Randonnée en Livradois-Forez // Le bois de la pierre blanche

La Chapelle-Agnon, dans le Parc naturel régional Livradois-Forez, possède un beau filon de quartz, exploité dans des carrières, d’où le nom de cette randonnée. C’est aussi une bonne adresse pour les confitures et le miel, au Chaudron de Fournioux, et si je vous invite à vous rendre sur place, je vous encourage également à aller faire un tour sur leur site internet pour voir ce qu’ils ne proposent PAS sur place. J’adore quand le locavore sort de ses gonds ! Si ça vous fait trop loin, des magasins clermontois sont revendeurs, notamment L’Eau Vive rue Fontgiève. C’est du bon, du bio, du local et la randonnée passe à deux pas de l’atelier.

Venons-en à cette randonnée justement. Environ 10 km avec un dénivelé de 300 m, pas de grosse difficulté et une belle variété de paysages. Et comme on est dans le Livradois, vous ne croiserez probablement personne, ce qui a été notre cas en ce 15 juillet dernier. J’avoue, et vous commencez à le savoir, que je n’aime pas trop les « autoroutes » de randonneurs, celles où tu lances un « bonjouuuur » essoufflé tous les dix mètres. Je préfère quand y a personne, sauf les gens du cru, paysans, chiens, chats, poules (vaches non, je préfère éviter). C’est mieux. Euh… sauf quand je tombe sur un vieux du cru tenant un lapinou, hurlant (affreux ce cri), par les oreilles avant de l’estourbir pour son dîner du soir. Berk. Un peu sauvage le Livradois.

La rando commence sur… la place de l’église, as usual, église qui est fort jolie avec un joli point de vue. Elle grimpe ensuite sur les hauteurs du village avant de rejoindre les bois, les fameux bois de la pierre blanche. Elle alterne agréablement entre passages dans les bois et passages à découvert, avec une partie boisée où des plaques en lave émaillée (enfin je crois, coucou Val) ponctuent la balade de petites explications culturelles sur la région. Un court passage offre une vue sur la chaîne des Puys, mais furtif hein ! Pour le reste, j’ai aimé les grands conifères, les champs de blé, les digitales et leur beauté vénéneuse. J’ai aussi aimé l’humour d’autochtones croisés sur le pas de leur porte, après que leur chien nous a accueilli avec force aboiements, ramassant le jouet du chien ressemblant à un écureuil mort (j’ai eu peur, ils ont rigolé).

Retrouvez cette jolie balade forestière, tranquille et gourmande sur planetepuydedome.com !

chapelle_agnon

pierreblanche1

pierreblanche2

pierreblanche3

pierreblanche4

pierreblanche5

pierreblanche6

pierreblanche8

pierreblanche9

pierreblanche7

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :