Le conte de mon fenestrou

Voilà un défi de Gigy que j’ai eu plaisir à réaliser ! Vous ne l’avez pas vu passer, on me l’a proposé en douce. Sébastien, membre de la troupe Improvergne (dont j’ai largement parlé ici même) mais aussi de l’association « S’en laisser conter » m’a proposé d’assister à une veillée de contes traditionnels auvergnats, « Le conte de mon fenestrou ». L’occasion s’est présentée vendredi 17 octobre dernier, au café-lecture Les Augustes.

Cinq personnages sur la scène, ou plutôt, autour d’une table, d’un panier de noix et d’une bouteille déjà bien entamée. Un accordéon pour l’ambiance. Tour à tour, ils prennent la parole car ils en ont une bien bonne à nous raconter. Vie des campagnes, superstitions, l’histoire se raconte comme on le ferait au marché, au détour d’un étal, ou avec une petite mise en scène pour mieux faire entrer le public dans le cœur de l’action. Le public ? Lové dans les canapés moelleux du café Les Augustes, plongé dans une pénombre propice à l’abandon aux mots et à ces histoires qui, sans risquer de lui faire faire des cauchemars, le tiennent éveillé jusqu’au dernier point d’exclamation.

mon_fenestrou

2 Commentaires

  1. toutouille

    Oooh j’avais pas vu merci gygy pour ce ptit mot

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :