Playlist de rentrée

C’est la rentrée, il fait moche, on fait la gueule, on se morfond. Bref, le moment idéal pour écouter en boucle (j’avais écrit « en boule »…ce qui est envisageable aussi) les dernières productions de Dead Can Dance et Piano Magic. Ambiance festive absolument pas garantie !

En principe, j’ai horreur des critiques sur Dead Can Dance ou Piano Magic qui les présentent comme sinistres/dépressifs/suicidaires et j’en passe et des meilleures. C’est la raison pour laquelle je préfère désamorcer le truc moi-même, comme ça c’est dit et on n’en parle plus. Bien !

Dead Can Dance – Anastasis

Seize ans depuis le dernier album du groupe Dead Can Dance, que nous abrégerons par DCD (tout un programme). Le sevrage n’a pas été trop brutal puisque que Lisa Gerrard et Brendan Perry, les deux membres fondateurs du groupe, nous ont gratifiés de quelques beaux albums solo et de BO de films durant cet interlude. Lisa Gerrard, c’est les BO de Gladiator (que je n’ai même pas vu), d’Ali (pas vu non plus), de Whale Rider (superbe mais très peu connu film néo-zélandais), de The insider, de A thousand roads (un film sur les indiens d’Amérique, introuvable), etc. Elle a aussi fait plusieurs albums solo ou en collaboration avec d’autres artistes. Son titre le plus émouvant et envoûtant restera pour moi Sanvean, sur l’album The mirror pool. Cette voix, de chanteuse lyrique, est inimitable, irréelle, oscillant entre des graves profonds et des aigus poignants. Et cette voix, couplée à celle de Brendan Perry, chaude et puissante, douce et inquiétante, c’est la perfection harmonique absolue. Rien de moins. Brendan Perry a été moins prolifique que sa collègue avec seulement deux albums solo à son actif. Mais de très bons albums solo, il va sans dire.

Lisa Gerrard, Sanvean (The Mirror pool – 1995)

Je ne vais pas faire la critique de l’intégrale de DCD, que je possède sur mes étagères, mais il faut savoir que le style s’est considérablement affiné entre le premier album (atroce, je n’ai dû l’écouter que deux fois) et les derniers. La musique de DCD, c’est une sorte de concentration, de réduction (au sens culinaire du terme) de tout ce que la musique du monde entier a de plus beau. Rythmes africains, orientaux, percussions entêtantes, cordes, musique électronique…font de chaque morceau un hymne universel. Sur le dernier opus, Anastasis, on se laisse emporter dans un voyage mystérieux, onirique, entre palais de contes de fées et ruelles écrasées de soleil, jardins luxuriants et velours chatoyants. Pour moi, rien de sinistre ou de déprimant dans cette musique, bien au contraire. La finesse des compositions, la caresse de ces deux voix sorties du fond des âges, sont une véritable bénédiction auditive en mentale. Le groupe tourne à guichet fermé presque partout et évidemment, le concert de Paris fin septembre est sold out. Je rêve depuis tellement longtemps de les voir sur scène, moi qui pensais que c’en était fini du groupe (tiens, il reste des places pour le concert à Beyrouth, ou à Moscou…).

Piano Magic – Life has not finished with me yet

Le titre, déjà…Bon. Mêmes causes mêmes effets. Piano Magic est un groupe anglo-français, ou plutôt un collectif à géométrie variable. Et il ne s’agit pas de reprises des meilleurs morceaux de Richard Clayderman, contrairement à ce que le nom du groupe pourrait laisser croire. Difficile de le classer dans un genre en particulier. Ça reste de la pop, du rock aussi, et on part parfois vers des sonorités un peu ethniques également, un peu électro de temps en temps. Là aussi, des voix féminines et masculines se font écho ou laissent place à des plages instrumentales planantes. Les influences de DCD sont clairement revendiquées et assumées. C’est sombre, très, dans les arrangements et dans les paroles, et j’ai toujours trouvé les morceaux très cinématographiques, avec des ambiances presque palpables.

Mêmes ambiances, même recherche musicale pointue, même niveau d’exigence dans la production, ces deux groupes font vraiment partie des piliers de ma discothèque. Jamais lassée, jamais déçue.

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :