Sélection BD

Une petite sélection de 5 livres avec de belles images, pas forcément des BD, pour s’émoustiller, rire, pleurer, ou pleurer de rire.

Cécile Coulon & Benjamin Chaud – Les romantiques

Au dessin, Benjamin Chaud et à l’écriture, Cécile Coulon, notre autrice clermontoise préférée, qui revisite à sa façon les grands classiques de la littérature en version coquine, grivoise, un tantinet irrévérencieuse. En regard de chaque texte, une illustration plus mignonne qu’érotique. On s’amuse et on regrette de ne pas avoir lu certains des textes originaux. 

https://www.librairiesindependantes.com/product/9782221253496/

Catherine Meurisse – La jeune femme et la mer

A l’occasion d’une résidence d’artiste au Japon, Catherine Meurisse découvre la difficulté de peindre la nature, de la représenter le plus fidèlement possible. Un voyage au coeur de la culture japonaise, de l’art et des paysages, tantôt philosophique, tantôt humoristique, servi par des illustrations somptueuses malgré le discours omniprésent sur cette incapacité à retranscrire les paysages.

https://www.librairiesindependantes.com/product/9782205089691/

Fabcaro – Moon River

Plus on avance dans la carrière de Fabcaro, plus il est difficile de résumer ses albums. C’est l’absurde dans toute sa splendeur, la surprise inattendue à chaque planche, les éclats de rire. Ce polar qui a pour point de départ le dessin d’une bite sur la joue d’une actrice pendant son sommeil tient toutes ses promesses d’absurdité.

https://www.librairiesindependantes.com/product/9782352121640/

Fup l’oiseau canadèche – Jim Dodge (auteur) et Tom Haugomat (illustration)

Conseillé avec passion par V., une collègue, L’oiseau canadèche est un roman paru en 1983 dans sa version originale et réédité récemment dans une édition richement illustrée. Ce conte met en scène la trajectoire d’un grand-père et son petit fils, Pépé Jake et Titou, dont les destins vont se rejoindre et se mêler pour la vie. Un conte initiatique où la nature est reine, où les sangliers forcent le respect autant que la rancœur, et où les canards font de fidèles compagnons. Une histoire de liberté absolue. Ce que j’ai aimé surtout, ce sont les illustrations, somptueuses, jusqu’à la couverture, qui se déplie pour révéler un recto-verso de toute beauté qu’on a envie d’accrocher au mur. 

https://www.librairiesindependantes.com/product/9791091472104/

En attendant la fin du monde – Marc Dubuisson

Que fait un illustrateur pendant une pandémie mondiale ? Il dessine et tourne en dérision tout ce qui nous effraie, nous assomme, nous exaspère. Le dessin d’actualité trouve une matière infinie dans cette situation qui n’en finit pas et tant mieux, autant en rire. Les petits strips de Marc Dubuisson font toujours mouche avec beaucoup de dérision et de subtilité. Cette édition est annotée par endroits afin de recontextualiser certaines situations que nous pourrions avoir oubliées, déjà. Ce livre est édité chez Exemplaire Editions, une nouvelle maison d’édition qui veille à offrir aux auteurs une juste rémunération. J’ai donc pré-acheté mon exemplaire plusieurs mois avant sa parution, ce qui m’a valu une chouette carte dédicacée. 

https://www.exemplaire-editions.fr/librairie/livre/en-attendant-la-fin-du-monde

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s