Sous-Parsat et Le Moutier d’Ahun

Bon finalement la météo n’est pas si mauvaise. Je peux donc faire quelques balades digestives dans la campagne creusoise. Je tannais mes parents depuis des lustres pour aller visiter la petite église bariolée de Sous-Parsat, c’est désormais chose faite ! Hourra ! Et je ne suis pas déçue du voyage. Enfin si. Au départ mon instinct me disait de passer par une certaine route. Mon père et Google maps se sont ligués contre moi pour m’en indiquer une autre. J’aurais mieux fait de m’écouter. Mais bon, tant pis, j’aurai visité la campagne creusoise tout en me prenant pour Sébastien Loeb dans les virages.

Eglise de Sous-Parsat et crèche géante

Eglise de Sous-Parsat et crèche géante

Sous-Parsat donc. N’allons pas par quatre chemins (c’est le cas de le dire), c’est un bled paumé. Extérieurement, la petite église du village est de facture tout à fait classique. Dès qu’on pousse la porte, les yeux s’arrondissent, la mâchoire tombe, et la nuque se torticolise. L’intérieur a été entièrement restauré par un artiste du cru, Gabriel Chabrat, qui a travaillé de 1986 à 1994 à la réalisation de fresques colorées. Un panneau explicatif à l’entrée explique les scènes religieuses représentées. Genèse, naissance de Jésus, apocalypse… tout y passe dans une explosion de couleurs vives et de formes tourmentées. Chabrat possède son atelier dans le village, il était fermé lors de notre visite.

P1070375

P1070374

P1070371

P1070370

20131226_152906_LLS

Le village de Sous-Parsat est également réputé depuis quelques années pour être le repaire du père Noël, qui s’y produit pendant environ une semaine avant Noël. De nombreuses figures ont été disposées le long de la route, dans les champs, devant l’église (crèche géante) et devant la maison du père Noël. Ces figures tout droit sorties de contes pour enfants ont été réalisées par des bénévoles d’une association chapeautés par l’artiste Gabriel Chabrat. Je ne les ai pas vues à la nuit tombée mais les éclairages doivent donner à tout ça des airs de village fantastique. Voilà qui est à refaire l’an prochain avec les petites nièces.

 P1070392

P1070407

P1070391

Après Sous-Parsat, direction Le Moutier d’Ahun à quelques kilomètres (après avoir failli dégommer un veau paissant paisiblement sur le bas côté de la route, et ce n’était pas une figure peinte celui-là!). Ce joli petit village est réputé pour son abbaye exceptionnelle ainsi que pour son pont romain qui enjambe gracieusement la Creuse. Je ne suis pas rentrée dans l’abbaye, c’était 3€ la visite libre et les photos y sont interdites. Merci mais non merci. Tant pis pour les célèbres boiseries sculptées. Par contre pas de péage pour le pont romain donc petite balade photographique de circonstance. Une statue est plantée l’air de rien à proximité des berges… n’hésitez pas si vous passez par là à la contourner et à regarder par le trou situé dans son socle. Il offre une vue ciblée sur l’abbaye et le pont romain. Cadrage de photo inratable, mais attention à la mise au point !

P1070422

A noter qu’un lieu artistique a élu domicile dans le village, La Métive. Résidence d’artistes, expos, projections, débats… c’était évidemment fermé à cette époque mais l’adresse est à conserver.

20131226_161823_LLS

20131226_163730

P1070434

20131226_163056

20131226_162801

3 Commentaires

  1. et oui la Creuse a parfois d’agréables surprises à montrer

  2. Pingback: Balade à Masgot, le village sculpté creusois | The magic orange plastic bird said...

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :