Playlist de confinement – alimentation

confinement-alim-bannSans être de celles et ceux qui cuisinent en direct avec Cyril Lignac chaque soir, je profite bien sûr du confinement pour manger des plats faits maison. Rien de très élaboré mais j’ai quand même cuisiné des choses que je ne fais pas habituellement, par manque de temps ou par flemme. Et j’en ai profité pour faire du ménage dans les trucs… euh… un peu périmés. Voire un peu beaucoup. Tu vois ? Les trucs qui traînent dans le placard depuis des années, qui font partie du décor, dont on se dit que ça peut servir. Leur heure de gloire est arrivée, enfin ! 

Et puis j’ai décidé de profiter des offres de plats à emporter proposées par certains restaurants clermontois. D’une part, parce que ça me change de ma popote ultra diététique et équilibrée (j’ai perdu à ce jour 2,5 kg depuis le début de la confinade, en plus des 9 perdus l’an dernier entre juin et octobre, j’ai presque retrouvé mon poids d’il y a 6 ans (et mes fringues)), et d’autre part, parce que je trouve important de soutenir les commerces et en particulier les restaurants, dont les perspectives de réouverture sont encore bien lointaines et qui pour beaucoup risquent de baisser le rideau définitivement.

Ma popote

Je n’ai pas tenu un calendrier quotidien de tous mes repas, contrairement aux films que j’ai regardés (je ne suis pas tout à fait zinzin (pas encore)), mais voici quelques réalisations, fort peu spectaculaires certes, mais qui devraient rejoindre les rangs de mes plats récurrents parce qu’ils m’ont donné pleine satisfaction. Je me suis ravitaillée essentiellement auprès de locavor.fr et de L’Eau Vive rue Fontgiève (en complément des trucs périmés, ahem…). Les commandes chez Locavor sont un peu plus compliquées qu’à l’habitude en raison la demande qui a explosé et les nouveaux clients qui ont afflué. Tant mieux, mais c’est contraignant car désormais je mets le réveil à 6h30 le jeudi pour commander ! Sinon, vente fermée prématurément et courses à faire ailleurs, sans garantie de trouver du local. Quant à L’Eau Vive, 20/20 pour la gestion du confinement, super communication sur les réseaux sociaux, mise en place d’un drive sur leurs 2 magasins, gestion des flux dans le magasin, approvisionnement nickel et personnel adorable. 

locavor

Pâte An

J’avais dans mon placard des haricots azuki périmés depuis 2017. Bon, mais les légumes secs ça périme pas ! J’avais à l’époque tenté de réaliser la fameuse pâte sucrée “an” que les Japonais utilisent pour fourrer les dorayakis (sorte de petits pancakes). J’en avais gardé un souvenir décevant, un résultat amer sans rapport avec ce que j’avais pu goûter de bon. Du coup la fin du paquet était restée en souffrance. J’ai cherché plusieurs recettes sur le web, ai lu les commentaires, et je me suis lancée dans celle qui me paraissait prometteuse. Soit deux heures et demie de cuisine pour sortir l’équivalent d’un petit pot à confiture. Et sur les deux heures et demie, au moins la moitié à devoir rester devant la casserole pour superviser les opérations. MAIS ! Mais cette fois-ci c’était la bonne, le résultat est à la hauteur de mes attentes au point que… j’ai racheté un sachet de haricots azuki lors de mes dernières courses à l’épicerie bio. Prête à relancer la production ! Je mange ça sur des petits pancakes, au petit déj ou en dessert, ça fait un peu penser à de la crème de marron mais en moins sucré, et avec quelques haricots gardés entiers qui éclatent sous la dent. 

Je vous recommande chaudement de voir le film “Les délices de Tokyo”, dont le titre original est “An”, on y parle beaucoup de dorayakis et de pâte de haricots, mais pas seulement. Magnifique film avec une immense comédienne. 

Haricots type “azuki”

Sucre

Patience et cuillère de bois

an

Pain

AH ! Si t’as pas fait du pain en confinement t’as raté ta vie. Alors j’ai une machine à pain depuis longtemps mais je ne l’utilise plus. En général ça me fait trop, et le pain rassit rapidement. Du coup je fais des petites boules de pain à la poêle. Je prépare mon pâton environ 1h30 avant l’heure du dîner, je le laisse monter un peu et je fais cuire tout doucement sur un fond de beurre dans une poêle couverte pour que ça monte un peu, je retourne pour que ce soit bien cuit et doré des deux côtés donc à l’arrivée ça fait un truc aplati un peu comme des scones. Coupés en deux, ça me fait comme des toasts pour manger un bout de fromage ou étaler de la tartinade (genre Clac, de production locale). 

Farine

Levure

Eau tiède

Patience

pain

Galettes de pois cassés

Encore des légumineuses dis donc ! Mais pas périmées, je les ai achetées récemment. Initialement j’envisageais de les faire en purée (genre la PSG (purée Saint-Germain) de ma maman) mais je me suis laissée tenter par la recette proposée sur la boîte, des galettes donc. Les pois cassés c’est long à cuire (comme toutes les légumineuses) mais une fois que c’est cuit, la recette va vite, il suffit de les mixer grossièrement et de rajouter tous les autres ingrédients avant de faire cuire à la poêle (ou au four). Alors c’est bon mais un peu sec, je conseille de prévoir une sauce à côté, genre sauce tomate, et c’est parfait. 

Pois cassés

Oignon

Oeuf

Farine

Moutarde

Patience

galettes

Perles du Japon au chocolat

Alors les perles du Japon c’est un nom commercial pour des billes de tapioca (moins sexy). Encore un truc qui met super longtemps à cuire et devant lequel faut camper si tu veux pas une catastrophe. Il faut faire cuire les perles dans du lait chocolaté, rajouter du sucre et attendre que les billes deviennent translucides (galère à checker dans le chocolat, surtout quand c’est assez compact à la fin et que le temps de cuisson excède largement le temps indiqué sur la boîte). On met ça dans des petits pots et ça fait comme du riz au lait chocolaté une fois refroidi. Certains personnes sont rebutées par l’aspect des billes et/ou leur texture. Moi je crains pas. C’est juste que c’est franchement long à préparer. 

Perles du Japon périmées depuis 2011 (true story)

Chocolat

Sucre

Patience et refroidissement

Pesto de fanes de radis

J’en avais déjà fait (rappelle-toi cet article passionnant) donc j’en ai refait car la botte que j’ai reçue était très fraîche. C’est vraiment dommage de laisser perdre ces feuilles car le pesto est vraiment sympa et complémentaire des radis en question. Le plus long c’est de débarrasser les feuilles de leur tige et nervure centrale (pour pas se retrouver avec des fils durs dans la préparation), ensuite ça va vite, on mixe cru avec des graines, du fromage (ici, un rogaton de cantal douteux qui traînait dans mon frigo) et de l’huile (ici, olive). On met au frais et on tartine allègrement, avec des petites lamelles de radis dessus. Belle petite entrée fraîche ! 

Fanes de radis

Huile

Fromage 

Graines

radis1

radis2

Les restaurants

Période compliquée que cette crise sanitaire pour les bars et restaurants. Théoriquement non indispensables, donc à l’ouverture reléguée en dernier, ils n’en sont pas moins des éléments majeurs de notre paysage social, et ils embauchent des centaines de milliers de personnes. Sans chiffre d’affaires, c’est leur survie qui est en jeu donc quelques-uns ont choisi de rouvrir en mode click and collect ou en livraison. Je me suis dit que c’était l’occasion à la fois de me faire plaisir, et de contribuer à l’activité des restaurateurs clermontois.

L’Ostal

J’ai commencé fort avec un étoilé Michelin, dont je vous avais longuement parlé dans un article (je travaillais pour le Petit Futé à l’époque, je peux le dire, il y a prescription). Alors évidemment, ça fait bizarre d’entrer dans un tel établissement et de repartir avec un sac en papier kraft et des boîtes empilées. Mais le contenu des dites boîtes est la promesse de plaisirs gustatifs particulièrement bienvenus à cette période. 

Alors au menu ! Mousse d’asperges à l’ail des ours, huile d’écrevisse et croûtons de pain au chanvre, puis papillote de saumon à la citronnelle, fenouil, écrasé de pomme de terre aux noix torréfiées et ciboulette, et pour finir, tarte au citron “main de Buddha” meringuée, kumquat et sirop à l’eau de rose. Moi qui cuisine beaucoup de choses très simples, brutes, depuis le début du confinement, j’ai été particulièrement saisie par la complexité des saveurs, les équilibres subtils et j’ai mangé avec beaucoup de lenteur pour profiter de chaque bouchée en pleine conscience. 

Vente à emporter les vendredis et samedis de 9h à midi (créneaux horaires à choisir à la commande selon dispo). Différentes propositions d’entrées, plats et desserts à sélectionner à la carte et selon les disponibilités (j’en ai eu pour 31€ pour ma part). 

https://l-ostal.my-shoop.store/produits/vad

ostal1

ostal2

L’Instantané

Un autre restaurant dont je vous avais parlé ici propose la vente à emporter et la livraison. Le budget est plus raisonnable qu’à L’Ostal (15€ pour la formule entrée-plat-dessert) et concernant le plat, il m’a fait 2 repas tellement c’était copieux. Je constate qu’en 2015, j’avais déjà mangé un bœuf confit 12h, d’ailleurs. Donc au menu ! Gaufre à la fourme d’Ambert et lardons, servie avec salade (sans sauce, ce qui m’arrange personnellement), puis parmentier de bœuf confit 12h, donc, et enfin, sablé au chocolat et à la vanille. Je me suis régalée. Je me suis rendu compte que je mangeais très très peu de viande chez moi et je l’apprécie d’autant plus lorsqu’elle est rare et bien cuisinée comme ici.

Commande par téléphone ou via Messenger, la veille de votre venue au plus tard. Paiement sur place. 

www.facebook.com/linstantanerestaurant

instant1

instant2

A suivre…

3 Comments

  1. Ta cuisine-maison donne l’eau à la bouche mais ce ne sera pas pour ma maison car je ne suis pas un cordon bleu et je n’ai pas la patience nécessaire .Par contre je suis la reine des produits périmés !! D’ailleurs je dois bien avoir quelque part un vieux paquet de pois cassés ; j’avais complètement oublié ma purée PSG !

    1. bah alors ?? Moi je m’en souviens de la PSG, très bonne ta purée! Avec des chipo. Mon menu pour quand j’aurai le droit de faire 102 km ;)

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s