Balade à Blesle et déjeuner à La Bougnate

Après le joli village de Léotoing pour une petite randonnée, direction Blesle, toujours en Haute-Loire, pas très loin de là, pour remplir notre estomac et découvrir ce village classé parmi les Plus beaux villages de France.

On s’y gare à l’entrée, afin de profiter à pied des jolies ruelles, et en quelques pas nous étions arrivés à La Bougnate, restaurant un peu emblématique du coin en raison de son fondateur, le comédien Gérard Klein. On ne l’a pas croisé, dommage ! On nous a installés en terrasse, qui est fort agréable, afin de choisir notre menu. En apéro nous avons demandé une Damoiselle, bière artisanale brassée dans le village et très sympathique. Le menu entrée, plat et dessert est à 29€, ce qui est, disons-le tout de suite, un peu cher. En entrée j’ai pris melon charentais, jambon d’Auvergne et copeaux de cantal (et quelques fruits), c’était bon et rafraîchissant mais juste un montage de (bons) produits. En plat j’ai choisi un peu par défaut, parce que les autres plats ne me plaisaient pas, le cochon fermier caramélisé aux haricots coco et fricassée de girolles. Le porc était sacrément gras mais bon, je pense que ça se mange comme ça. C’était très bon mais c’est plutôt un plat d’hiver, et ce jour-là il faisait un temps très très estival ! En dessert j’ai pris la tarte feuilletée crème d’amande et abricots rôtis au caramel, avec une boule de glace pistache. C’était vraiment excellent et l’association des saveurs parfaites. Si j’ai apprécié le lieu, fort agréable (l’intérieur de l’auberge est également très chouette et cosy), ainsi que les plats, j’ai trouvé le service un poil trop prétentieux. Un peu de plus de décontraction et de spontanéité aurait parfaitement collé à l’ambiance générale et au positionnement terroir des plats proposés. Un tarif un peu moins élevé également. On notera, en plus, que nous avons dû réclamer à changer de place pour le dessert, le soleil ayant tourné et personne n’ayant remarqué que j’étais en train de rissoler copieusement (j’avais ressorti chapeau, lunettes et crème solaire). Bref. Ça gagnerait à redescendre un peu de son piédestal, c’est une très belle auberge de village, avec de la bonne bouffe, et on aimerait en retrouver l’esprit.

bougnate

bougnate2

Nous avons ensuite fait une petite balade digestive dans les ruelles charmantes. Nous voulions profiter un peu du bord de l’eau et l’office de tourisme nous a conseillé un spot un peu plus loin après l’entrée du village (chemin de Longchamp). Nous y sommes allés à pied et une fois arrivés au lieu (charmant)… une famille géante de plusieurs dizaines de personnes s’était installée avec chaises, tables, pique-nique, marmaille et occupait les berges et même l’eau. Demi-tour un peu furax… retour à la voiture et direction Brioude !

blesle1

blesle2

blesle4

blesle3

blesle5

chat_blesle

blesle6

blesle7

Un commentaire

  1. Pingback: Balade à Brioude // La basilique Saint-Julien | The magic orange plastic bird said...

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :