Randonnée entre Sancy et Artense // Bertinet

Au moment où je rédige ces mots, le soleil ne s’est pas montré depuis plusieurs jours. Depuis trop longtemps. Me replonger dans cette randonnée me réchauffe le cœur autant que ça m’attriste de voir ce printemps dépérir dans le froid et l’humidité. Bref.

Histoire de changer un peu de paysages, nous avions décidé de pousser jusque dans le Sancy, pour cette randonnée intitulée Bertinet, du nom d’une ferme du secteur. Je nourrissais le fol espoir de voir des champs de jonquilles sauvages à perte de vue comme j’en ai tant vus en photo, et j’avais envie de ce contraste si particulier entre une nature déjà verte et florissante et le Sancy encore enneigé. Mon vœu n’aura été que partiellement exaucé mais ne nous plaignons pas. Les champs de jonquilles étaient du côté de Besse, le long de la route, mais pas vraiment du côté de notre destination, d’abord Picherande pour déjeuner Chez la Jeanne (voir mon article), puis Saint-Donat pour la randonnée.

La rando débute devant l’église de Saint-Donat, attaque fort avec une vue panoramique sur le Sancy avant de s’enfoncer sur les chemins dont on devine qu’ils n’ont pas été foulés depuis un bon moment par les godillots des randonneurs. C’est évidemment une rando balisée (voir références en fin d’article) mais parfois le sentier se dilue dans des champs où il est difficile de se repérer. Je dis merci aux fichiers gpx et à mon smartphone, qui me permettent de recadrer les choses rapidement au mètre près. Je pensais donc trouver des champs de jonquilles mais force est de constater qu’il était encore un peu trop tôt ici. Mais des jolies pensées bleues, plein plein plein. Et des orchidées aussi, plein.

st_donat_sancy

mur_chemin

pensee_sancy

balisage_bertinet

Après un court passage dans un bois, la rando se découvre et le sentier nous a conduits tout droit dans un troupeau de vaches. Mais vraiment. Elles étaient toutes entassées pile devant l’escabeau qui permet de franchir les barrières. Je l’ai déjà évoqué lors de précédentes randonnées, j’ai peur des vaches. Tous les ans je lis des trucs sur des gens qui se sont faits charger, qui ont été blessés ou qui sont même morts. C’est sûrement un poil irrationnel car très rare mais c’est comme ça. Bref, j’ai eu très peur (surtout quand tu vois que certaines commencent à taper du sabot par terre) et lorsque par miracle je suis arrivée de l’autre côté de l’escabeau, une violente douleur m’a saisie dans le dos. Il m’a fallu de longues minutes pour qu’elle se dissipe et pour reprendre mon souffle. En revanche une fois de l’autre côté, les vaches sont devenues tout à fait sympathiques à mes yeux, elles étaient curieuses et venaient volontiers au contact. Bref.

reflet_foret

vache_museau

Bouh !

Le sentier traverse un plateau et s’enfonce ensuite dans une très jolie forêt parcourue par un ruisseau (La Tarentaine ?). A la sortie, la rando pénètre dans la tourbière de Jouvion, classée Espace naturel sensible. Une petite balade balisée Papillon jaune permet de s’y promener mais notre balisage à nous n’en a fait qu’une toute petite partie. Un peu frustrée, j’aurais bien voulu en voir plus (y avait des jonquilles en plus <3).

rando_bertinet2

ruisseau_bertinet

foret_bertinet

jouvion

flore_jouvion

Si la première partie de la randonnée est plutôt sauvage, avec quelques passages un peu périlleux (vaches comprises) dus au balisage et à l’état des chemins, détrempés, la seconde partie est quant à elle particulièrement pépère, soit sur la route, soit sur de larges chemins, et sans difficultés. La vue sur le Sancy et les monts du Cantal est somptueuse jusqu’au retour sur Saint-Donat et, horreur, malheur, il a de nouveau fallu traverser un vaste champ plein de vaches. Elles étaient éparpillées et pour la plupart couchées paisiblement mais j’ai serré les fesses jusqu’à la délivrance. Il nous a tout de même fallu passer sous une clôture électrique, obstacle non prévu par le balisage.

moutons

cantal_bertinet

Monts du Cantal au loin

sancy_bertinet

Le Sancy

salers_bertinet

st_donat_retour

Voilà une randonnée sans vraie difficulté, avec peu de dénivelé, mais qui offre des panoramas somptueux et une variété de paysages traversés intéressante. Ici, c’est sauvage et, disons-le, loin de tout, et ça fait du bien.

10 km // 2h30 à 3h

Retrouvez cette randonnée sur :

Planète Puy-de-Dôme

L’application Auvergne Rando

L’office de tourisme Sancy-Artense

Balirando

2 Commentaires

  1. Elles claquent ces photos. A chaque que je lis un de tes posts, je me note ces balades, je garde en mémoire ces couleurs et ces situations et comme je n’ai pas forcément le temps pour, j’en profite comme ça aussi :) Merci !

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :