Archives de Catégorie: Une toile te tente ?

Une affaire de famille

Je crois bien qu’à la caisse du cinéma Les Ambiances j’ai réclamé une place pour “Un air de famille”… mais la personne a eu le tact de ne pas relever (je n’étais peut-être pas la première). Ça m’a rappelé il

Une affaire de famille

Je crois bien qu’à la caisse du cinéma Les Ambiances j’ai réclamé une place pour “Un air de famille”… mais la personne a eu le tact de ne pas relever (je n’étais peut-être pas la première). Ça m’a rappelé il

Playlist de décembre

Parfois je me demande pourquoi je suis sur les rotules… mais quand je vois le nombre de trucs faits, lus, regardés durant tout le mois de décembre, pas de quoi être surprise ! Bouquins 📚 La jument verte Pour un première

Playlist de décembre

Parfois je me demande pourquoi je suis sur les rotules… mais quand je vois le nombre de trucs faits, lus, regardés durant tout le mois de décembre, pas de quoi être surprise ! Bouquins 📚 La jument verte Pour un première

Miraï, ma petite sœur

Ce dernier long métrage de Mamoru Hosoda récolte des critiques dithyrambiques depuis sa sortie en France mais malheureusement, j’ai été plutôt déçue. Voire très déçue. Après La traversée du temps, Summers Wars, Les enfants loups Ame & Yuki, Le garçon

Miraï, ma petite sœur

Ce dernier long métrage de Mamoru Hosoda récolte des critiques dithyrambiques depuis sa sortie en France mais malheureusement, j’ai été plutôt déçue. Voire très déçue. Après La traversée du temps, Summers Wars, Les enfants loups Ame & Yuki, Le garçon

Voyage à Yoshino (Vision)

Il est bien rare, voire carrément inhabituel, que je me rende au cinéma sans avoir lu le pitch d’un film. Ce fut le cas avec ce dernier long-métrage de Naomi Kawase, qui m’avait éblouie avec Les délices de Tokyo et

Voyage à Yoshino (Vision)

Il est bien rare, voire carrément inhabituel, que je me rende au cinéma sans avoir lu le pitch d’un film. Ce fut le cas avec ce dernier long-métrage de Naomi Kawase, qui m’avait éblouie avec Les délices de Tokyo et

Playlist de novembre

Un mois de novembre plutôt actif, au cours duquel j’ai fait de bien belles découvertes, de jolies balades et de passionnantes rencontres. Ciné – télé – radio 📺 Le grand bain Si j’ai en général un peu – beaucoup – de mal

Playlist de novembre

Un mois de novembre plutôt actif, au cours duquel j’ai fait de bien belles découvertes, de jolies balades et de passionnantes rencontres. Ciné – télé – radio 📺 Le grand bain Si j’ai en général un peu – beaucoup – de mal

Le grand bain

Buddy movie, feel-good movie, appelez ça comme vous voulez mais ce grand bain est un plongeon aussi rafraîchissant qu’humide (de larmes) dans une belle aventure de bras cassés.   Débarrassons-nous rapidement du parallèle obligatoire avec The Full Monty (1997, déjà),

Le grand bain

Buddy movie, feel-good movie, appelez ça comme vous voulez mais ce grand bain est un plongeon aussi rafraîchissant qu’humide (de larmes) dans une belle aventure de bras cassés.   Débarrassons-nous rapidement du parallèle obligatoire avec The Full Monty (1997, déjà),

Playlist d’août

Un mois d’août caniculaire mais inspiré, avec de très belles balades, plein de lectures, des spectacles réjouissants… de quoi faire le plein de beaux souvenirs et de belles sensations (avec un mois de juillet non moins satisfaisant sur ce plan-là)

Playlist d’août

Un mois d’août caniculaire mais inspiré, avec de très belles balades, plein de lectures, des spectacles réjouissants… de quoi faire le plein de beaux souvenirs et de belles sensations (avec un mois de juillet non moins satisfaisant sur ce plan-là)

Silent voice

Bon. Au vu des critiques dithyrambiques, il semblerait que je sois passée à côté de ce film d’animation japonais, ou que je suis un monstre d’insensibilité. Disons-le tout de go : je me suis profondément ennuyée pendant Silent Voice de

Silent voice

Bon. Au vu des critiques dithyrambiques, il semblerait que je sois passée à côté de ce film d’animation japonais, ou que je suis un monstre d’insensibilité. Disons-le tout de go : je me suis profondément ennuyée pendant Silent Voice de

Les vieux fourneaux, la BD et le film

Ils sont vieux, moches et un peu méchants. Pierrot, Antoine et Mimile se connaissent depuis l’enfance et ont partagé bien des péripéties au cours de leur vie. Syndicalistes, un peu anar, roublards, et pas disposés à baisser les armes malgré

Les vieux fourneaux, la BD et le film

Ils sont vieux, moches et un peu méchants. Pierrot, Antoine et Mimile se connaissent depuis l’enfance et ont partagé bien des péripéties au cours de leur vie. Syndicalistes, un peu anar, roublards, et pas disposés à baisser les armes malgré

Playlist de mai

Balades 🚶‍♀️ Repérages pour le festival Art’Air J’ai été sollicitée cette année par l’organisation du festival Art’Air pour participer au choix des artistes qui exposeront sur les différents itinéraires du festival, qui aura lieu, pour sa session nature, du 11 au

Playlist de mai

Balades 🚶‍♀️ Repérages pour le festival Art’Air J’ai été sollicitée cette année par l’organisation du festival Art’Air pour participer au choix des artistes qui exposeront sur les différents itinéraires du festival, qui aura lieu, pour sa session nature, du 11 au

Playlist d’avril

Une playlist printanière, avec des petites fleurs qui vont bien, mais pas que ! Musique 🎶 Cats on trees Le matraquage sur France 2 a porté ses fruits, j’ai fini par me pencher sur ce groupe et OKAY, il fera partie

Playlist d’avril

Une playlist printanière, avec des petites fleurs qui vont bien, mais pas que ! Musique 🎶 Cats on trees Le matraquage sur France 2 a porté ses fruits, j’ai fini par me pencher sur ce groupe et OKAY, il fera partie

The third murder

Il est de ces films qui se diffusent dans le corps et dans l’âme comme un goutte à goutte, et dont on sort profondément remué sans avoir eu l’impression d’être bousculé. J’avais hâte de découvrir ce nouveau film de Hirokazu

The third murder

Il est de ces films qui se diffusent dans le corps et dans l’âme comme un goutte à goutte, et dont on sort profondément remué sans avoir eu l’impression d’être bousculé. J’avais hâte de découvrir ce nouveau film de Hirokazu

Isle of dogs

Le titre français étant une injure à Wes Anderson, le réalisateur, j’ose à peine le citer. L’île aux chiens (Lilo chie, hein !). Pfff. Alors que Isle of dogs, prononcé à voix haute, donne “I love dogs”. C’est quand même

Isle of dogs

Le titre français étant une injure à Wes Anderson, le réalisateur, j’ose à peine le citer. L’île aux chiens (Lilo chie, hein !). Pfff. Alors que Isle of dogs, prononcé à voix haute, donne “I love dogs”. C’est quand même

Playlist de mars

Le mois de mars a été particulièrement rempli. Trop peut-être, j’ai fini sur les rotules. Mais ce petit coup d’œil dans le rétro me fait dire que finalement, c’était chouette. J’ai vu de très belles choses et vécu des moments

Playlist de mars

Le mois de mars a été particulièrement rempli. Trop peut-être, j’ai fini sur les rotules. Mais ce petit coup d’œil dans le rétro me fait dire que finalement, c’était chouette. J’ai vu de très belles choses et vécu des moments

Playlist du mois de février

Petit tour d’horizon de mes (re)découvertes culturelles et de mes activités du mois de février, qui a certes été court, mais très riche ! (si vous voulez relire la playlist de janvier) Musique 🎶 Cascadeur en concert C’était un moment unique, privilégié,

Playlist du mois de février

Petit tour d’horizon de mes (re)découvertes culturelles et de mes activités du mois de février, qui a certes été court, mais très riche ! (si vous voulez relire la playlist de janvier) Musique 🎶 Cascadeur en concert C’était un moment unique, privilégié,

Jusqu’à la garde

En 2013, Xavier Legrand a obtenu plusieurs prix au festival du court-métrage de Clermont avec son film “Avant que de tout perdre”, suivis par un César en 2014. C’était en effet un film au sujet fort, emmené par une tension

Jusqu’à la garde

En 2013, Xavier Legrand a obtenu plusieurs prix au festival du court-métrage de Clermont avec son film “Avant que de tout perdre”, suivis par un César en 2014. C’était en effet un film au sujet fort, emmené par une tension

Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand 2018 // MIAM 2

Blanquette J’ai déjà vu ce petit film d’animation en 2016, dans une sélection de compétition nationale. Il met en scène un repas familial, conversations et apartés, bruits de gamelles et de mastication. Un court léger, frais, intemporel, graphiquement également. Lunch

Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand 2018 // MIAM 2

Blanquette J’ai déjà vu ce petit film d’animation en 2016, dans une sélection de compétition nationale. Il met en scène un repas familial, conversations et apartés, bruits de gamelles et de mastication. Un court léger, frais, intemporel, graphiquement également. Lunch

Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand 2018 // F4

Une seconde série de la compétition national particulièrement réjouissante. C’est simple : j’ai tout aimé. Du lourd, du léger, du drôle… beaucoup de sensibilité. Bye bye les puceaux Une cité, des adolescents comme tous les ados du monde, qui se

Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand 2018 // F4

Une seconde série de la compétition national particulièrement réjouissante. C’est simple : j’ai tout aimé. Du lourd, du léger, du drôle… beaucoup de sensibilité. Bye bye les puceaux Une cité, des adolescents comme tous les ados du monde, qui se

Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand 2018 // Polar

Chaque année c’est une séance incontournable pour moi désormais, la séance polar. C’est l’assurance de passer un excellent moment, et la possibilité, peut-être de gagner des trucs à la fin. J’ai jamais rien gagné et je suis triste. Je dois

Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand 2018 // Polar

Chaque année c’est une séance incontournable pour moi désormais, la séance polar. C’est l’assurance de passer un excellent moment, et la possibilité, peut-être de gagner des trucs à la fin. J’ai jamais rien gagné et je suis triste. Je dois

Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand 2018 // F10

Ceci est ma première séance dans la catégorie compétition nationale. Une séance intéressante par sa diversité, même si je n’ai pas tout aimé. Kajaani Un jeune homme et sa sœur, Finlandais vivant en France depuis des années, reviennent dans leur

Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand 2018 // F10

Ceci est ma première séance dans la catégorie compétition nationale. Une séance intéressante par sa diversité, même si je n’ai pas tout aimé. Kajaani Un jeune homme et sa sœur, Finlandais vivant en France depuis des années, reviennent dans leur

Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand 2018 // MIAM 4

Je continue sur ma promesse de faire ces séances thématiques consacrées à la nourriture et je dois dire que ce sont à chaque fois d’excellentes séances. Dans ce MIAM 4, sept films à déguster sur le pouce et bien assaisonnés.

Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand 2018 // MIAM 4

Je continue sur ma promesse de faire ces séances thématiques consacrées à la nourriture et je dois dire que ce sont à chaque fois d’excellentes séances. Dans ce MIAM 4, sept films à déguster sur le pouce et bien assaisonnés.

Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand 2018 // Espace VR

Ces séances seront peut-être passées inaperçues pour le commun des mortels, au milieu du vaste programme du festival, mais moi j’ai eu la chance d’être prévenue un peu à l’avance de cet espace “réalité virtuelle” situé à Epicentre, lieu de

Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand 2018 // Espace VR

Ces séances seront peut-être passées inaperçues pour le commun des mortels, au milieu du vaste programme du festival, mais moi j’ai eu la chance d’être prévenue un peu à l’avance de cet espace “réalité virtuelle” situé à Epicentre, lieu de

Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand 2018 // I5 et I6

On rentre dans le dur de la compétition avec ces deux premières séries internationales particulièrement réjouissantes. Dans I5, rien à jeter, tout m’a plu. La série I6 était à mon avis plus inégale mais avec quelques perles. I5 2 A

Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand 2018 // I5 et I6

On rentre dans le dur de la compétition avec ces deux premières séries internationales particulièrement réjouissantes. Dans I5, rien à jeter, tout m’a plu. La série I6 était à mon avis plus inégale mais avec quelques perles. I5 2 A

Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand 2018 // 3D

Tous les ans je tiens absolument à faire cette séance et je crois que tous les ans j’en sors déçue. En général un dimanche matin, quand ça pique bien de mettre le réveil. Bref. Je vous dis quand même quelques

Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand 2018 // 3D

Tous les ans je tiens absolument à faire cette séance et je crois que tous les ans j’en sors déçue. En général un dimanche matin, quand ça pique bien de mettre le réveil. Bref. Je vous dis quand même quelques

Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand 2018 // Les expos

Comme chaque année, de nombreuses expositions ont lieu en parallèle des projections de courts-métrages. Elles sont dispatchées un peu partout dans Clermont, et même à Beaumont. J’ai déjà fait le tour de 4 d’entre elles, en voici un petit aperçu.

Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand 2018 // Les expos

Comme chaque année, de nombreuses expositions ont lieu en parallèle des projections de courts-métrages. Elles sont dispatchées un peu partout dans Clermont, et même à Beaumont. J’ai déjà fait le tour de 4 d’entre elles, en voici un petit aperçu.

Playlist du mois de janvier

Ils ont ravi (ou torturé, mais moins, j’évite de me faire du mal) mes yeux et mes oreilles, petit panorama de mes découvertes culturelles du mois de janvier. (On va essayer de s’y tenir pour l’année 2018, ça me permettra

Playlist du mois de janvier

Ils ont ravi (ou torturé, mais moins, j’évite de me faire du mal) mes yeux et mes oreilles, petit panorama de mes découvertes culturelles du mois de janvier. (On va essayer de s’y tenir pour l’année 2018, ça me permettra

Au menu du 40e Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand

Ça se rapproche ! Du 2 au 10 février se tiendra le festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand et cette année est un peu spéciale puisqu’il s’agit de la 40e édition ! Les choses sont bien faites, je fêterai moi

Au menu du 40e Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand

Ça se rapproche ! Du 2 au 10 février se tiendra le festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand et cette année est un peu spéciale puisqu’il s’agit de la 40e édition ! Les choses sont bien faites, je fêterai moi

Hikari (vers la lumière)

Le titre officiel français c’est “Vers la lumière” mais comme je l’expliquerai plus loin, Hikari c’est mieux. Évidemment si vous lisez ce blog régulièrement vous savez pourquoi. Il y a déjà un article intitulé Hikari sur ces pages, il est

Hikari (vers la lumière)

Le titre officiel français c’est “Vers la lumière” mais comme je l’expliquerai plus loin, Hikari c’est mieux. Évidemment si vous lisez ce blog régulièrement vous savez pourquoi. Il y a déjà un article intitulé Hikari sur ces pages, il est

Playlists des vacances de Noël

Parce que la météo n’était pas à la fête (c’est peu de le dire), parce que les circonstances non plus, et parce que l’art sera toujours le dernier refuge pour fuir efficacement la connerie, je partage ici mes (re)découvertes de

Playlists des vacances de Noël

Parce que la météo n’était pas à la fête (c’est peu de le dire), parce que les circonstances non plus, et parce que l’art sera toujours le dernier refuge pour fuir efficacement la connerie, je partage ici mes (re)découvertes de

Abécédaire passionné du cinéma en Auvergne

Tout frais sorti de chez l’imprimeur, voici le tout dernier volume publié par les éditions Page Centrale. Je vous en parle régulièrement, cette maison d’édition auvergnate réalise de superbes ouvrages consacrés au Massif central, et tout particulièrement à l’Auvergne, sous

Abécédaire passionné du cinéma en Auvergne

Tout frais sorti de chez l’imprimeur, voici le tout dernier volume publié par les éditions Page Centrale. Je vous en parle régulièrement, cette maison d’édition auvergnate réalise de superbes ouvrages consacrés au Massif central, et tout particulièrement à l’Auvergne, sous

Sans adieu

Sans la phrase d’introduction écrite au début de la projection, difficile de savoir à quelle période a été tourné ce documentaire, et où. Claudette, Jean-Clément, Christiane, Mathilde et sa fratrie… et leurs innombrables animaux, ils sont tous pétrifiés dans une

Sans adieu

Sans la phrase d’introduction écrite au début de la projection, difficile de savoir à quelle période a été tourné ce documentaire, et où. Claudette, Jean-Clément, Christiane, Mathilde et sa fratrie… et leurs innombrables animaux, ils sont tous pétrifiés dans une

Lumières d’été

En 2009, j’ai eu la chance de faire un voyage au Japon, et de visiter Hiroshima (relire mon article). Cette journée a été la plus marquante de mon séjour et c’est donc avec curiosité que je suis allée voir ce

Lumières d’été

En 2009, j’ai eu la chance de faire un voyage au Japon, et de visiter Hiroshima (relire mon article). Cette journée a été la plus marquante de mon séjour et c’est donc avec curiosité que je suis allée voir ce

Le Grand Méchant Renard et autres contes

A 13h50 un dimanche après-midi, ça allait, j’ai évité de me faire trop remarquer en allant voir ce film d’animation aux Ambiances. Et pour tout dire, je n’ai pas regretté cette savoureuse parenthèse régressive ! J’avais lu il y a

Le Grand Méchant Renard et autres contes

A 13h50 un dimanche après-midi, ça allait, j’ai évité de me faire trop remarquer en allant voir ce film d’animation aux Ambiances. Et pour tout dire, je n’ai pas regretté cette savoureuse parenthèse régressive ! J’avais lu il y a

Après la tempête

La sortie d’un nouveau film de Kore-Eda Hirokazu est toujours un grand moment d’excitation pour moi, mais cette fois-ci j’ai bien failli passer à côté, peu attentive à l’actualité cinématographique du moment. C’est pourquoi je remercie chaleureusement Maïko, de l’association

Après la tempête

La sortie d’un nouveau film de Kore-Eda Hirokazu est toujours un grand moment d’excitation pour moi, mais cette fois-ci j’ai bien failli passer à côté, peu attentive à l’actualité cinématographique du moment. C’est pourquoi je remercie chaleureusement Maïko, de l’association

Proust lu, 123 heures, 43 min, 51 sec – Véronique Aubouy // Expo à l’ESACM

Entre deux séances de courts-métrages ou si vous vous faites refouler à l’entrée d’une salle faute de place, je vous invite à passer par l’ESACM (l’école d’art) pour voir cet OVNI (Objet vidéo non identifié) proposé par Véronique Aubouy. Depuis

Proust lu, 123 heures, 43 min, 51 sec – Véronique Aubouy // Expo à l’ESACM

Entre deux séances de courts-métrages ou si vous vous faites refouler à l’entrée d’une salle faute de place, je vous invite à passer par l’ESACM (l’école d’art) pour voir cet OVNI (Objet vidéo non identifié) proposé par Véronique Aubouy. Depuis