Archives de Catégorie: Une page te garde ?

Doisneau / Pennac

Il y a quelques mois, j’ai vu un superbe documentaire consacré à Robert Doisneau, sur Arte. Je vous le recommande chaudement, d’ailleurs, car il permet, grâce au témoignage de ses proches, de mieux cerner ce photographe entré dans la lumière

Doisneau / Pennac

Il y a quelques mois, j’ai vu un superbe documentaire consacré à Robert Doisneau, sur Arte. Je vous le recommande chaudement, d’ailleurs, car il permet, grâce au témoignage de ses proches, de mieux cerner ce photographe entré dans la lumière

The Vialatte starter pack

Vous ne connaissez pas Alexandre Vialatte ? Vous ne souhaitez pas mourir dans l’ignorance de cet écrivain de génie ? Vous avez tellement raison que je vous embrasse, tiens. Je vous conseille ici deux ouvrages pour bien démarrer ce qui

The Vialatte starter pack

Vous ne connaissez pas Alexandre Vialatte ? Vous ne souhaitez pas mourir dans l’ignorance de cet écrivain de génie ? Vous avez tellement raison que je vous embrasse, tiens. Je vous conseille ici deux ouvrages pour bien démarrer ce qui

Les Super Héros – Hommage à Jack Kirby // Expo salle Camille-Claudel

Je ne pouvais espérer meilleur timing pour découvrir cette exposition. Partie pour “faire un tour en ville”, j’ai décidé de faire un crochet par la salle Camille-Claudel afin de voir cette expo qui ne m’attirait que moyennement. Je suis tombée

Les Super Héros – Hommage à Jack Kirby // Expo salle Camille-Claudel

Je ne pouvais espérer meilleur timing pour découvrir cette exposition. Partie pour “faire un tour en ville”, j’ai décidé de faire un crochet par la salle Camille-Claudel afin de voir cette expo qui ne m’attirait que moyennement. Je suis tombée

Il était une fois l’Auvergne

J’aime l’Auvergne, et j’aime les histoires, il n’y a plus grand monde ici pour en douter, pas vrai ? Pour couronner le tout, j’aime particulièrement ce petit coin d’Auvergne, un peu sauvage, terriblement authentique, berceau des Pourrat et autres Vialatte,

Il était une fois l’Auvergne

J’aime l’Auvergne, et j’aime les histoires, il n’y a plus grand monde ici pour en douter, pas vrai ? Pour couronner le tout, j’aime particulièrement ce petit coin d’Auvergne, un peu sauvage, terriblement authentique, berceau des Pourrat et autres Vialatte,

Le contraire de un

Pour patienter dans les files d’attente du festival du court-métrage, rien de tel qu’un bon bouquin. Je ne suis d’ailleurs pas la seule à apprécier cette habitude, j’ai eu le plaisir de vivre une petite expérience réjouissante à ce sujet.

Le contraire de un

Pour patienter dans les files d’attente du festival du court-métrage, rien de tel qu’un bon bouquin. Je ne suis d’ailleurs pas la seule à apprécier cette habitude, j’ai eu le plaisir de vivre une petite expérience réjouissante à ce sujet.

Un Chien de saison…

…Qui n’est pas équivalent à « un temps de chien », attention. C’est tout à fait par hasard que ce livre m’est tombé dans les mains, après une belle et longue randonnée, autour d’un thé, cédé par Sandra qui cherchait à faire

Un Chien de saison…

…Qui n’est pas équivalent à « un temps de chien », attention. C’est tout à fait par hasard que ce livre m’est tombé dans les mains, après une belle et longue randonnée, autour d’un thé, cédé par Sandra qui cherchait à faire

L’étrange bibliothèque

S’il y a bien un conseil à donner avant toute lecture d’un roman (ou d’une nouvelle) d’Haruki Murakami, c’est celui de ne pas tenter de chercher une explication rationnelle. Je crois que c’est ce qui me plaît tant chez cet

L’étrange bibliothèque

S’il y a bien un conseil à donner avant toute lecture d’un roman (ou d’une nouvelle) d’Haruki Murakami, c’est celui de ne pas tenter de chercher une explication rationnelle. Je crois que c’est ce qui me plaît tant chez cet

Colonie

Il y a bien longtemps, un lecteur de ce blog (enfin du précédent, qui se reconnaîtra sûrement), m’avait recommandé la lecture des romans de Frédérique Clémençon. Ce n’est pas le roman qui m’avait été recommandé mais un autre que j’ai

Colonie

Il y a bien longtemps, un lecteur de ce blog (enfin du précédent, qui se reconnaîtra sûrement), m’avait recommandé la lecture des romans de Frédérique Clémençon. Ce n’est pas le roman qui m’avait été recommandé mais un autre que j’ai

Les précieuses ridicules // La Cour des trois coquins à Clermont-Ferrand

Ce n’est pas si souvent qu’on a l’occasion de voir une pièce de Molière jouée dans le coin (ou alors je ne fréquente pas les bonnes salles), alors lorsque j’ai vu que la compagnie Écart Théâtre proposait Les précieuses ridicules

Les précieuses ridicules // La Cour des trois coquins à Clermont-Ferrand

Ce n’est pas si souvent qu’on a l’occasion de voir une pièce de Molière jouée dans le coin (ou alors je ne fréquente pas les bonnes salles), alors lorsque j’ai vu que la compagnie Écart Théâtre proposait Les précieuses ridicules

Soliloque pour clarinette seule

Substituer la difficulté d’écrire à celle d’apprendre la maîtrise d’un instrument ? Tenter d’oublier une rupture avec une cantatrice ? C’est le défi que s’est fixé le narrateur, écrivain de son état et en proie à une remise en question

Soliloque pour clarinette seule

Substituer la difficulté d’écrire à celle d’apprendre la maîtrise d’un instrument ? Tenter d’oublier une rupture avec une cantatrice ? C’est le défi que s’est fixé le narrateur, écrivain de son état et en proie à une remise en question

Sous la ville

Je crois bien, j’en suis même sûre, que c’est la première fois que je lis un roman dont l’intrigue se déroule intégralement dans ma ville, Clermont-Ferrand. Et ce fut une expérience pour le moins excitante ! Sylvain Forge, l’auteur, est

Sous la ville

Je crois bien, j’en suis même sûre, que c’est la première fois que je lis un roman dont l’intrigue se déroule intégralement dans ma ville, Clermont-Ferrand. Et ce fut une expérience pour le moins excitante ! Sylvain Forge, l’auteur, est

La saga des Olivier par Robert Sabatier

Je m’étais promis de le faire et c’est fait… relire les 5 volumes qui constituent l’histoire d’Olivier Chateauneuf, écrits par Robert Sabatier et largement autobiographiques. J’avais lu ces romans il y a bien longtemps, alors que j’étais enfant et j’en

La saga des Olivier par Robert Sabatier

Je m’étais promis de le faire et c’est fait… relire les 5 volumes qui constituent l’histoire d’Olivier Chateauneuf, écrits par Robert Sabatier et largement autobiographiques. J’avais lu ces romans il y a bien longtemps, alors que j’étais enfant et j’en

L’Auvergne en affiches

Je savais que les éditions Page Centrale couvaient cet ouvrage depuis des mois, et je l’attendais avec une grande impatience. Petit flashback… Je vous avais parlé en 2014 du catalogue numérique Overnia, où l’on trouve bon nombre de vieux documents

L’Auvergne en affiches

Je savais que les éditions Page Centrale couvaient cet ouvrage depuis des mois, et je l’attendais avec une grande impatience. Petit flashback… Je vous avais parlé en 2014 du catalogue numérique Overnia, où l’on trouve bon nombre de vieux documents

Recettes Inspirations bistrot par Cyrille Zen

En juin 2014, je vous racontais ma première visite au Bistrot Zen à Montpeyroux. Pour ceux qui auraient la flemme d’aller relire (ce qui serait dommage => par ici les p’tits plats), je vous rappelle qu’il s’agit d’un établissement ouvert

Recettes Inspirations bistrot par Cyrille Zen

En juin 2014, je vous racontais ma première visite au Bistrot Zen à Montpeyroux. Pour ceux qui auraient la flemme d’aller relire (ce qui serait dommage => par ici les p’tits plats), je vous rappelle qu’il s’agit d’un établissement ouvert

Les équinoxes

Je suis fan de Cyril Pedrosa. C’est dit. Mais vous le saviez déjà. Je l’avais découvert avec les deux tomes d’Autobio, deux albums humoristiques sur le mode de vie des écolos. J’avais ensuite découvert un tout autre univers avec Trois

Les équinoxes

Je suis fan de Cyril Pedrosa. C’est dit. Mais vous le saviez déjà. Je l’avais découvert avec les deux tomes d’Autobio, deux albums humoristiques sur le mode de vie des écolos. J’avais ensuite découvert un tout autre univers avec Trois

Spiridon Superstar

Tandis que la planète scrute ce qui se passe aux Jeux Olympiques de Rio, moi je n’en reçois que les quelques bribes sélectionnées avec soin par les réseaux sociaux, qui n’épargnent décidément rien à personne : gymnaste à la jambe démantibulée,

Spiridon Superstar

Tandis que la planète scrute ce qui se passe aux Jeux Olympiques de Rio, moi je n’en reçois que les quelques bribes sélectionnées avec soin par les réseaux sociaux, qui n’épargnent décidément rien à personne : gymnaste à la jambe démantibulée,

Abraham et fils

Voilà longtemps que j’aime les romans de Martin Winckler, nom d’artiste d’un médecin aux idées humanistes, grand défenseur des droits des femmes, grand défenseur des droits tout court, à la plume aussi sensible qu’engagée. Pour ceux qui n’ont jamais rien

Abraham et fils

Voilà longtemps que j’aime les romans de Martin Winckler, nom d’artiste d’un médecin aux idées humanistes, grand défenseur des droits des femmes, grand défenseur des droits tout court, à la plume aussi sensible qu’engagée. Pour ceux qui n’ont jamais rien

Le jour avant le bonheur

C’est le deuxième roman de Erri De Luca que je lis, après Le poids du papillon que j’avais adoré. Celui-ci n’arrive pas au niveau du premier mais possède un charme qui me donne furieusement envie de poursuivre dans la bibliographie

Le jour avant le bonheur

C’est le deuxième roman de Erri De Luca que je lis, après Le poids du papillon que j’avais adoré. Celui-ci n’arrive pas au niveau du premier mais possède un charme qui me donne furieusement envie de poursuivre dans la bibliographie

Les plus belles forêts d’Auvergne et du Limousin // Les éditions Page Centrale

Les éditions Page Centrale ont déménagé ! C’est désormais officiel depuis le 21 mai dernier et la crémaillère organisée par Sylvie Delolme et Benoît Barrès dans leur nouvelle maison, trèèès jolie maison, nichée sur les hauteurs de Thiers. Page Centrale,

Les plus belles forêts d’Auvergne et du Limousin // Les éditions Page Centrale

Les éditions Page Centrale ont déménagé ! C’est désormais officiel depuis le 21 mai dernier et la crémaillère organisée par Sylvie Delolme et Benoît Barrès dans leur nouvelle maison, trèèès jolie maison, nichée sur les hauteurs de Thiers. Page Centrale,

L’art de revenir à la vie

Voilà bien longtemps, j’ai lu « Comment je suis devenu stupide », par le même auteur, Martin Page. Je n’en ai aucun souvenir si ce n’est que j’avais bien aimé, et comme je n’ai chroniqué ce roman nulle part, ben voilà, c’est

L’art de revenir à la vie

Voilà bien longtemps, j’ai lu « Comment je suis devenu stupide », par le même auteur, Martin Page. Je n’en ai aucun souvenir si ce n’est que j’avais bien aimé, et comme je n’ai chroniqué ce roman nulle part, ben voilà, c’est

Le maître du haut château

Ce roman a atterri entre mes mains suite au fameux speed-booking à L’Armoire à Cuillères dont je vous avais fait le compte-rendu il y a quelques semaines. Le pitch de JD m’avait convaincue et c’est avec avidité que je me

Le maître du haut château

Ce roman a atterri entre mes mains suite au fameux speed-booking à L’Armoire à Cuillères dont je vous avais fait le compte-rendu il y a quelques semaines. Le pitch de JD m’avait convaincue et c’est avec avidité que je me

Le grand méchant renard

Par un samedi pluvieux, j’ai cédé à l’achat compulsif de cette BD qui trônait en tête de gondole à la FNAC. Couverture sympa, bandeau mentionnant la récompense prix BD FNAC, feuilletage concluant, allez hop ! Publié aux éditions Delcourt, Le grand

Le grand méchant renard

Par un samedi pluvieux, j’ai cédé à l’achat compulsif de cette BD qui trônait en tête de gondole à la FNAC. Couverture sympa, bandeau mentionnant la récompense prix BD FNAC, feuilletage concluant, allez hop ! Publié aux éditions Delcourt, Le grand

Novecento // André Dussollier à l’opéra de Vichy

C’est une poignée de jours seulement avant la date de la représentation que j’en ai eu connaissance. J’ai beau me tenir informée de tout un tas d’agendas culturels, celui de l’opéra de Vichy m’avait échappé. La frustration aurait été d’autant

Novecento // André Dussollier à l’opéra de Vichy

C’est une poignée de jours seulement avant la date de la représentation que j’en ai eu connaissance. J’ai beau me tenir informée de tout un tas d’agendas culturels, celui de l’opéra de Vichy m’avait échappé. La frustration aurait été d’autant

Speedbooking à L’Armoire à Cuillères

L’Armoire à Cuillères, voilà déjà un sacré bout de temps que je vous en parle… sans jamais y avoir mis les pieds. Incroyable non ? Mallorie exerçait ses talents de pâtissière lors des randonnées Art’Air en 2014 et 2015, et

Speedbooking à L’Armoire à Cuillères

L’Armoire à Cuillères, voilà déjà un sacré bout de temps que je vous en parle… sans jamais y avoir mis les pieds. Incroyable non ? Mallorie exerçait ses talents de pâtissière lors des randonnées Art’Air en 2014 et 2015, et

Le musée du silence

Un jeune homme débarque d’un train, dans un village japonais perdu entre deux montagnes. Il est attendu dans un manoir appartenant à une vieille dame excentrique et colérique qui a fait appel à ses compétences de muséographe pour mettre en

Le musée du silence

Un jeune homme débarque d’un train, dans un village japonais perdu entre deux montagnes. Il est attendu dans un manoir appartenant à une vieille dame excentrique et colérique qui a fait appel à ses compétences de muséographe pour mettre en

A chat parlé

Hikari parle Le jour où Elle a ramené ce livre à la maison, je l’ai reniflé, comme toutes ces choses qu’Elle rapporte du dehors, du monde où je ne vais jamais. J’ai bien vu le gros chat sur la couverture et

A chat parlé

Hikari parle Le jour où Elle a ramené ce livre à la maison, je l’ai reniflé, comme toutes ces choses qu’Elle rapporte du dehors, du monde où je ne vais jamais. J’ai bien vu le gros chat sur la couverture et

La renverse

Avant d’attaquer ce billet, j’ai relu celui que j’avais écrit à l’occasion de son dernier roman, Peine perdue, que j’avais aimé. Je ne suis malheureusement pas aussi positive pour ce nouveau roman, La renverse. Alors oui, bien sûr, j’aime toujours

La renverse

Avant d’attaquer ce billet, j’ai relu celui que j’avais écrit à l’occasion de son dernier roman, Peine perdue, que j’avais aimé. Je ne suis malheureusement pas aussi positive pour ce nouveau roman, La renverse. Alors oui, bien sûr, j’aime toujours

Bizarrama culturologique // Marion Montaigne

Quelques mots au sujet de cette BD de Marion Montaigne reçue des mains du Père Noël il y a quelques semaines. Elle est le fruit d’une collaboration avec l’émission « Personne ne bouge » sur Arte. Alors on va pas se mentir,

Bizarrama culturologique // Marion Montaigne

Quelques mots au sujet de cette BD de Marion Montaigne reçue des mains du Père Noël il y a quelques semaines. Elle est le fruit d’une collaboration avec l’émission « Personne ne bouge » sur Arte. Alors on va pas se mentir,

Léon Gendre, reporter photographe et photographe aérien

Vous allez penser que je radote mais tant pis. Je vous ai déjà parlé de Léon Gendre il y a quelques semaines, à l’occasion d’une exposition exceptionnelle au Conseil départemental du Puy-de-Dôme (relire mon article). J’étais tombée en admiration devant cette

Léon Gendre, reporter photographe et photographe aérien

Vous allez penser que je radote mais tant pis. Je vous ai déjà parlé de Léon Gendre il y a quelques semaines, à l’occasion d’une exposition exceptionnelle au Conseil départemental du Puy-de-Dôme (relire mon article). J’étais tombée en admiration devant cette

Ces femmes qui ont réveillé la France

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de pouvoir écouter une conférence de Jean-Louis Debré, venu présenter son ouvrage à Clermont dans l’amphithéâtre de la faculté de droit. C’est un recueil qu’il a co-écrit avec Valérie Bochenek (qui

Ces femmes qui ont réveillé la France

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de pouvoir écouter une conférence de Jean-Louis Debré, venu présenter son ouvrage à Clermont dans l’amphithéâtre de la faculté de droit. C’est un recueil qu’il a co-écrit avec Valérie Bochenek (qui

Hotte stuff 2015

Fichue météo ! J’ai pas vu Noël arriver, qu’il est déjà reparti… Il n’y a pas que le soleil qui s’est montré généreux cette année, le Père Noël aussi ! Petit inventaire des trucs chouettes déposés sous le sapin creusois

Hotte stuff 2015

Fichue météo ! J’ai pas vu Noël arriver, qu’il est déjà reparti… Il n’y a pas que le soleil qui s’est montré généreux cette année, le Père Noël aussi ! Petit inventaire des trucs chouettes déposés sous le sapin creusois

L’armée furieuse

Toujours se garder un petit Fred Vargas sous le coude en cas d’urgence. Toujours. Quelle urgence ? Un déplacement en train, par exemple, plus de 3h aller, la même chose au retour. Pour affronter l’ennui, il faut un roman qui

L’armée furieuse

Toujours se garder un petit Fred Vargas sous le coude en cas d’urgence. Toujours. Quelle urgence ? Un déplacement en train, par exemple, plus de 3h aller, la même chose au retour. Pour affronter l’ennui, il faut un roman qui

La petite femelle

Après l’extraordinaire Sulak, qui m’avait passionnée et tenue en haleine pendant des jours (voir mon article), j’ai retrouvé Philippe Jaenada avec joie et excitation pour une nouvelle biographie-enquête, un pavé et je dirais même plus, un pavé dans la mare.

La petite femelle

Après l’extraordinaire Sulak, qui m’avait passionnée et tenue en haleine pendant des jours (voir mon article), j’ai retrouvé Philippe Jaenada avec joie et excitation pour une nouvelle biographie-enquête, un pavé et je dirais même plus, un pavé dans la mare.

Les cerfs-volants

Parce que j’avais beaucoup aimé La vie devant soi, on m’a prêté Les cerfs-volants, de Romain Gary (1980, son dernier roman). J’ai eu un peu de mal à me laisser embarquer dans cette histoire mais la deuxième partie du roman

Les cerfs-volants

Parce que j’avais beaucoup aimé La vie devant soi, on m’a prêté Les cerfs-volants, de Romain Gary (1980, son dernier roman). J’ai eu un peu de mal à me laisser embarquer dans cette histoire mais la deuxième partie du roman

Mr Gwyn

Le problème avec les romans étrangers, c’est que parfois ils nous arrivent un peu tard. Ce roman d’Alessandro Baricco, l’un de mes auteurs préférés, a été traduit (par Lise Caillat) et édité chez Gallimard en 2014 alors qu’il m’indique qu’il

Mr Gwyn

Le problème avec les romans étrangers, c’est que parfois ils nous arrivent un peu tard. Ce roman d’Alessandro Baricco, l’un de mes auteurs préférés, a été traduit (par Lise Caillat) et édité chez Gallimard en 2014 alors qu’il m’indique qu’il