Exposition La révolte et l’ennui au FRAC Auvergne

CAM00171Encore une superbe exposition proposée par le FRAC Auvergne. À l’occasion des 30 ans des FRAC, un artiste est invité à construire une exposition et pour l’Auvergne, c’est Marc Bauer qui a eu la lourde (?) tâche de faire une sélection, et de fournir également des reproductions de copies (!!) d’œuvres bien connues (Caillebotte, Delacroix, Géricault…).

J’aime particulièrement les expositions collectives, pour leur variété et pour la recherche de points communs, pas toujours évidente. Et comme toujours, des coups de cœur et des œuvres qui me laissent de marbre.

IMG_0328J’ai aimé la toile d’Adam Adach. Dans un premier temps, je n’y ai vu qu’une œuvre abstraite. Il a fallu l’intervention de Val, qui m’accompagnait pour l’occasion, pour que j’y décèle des petits personnages, révélant du même coup tout un paysage enneigé et vertigineux. Point de vue sur l’œuvre totalement changé. Je m’en suis voulue de n’avoir pas eu la puissance d’imagination pour découvrir ce paysage par moi-même. Ça m’apprendra à tripatouiller mon smartphone en visitant une expo.

Autre œuvre monumentale qui nous a occupés un bon moment, celle de Julien Audebert. Au premier abord, un labyrinthe blanc. Mais quand on s’approche, on aperçoit une fine ligne deRévolte4 couleur à hauteur du regard. Quand on s’approche un peu plus, on voit qu’il s’agit d’un texte, déroulé tout le long des parois, avec en son cœur, une image rétro-éclairée. L’intégralité d’une nouvelle d’Edgar Allan Poe est imprimée sur les murs. On ne l’a pas lue, évidemment, mais j’ai trouvé la mise en scène astucieuse, perdue dans des culs-de-sacs à suivre le fil imaginaire d’une énigme.

Autre coup de cœur, l’œuvre sombre d’Andreas Eriksson. À première vue, un monochrome. Mais finalement, l’œil finit par apercevoir une ombre projetée, angoissante. Comme on se IMG_0331reflète dans la vitre du cadre de l’œuvre de Mathieu Mercier, juste à côté, on pense qu’il s’agit là de notre propre image mais non, l’ombre appartient à l’œuvre.

Point commun de ces trois œuvres, l’effort nécessaire pour y découvrir leur vérité, l’attention indispensable pour en saisir toutes les subtilités. L’art du faux-semblant.

D’autres œuvres ont retenu mon attention, je ne peux que vous inciter à vous rendre au FRAC pour les découvrir jusqu’au 15 septembre prochain. Très joli livret d’exposition, très complet, toujours très accessible et furieusement indispensable. Bon par contre attention à l’impression, les presque monochromes sont devenus de vrais monochromes (^_^)

Toute les photos non montées mochement sur PicMonkey sont visibles dans cet album (clik!)

Révolte5

Révolte3

Révolte2

Révolte1

IMG_0332

4 Commentaires

  1. vergne

    Merci, une fois de plus, pour votre intérêt !
    Très cordialement,

    Jean-Charles Vergne

  2. Val

    J’ai peut-être vu les petits personnages avant toi, mais c’est toi qui m’a montré la ligne de texte sur le labyrinthe ! Un point partout.
    Ca me fait rire que tu écrives « une ligne à hauteur du regard ». Pour moi, elle est au dessus du regard. Et pourtant, je ne mesure que 3 cm de moins que la moyenne des françaises. Dommage que Monsieur Vergne soit déjà passé par là, sinon il nous aurait peut-être dit s’il y a une « hauteur légale » pour accrocher les tableaux. Ce n’est pas la première fois que j’ai ce problème. Et hier encore, à la nouvelle expo du Musée Mandet (à voir).
    Dommage de ne pas faciliter la vie d’une petite moitié des visiteuses. Et des enfants… Et alors, la fameuse ligne en hauteur avec des lunettes progressives, même pas la peine… Bon, j’arrête de râler parce que j’ai vraiment beaucoup aimé. J’espère qu’on saura comment elle a été imprimée (je penche pour une impression sur des lés de papier, ensuite collés…).

    Bien aimé aussi l’ensemble de JL Aroldo, régional de l’étape. Même si sur le moment, je n’ai pas compris qu’il était parti de détails d’animaux pour en faire des tableaux abstraits. Comme d’hab, pas eu/pris le temps de consulter le catalogue sur place…
    Ce serait chouette de pouvoir le consulter sur le site internet avant d’aller voir l’expo. Mais il y a peut-être aussi des problèmes de droits… Jean-Charles, si vous repassez par là…

    Bien aimé également les chaînes de porcelaine. Je ne sais pas trop pourquoi ça m’a fait penser aux chaînes et boulets en ex-voto sur la façade de l’église d’Orcival. La porcelaine habituellement si fine, brillante et transparente, traitée là de façon très brute, épaisse, mate…

    Je me souviens qu’on s’est dit combien c’était agréable de revoir là une œuvre d’un artiste découvert lors de leur expo, comme celle des frères Tobias ou de David Lynch… Vivement la prochaine !

    • @Val : je peux te fournir l’adresse e-mail de Jean-Charles Vergne contre un petit billet à trois chiffres, voire deux ;) si tu veux lui poser tes questions directement de crainte qu’il ne repasse pas par ici.
      C’est vrai que j’aimerais bien connaître la technique d’impression du texte. Et pour la hauteur « légale », je pense qu’il doit y avoir des usages et aussi des caprices d’artistes. Sinon fais comme moi, munis-toi de talons compensés pour la prochaine visite ;)
      Pour le catalogue consultable en ligne, je ne pense pas que ce soit un problème, il y a bien les dossiers de presse. Par contre ce qui serait tiptopissime, c’est…une APPLI SMARTPHONE \o/ (ou un site mobile) qui compléterait le guide papier en faisant des liens vers les autres œuvres de l’artiste et particulièrement celles détenues par le FRAC.
      Bref, Jean-Charles, si vous repassez par là, on a des idées à vous soumettre !

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :