Non mais allô quoi !

Une âme charitable ayant pris pitié de mes déboires smartphoniques m’a fait parvenir une information de premier ordre. La marque Lëkki ressort une série de Nokia 3210 (y a aussi des Motorola StarTac, des Ericsson préhistoriques…). L’âme charitable se serait un peu foutue de ma gueule que ça m’étonnerait qu’à moitié…

Quoiqu’il en soit, je ne vais pas payer 80€ pour un téléphone vintage. Sûrement pas. Vu la collection que j’ai chez moi et, par dessus le marché, en parfait état de marche…

IMG_0357

motorolaTechniquement, mon premier téléphone portable a été un Motorola A130 (si j’en juge par mes recherches internet), propriété de mes parents. Abonnement ruineux chez SFR, antenne télescopique ridiculement longue, 12 kg à bout de bras, biceps en béton. En 1999, j’ai repris ma liberté et ai souscrit un abonnement chez France Télécom avec un forfait Ola étudiant me donnant droit à un joli Nokia 5110 avec trois, oui j’ai bien dit trois, mesdames messieurs, façades interchangeables. Blanc, bleuIMG_0358 marine et mordoré-irisé-qui-brille-un-peu. Cette dernière étant ma préférée bien sûr, hihi. Outre le côté ludique et fashion du bouzin, ce qui était appréciable mais qu’on n’appréciait pas encore à sa juste valeur, innocents que nous étions, c’était… l’autonomie de la batterie. Plus d’une semaine sans voir la queue d’un chargeur. Parfois beaucoup plus si tu l’éteignais pendant la nuit et que tu ne téléphonais pas trop (vu les forfaits de l’époque, valait mieux pas téléphoner trop, sinon la facture-enclume te tombait sur la tête). Oui parce qu’à l’époque, ces trucs-là servaient à téléphoner et, pour les plus geeks, à envoyer des SMS au nombre de caractères limité (formation Twitter gratos). Bref, limite on tombait de l’arbre quand l’alerte de batterie faible retentissait. A la rigueur, tu pouvais la bouffer en trois jours si t’abusais de Snake (le jeu du serpent qui se mord la queue, on s’amusait avec pas grand-chose). Et ce téléphone, tout le monde l’avait. À part quelques ploucs qui zonaient avec des Ericsson carrés. L’offre n’était pas très étendue et faut bien admettre qu’un 5110, ça tenait la route.

Mais l’offre en question s’est développée. Avec une tendance évidente à la miniaturisation. C’est IMG_0359donc en euh… 2002 ? Oui c’est ça. Donc en 2002 que j’ai eu le microscopique Motorola T191. Cadeau d’un jeune homme qui trouvait mon 5110 has been (avant de me trouver moi-même has been). Téléphone extraordinaire niveau encombrement. Catastrophique d’un point de vue ergonomie. J’ai pourtant pas des gros doigts mais putain, que ces touches étaient petites ! Et après avoir connu les menus intuitifs de Nokia, il a fallu se frotter à l’interface Motorola niveau Polytechnique. Pourtant c’est bien par un autre Motorola que je l’ai remplacé en 2004. Un V500 qui tuait tout. Mon premier téléphone qui prenait des photos (moisies). Avec un clapet pour se la péter (et potentiellement le péter). Avec un rétro-éclairage bleu assorti à celui de ma voiture la nuit (pointless mais bon, on est girly où on l’est pas). Avec possibilité de mettre des sonneries mp3 de ouf. Avec grand écran. Bref, j’ai beaucoup aimé ce téléphone. Je l’ai gardé longtemps et j’avaisV500 même remplacé la batterie qui commençait à fatiguer (j’avais encore rien vu…).

C’est donc en 2008, en juillet même, le 24 pour être précise (merci le vieux blog, trop rigolo de me relire) que j’ai reçu mon LG KF700. J’étais en admiration devant mon premier écran tactile et mon clavier coulissant. Il allait un peu sur internet mais c’était galère, c’était encore un téléphone qui servait à téléphoner. Je l’ai gardé longtemps aussi et j’aimais bien le petit crochet qui me KF700permettait de pendre tout un tas de straps japonisants.

C’est en août 2011 que j’ai cédé aux sirènes des smartphones. Avec tous mes points Orange j’ai pu m’offrir un merveilleux LG Optimus black pour la modique somme de 99€ avec 50€ remboursés en renvoyant un papier à la con. Le drame, car il y a eu un drame, c’est qu’il a fallu que je fasse le deuil de mon forfait Ola étudiant de 6h reportables. Forfait évidemment incompatible avec la réception des données. Bouuuuh !! Donc forfait peau deIMG_0365 chagrin mais moins cher. Et début de l’addiction, fin des haricots.

En 1999, un téléphone robuste, jamais en panne, toujours chargé. En 2013, un téléphone qui rame, toujours en rade, mais que je m’obstine à vouloir utiliser, consulter, même devant la télé, au supermarché, au musée, en allant au karaté, à pied. Dans la voiture aussi. Je revois encore, il y a quelques jours, les gros yeux de ce motard de la police à travers ma vitre passager alors que j’étais en train de tweeter une connerie avant d’aller au boulot. Brrrr…j’en ai encore froid dans le dos ! J’entends encore aussi il y a quelques jours une collègue me lancer à table « S. sors de ce corps ! » (en référence à un collègue particulièrement connecté). Euh hein ? Blanc bizarre pendant quelques secondes autour de la table. Ah OK ! Si on peut plus faire son check-in Foursquare quotidien tranquille maintenant !

Historique de consommation mis à part, vous noterez que chaque téléphone possède son chargeur, dont les embouts sont tous différents, bien entendu. À partir du V500, on trouve un câble USB. Le seul progrès c’est que mon smartphone actuel possède un câble USB se branchant sur une prise secteur. Mais bon, j’en ai deux vu qu’il a fallu échanger le téléphone dès les premières semaines pour dysfonctionnement et que dans ce cas on te renvoie le coffret complet (ben oui, pourquoi se faire chier?). J’ai une belle collection de housses, aussi. Une splendide housse avec clip ceinture pour le Nokia. Clip devenu amovible pour le T191 et le V500. Bref, un beau gâchis. Du câble à gogo, des accessoires sur mesure impossible à réutiliser. Une hérésie écologique. Qui ne risque pas de s’arranger si j’en crois les nouvelles tendances. J’ai lu récemment que certaines personnes disposaient maintenant de deux téléphones, un smart et un dumb. Le smart pour le quotidien, le dumb pour les week-ends, pour décrocher des alertes et tentations diverses. On n’est pas rendus, c’est moi qui te le dis.

Évidemment je piaffe d’impatience de changer d’appareil. Je remercie Sdf de luxe de m’avoir parlé ici du Fairphone. Je suis évidemment hyper intéressée par ce projet mais avec une livraison prévue à l’automne et un prix de 325€, je crains de n’avoir pas suffisamment de patience pour supporter les bugs à répétition de mon LG (bugs gravissimes à base d’Instagram, de Foursquare et autres futilités superfétatoires). Pis c’est un peu cher aussi, même si bien moins cher que les poids lourds du marché. Bref, j’envisage un Samsung pour agrandir ma collection de téléphones, j’attends de voir les tarifs que me proposera Orange dans 38 jours (très exactement).  Je suis une pitoyable merde consumériste.

4 Commentaires

  1. Oui, sans hésiter, en dehors du Fairphone, Samsung et rien d’autre. Vraiment. Quoi qu’en disent les forums, l’analyse qu’en font des gens plus ou moins informés, plus ou moins exigeants, plus ou moins compétents, Samsung a vraiment une longueur d’avance sur le marché quand il s’agit de compatibilité avec les innombrables applications disponibles sous Androïd. Idem pour les tablettes.

  2. maazz

    « Je suis une pitoyable merde consumériste. » 8-o
    Merci de nous ramener à notre juste dimension, je te le dis : tu n’es pas seule…
    Nous on se les transmet les portables. Quand celui de ma moitié déconne, je lui donne le mien et j’en rachète un. Donc il a toujours des vieux modèles et … moi aussi parce qu’on les garde vachement longtemps !
    Sauf la mioche qui en casse un tous les 4/5 mois environ… mais je lui rachète une merde à 30 €… Elle n’a pas les moyens d’être consumériste.

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :