Esprit de Noël, si tu es encore et toujours dans le coin…

…chante-moi une chanson ! Et même plusieurs, si c’est pas trop demander…

Noël à la CoopéLa Coopérative de Mai proposait hier soir un concert de Noël, gratuit, avec pas moins de 14 groupes de la scène auvergnate. C’est dire si c’était alléchant. Je n’en ai vu que sept. Je suis partie à 23h, fatiguée et assez déçue. Il était question d’une ouverture à ne pas manquer, alors nous étions nombreux à être au taquet à 20h30 (j’ai failli être en retard à cause d’un fucking problème de voiture idiot). En fait, nous avons juste reçu une averse de neige sur la tête. Enfin c’était plutôt de la mousse. C’était sympa mais pas le truc « whaaaaouh » attendu. En tout cas ça sentait le propre.

The Delano Orchestra a ouvert le bal, avec un titre que j’aime beaucoup, le dernier de l’album « A little boy, a little girl, and all the snails they have drawn », intitulé finalement « Outro ». Ensuite, un autre titre que je n’ai pas identifié. Le titre présent sur l’album de Noël s’appelle bien Outro mais ce n’est pas le même Outro. Bref, rien compris. Mais c’était beau.

Ensuite, Arthur le Dur a pris possession de la scène. Je ne le connaissais pas. Malgré une personnalité intéressante et une belle énergie, je n’ai pas accroché au style musical. La chanson de Noël est toutefois plutôt sympa.

Après, au tour de Zak Laughed. Alors moi j’y comprends plus rien, parce que j’ai vu passer une info il y a quelque temps, comme quoi il mettait fin au projet Zak Laughed. Bon bref, c’était lui. J’aime bien, ou plutôt, j’aime mieux, depuis qu’il n’a plus sa voix de pré-adolescent. Un Christmas blues très sympa.

Ensuite, Mustang. Première fois que je les voyais sur scène. Je connais peu, car a priori ce n’est pas ma tasse de thé. Mais j’en connais une, et par cœur, et c’est celle-là que notre Elvis local a choisi de nous servir en premier. Sensation étrange d’être au bureau…J’ai bien aimé la chanson de Noël, une reprise d’Elvis (Santa Claus is back in town).

Les Cracbooms ont suivi. Leur reprise de « Bons baisers de Fort de France » a réjoui le public. Vraiment sympa et plus grand chose à voir avec l’original.

J’ai failli ne pas reconnaître Guillaume Cantillon. Le temps passe hein ! Pour tout le monde…Je sais depuis toujours que je ne suis pas fan de cet artiste. Ni même de Kaolin, son groupe. Je reconnais toutefois qu’il (le groupe) a été une locomotive importante pour la scène locale il y a quelques années. Mais là, je n’ai pas aimé le set. Quelque part entre (pardon) Yves Duteil et Hugues Aufray.

Zak & St Augustine en préparation du set de Zak (le flou à gauche)

Zak & St Augustine en préparation du set de Zak (le flou à gauche)

Et pour finir, St Augustine. Mon préféré, et nouvelle averse de mousse. J’ai donc décidé de partir sur un bonne impression. D’autant que si j’en crois la playlist de l’album, c’est La position du tireur couché qui arrivait ensuite et je ne suis pas super fan, c’est peu de le dire. Je regrette de ne pas avoir vu les Wendy Darlings (même s’ils ont participé au set de St Augustine) et les Kissinmas mais tant pis.

En fait, le problème, c’était le temps d’attente entre les sets. Déjà, entre une première partie et un set complet ça me saoule d’attendre. Alors là, deux (ou trois) chansons et hop, lumière, désinstallation, réinstallation…entre 14 groupes…Pffff ! Marre ! Tu rajoutes les gens qui partent aux toilettes, se chercher à boire ou fumer une clope, qui te poussent, te repoussent quand ils reviennent, te donnent la gerbe avec leur vin chaud qui sent la vinasse…Bon, je crois que je deviens trop vieille pour tout ça. Il y avait bien des vidéos et des photos prises pendant l’enregistrement du disque, diffusées sur le fond de la scène, mais ça n’a pas calmé mon impatience entre les groupes.

Au final je suis un peu déçue, avec une pénible sensation d’ennui malgré la qualité des prestations, car je m’attendais à quelque chose de plus festif, de moins calibré, de plus dynamique, de moins long, avec des chansons partagées entre artistes. Le vinyle était déjà en vente à l’entrée mais qu’est-ce que tu veux que j’en fasse à part un dessous de plat ?

Mais ça reste un beau projet et je t’invite à écouter ce bel album parce que même s’il semblait un peu mou du genou ce soir-là, l’Esprit de Noël est toujours parmi nous.

2 Commentaires

  1. Jean-Claude

    Bonjour,
    J’ai trouvé par hasard votre CR en cherchant des échos de cette soirée sur Google. J’étais également au concert et j’en conserve un meilleur souvenir que vous, sans doute parce que j’en attendais moins que vous au départ (personne ne m’avait parlé d’une ouverture à ne pas manquer). Je suis d’accord avec vous sur le temps d’attente entre chaque passage de groupe, mais je ne vois pas comment les organisateurs auraient pu faire autrement. A moins d’utiliser les deux salles en alternance, avec un concert sur la grande scène et un dans la petite Coopé.
    Un autre résumé de la soirée circule sur http://www.surjeanlouismurat.com. Guillaume Cantillon y est comparé à un sous-Cabrel et à un sous-De Palmas. Après Yves Duteil et Hugues Aufray, la barque est bien chargée pour lui.
    Maintenant que j’ai découvert votre blog, je reviendrai y faire un tour à l’occasion.

    • @Jean-Claude : bonsoir et bienvenu sur mes pages :)
      Oui bien sûr que ce n’est pas évident de faire en sorte que les groupes s’enchaînent rapidement, quand il faut changer les instruments, etc. Mais bon…ils ont fait un album spécial Noël, alors pour le concert, ils auraient pu mettre en place un « show » plus festif, avec des duos, etc…et ne pas se contenter de refaire la tracklist de l’album à l’envers.
      Je suis allée lire la note sur le site indiqué et je suis assez satisfaite de voir que nos avis sont assez similaires, et je regrette d’autant plus de ne pas avoir vu les Wendy Darlings :-/ Mais pour Guillaume Cantillon, dommage pour lui mais en effet, sa chanson de Noël détonait franchement avec l’esprit (de Noël) que les autres avaient choisi d’adopter.
      Au plaisir de vous, enfin de te (c’est à la bonne franquette ici) recroiser sur mes pages.

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :