Séance V1 – Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand

Cette année au festival du court-métrage, plusieurs thématiques phares, dont le vélo avec un programme « Rétro pédalage » décliné sous diverses formes : expos, déco, goodies… et bien sûr, films !

Je ne fais pas de vélo. Je n’ai pas de vélo. Je n’aime pas le vélo. MAIS j’ai beaucoup aimé cette série V1, consacrée au vélo. Comme quoi…

 

(6) Départ de cyclistes

Film des frères Lumière… de 1896, à l’occasion d’une course Lyon-Genève. Je prévois une petite virée à Lyon dans les semaines ou mois qui viennent… l’Institut Lumière est le premier truc sur ma check list (à bon entendeur… ;)).

 

(7) Ghostriders II

Une bien étrange virée d’un peloton grimé sur les quais de Seine à Paris, sur fond de Gesaffelstein à plein tube. Comme une apparition.

 

(8) Les yeux fermés

Bon alors là  je crois que je n’ai rien compris à ce film de 8 minutes. Tant pis.

 

(5) A bike ride

A bicyclette on a le temps de voir ce qui se passe sur les trottoirs, et aussi de discuter. La petite Nina profite des balades à vélo avec son père pour faire le tour des grandes questions existentielles. Une jolie histoire mais à la réalisation peu soignée à  certains moments (quand le décor n’avance pas sur les côtés, on se doute que le vélo est à l’arrêt ou presque et que le comédien fait semblant de pédaler… idem pour la petite fille dont pas un cheveu ne bouge).

 

(1) Vive le tour !

Film de Louis Malle de 1962. Ce documentaire est absolument réjouissant. Ce n’est pourtant pas si loin, 1962, mais tout a tellement changé… Sur le Tour de France, les journalistes écrivent à l’arrière des motos, sans casque, les coureurs s’arrêtent dans les troquets pour dévaliser les bars et repartir avec bouteilles de vin ou de bière dans les poches du maillot, les ambulances sont sponsorisées par Aspro, les caravanes et chapeaux publicitaires ridicules… et tant d’autres petits détails qui provoquent aujourd’hui l’hilarité.

Et comme internet est cool, vous pouvez vous aussi voir ce merveilleux documentaire :

 

Vive le tour! from Bear Thunder on Vimeo.

(4) Encore un p’tit tour

Petite compilation d’images d’achives tout aussi réjouissantes.

 

(3) L’école des facteurs

Jacques Tati en facteur un peu flemmard et qui aime bien s’arrêter boire le canon… Ce petit film de 1947 conserve bon nombre de bons gags qui fonctionnent encore très bien.

 

(2) Paris Shanghai

Réalisé par Thomas Cailley (jury cette année et réalisateur des Combattants), ce film de 25 mn retrace l’aventure de Manu, bien parti pour rejoindre Shanghai à vélo, et dont le périple va s’éterniser un peu au fin fond de la Haute-Loire, à cause d’un ado en déroute sentimentale. Une histoire drôle et attendrissante où on retrouve quelques points communs avec le futur premier long métrage du réalisateur.

Notez vos courts sur www.notetoncourt.com !

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :