Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand 2019 // F1

Un programme particulièrement savoureux pour attaquer cette compétition nationale. Je crains toujours un peu les programmes avec “seulement” trois ou quatre films car parfois, quand un film un peu nul est un peu long… ben c’est long. Ce qui est ballot pour un court. Bref. Mais pas de ça ici, quatre beaux films.

Le Mans 1955 ❤️❤️

Ce film d’animation revient sur le drame qui a frappé la célèbre course automobile du Mans en 1955 (voir fiche Wikipédia). Je n’avais jamais entendu parler de cet épouvantable accident jusqu’à aujourd’hui. Des manœuvres hasardeuses des concurrents vers les stands ont conduit une voiture Mercedes à sortir de la route : 80 morts.

Un film d’animation anguleux, sombre, qui se place du côté de l’écurie Mercedes pour tenter de comprendre l’incompréhensible : pourquoi avoir continué la course ? (la fiche Wikipédia revient sur ce point mais putain c’est hallucinant quand même : 80 morts et les voitures continuent de tourner)

Pauline asservie ❤️❤️❤️

Autre ambiance dans ce film beaucoup plus léger qui traite de l’épineuse question des SMS. Pauline attend depuis plusieurs jours que son amant, un homme marié, lui envoie un message. En vacances à la campagne avec des amis, l’attente du texto va devenir une obsession, la cible de toutes les hypothèses, de toutes les analyses psychologiques, tant pour elle que pour son mec.

Ou comment un truc anodin démontre qu’il n’est pas anodin du tout (et qu’il nous touche tous). Un film très très drôle.

Famille ❤️❤️

Lisa, mère séparée d’une petite fille, décide d’accueillir chez elle une famille de réfugiés, un couple et sa fille, à peu près du même âge que la sienne. Malgré la barrière de la langue, la communication s’installe peu à peu mais les tensions également. Comment savoir ce qu’il se passe dans la tête des uns comme des autres ?

Un film fort et particulièrement subtil, qui fait évidemment écho à l’actualité, à nos propres capacités à accueillir, à nos propres peurs.

Côté cœur ❤️❤️❤️

Maryline a 16 ans, un physique qu’on qualifiera d’en devenir, une bonne dose de culot et de l’amour à revendre. Son horoscope du jour lui prédit de grandes avancées sur ce dernier plan et elle sauve un type de la noyade, Ludovic, la trentaine. Une relation inattendue qui va prendre un tour tout aussi inattendu.

Un joli film sur l’adolescence, ses doutes, ses désirs pressants, porté par une jeune comédienne extraordinaire d’aisance et de naturel.

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :