La Tôlerie fait peau neuve – Non-breaking space

tolerie3-2

Je vous ai à de nombreuses reprises emmenés à la découverte des expositions d’art contemporain proposées à La Tôlerie, cet ancien garage racheté et réhabilité par la Ville de Clermont. Depuis quelque temps, il ne s’y passait plus rien. Je m’interrogeais sur les raisons de ce silence et finalement, le secret a été levé le 20 avril dernier. Cet espace municipal a été confié à trois associations locales : Artistes en Résidence, In Extenso (dont je vous ai parlé de nombreuses fois également) et Les Ateliers. De cette association d’associations est né un projet audacieux, très conceptuel, pour occuper les lieux durant les 3 ans à venir. Non-breaking space (&nbsp) est le nom qu’ils se sont choisi. Pour les expositions… il faudra vous fier à la pleine lune.

Tout d’abord, ils ont évidé ce garage des installations existantes. L’année 1 est l’année “Lumières!”. L’année 2 sera “Sol” tandis que l’année 3 sera “Mur”. A ces trois thématiques correspond une appropriation progressive du lieu et cette année, ce sont les néons qui ont été installés. Pas n’importe quels néons, ceux de Veit Sratmann. Ils sont au nombre de 32  et éclairent l’espace de leurs tubes disposés selon une configuration bien précise, configuration qui change chaque jour à 16h lors d’une rotation des blocs moteurs. Rien de vraiment spectaculaire, ça va vite et les néons retrouvent rapidement leur quiétude. Alors bien sûr, j’en vois venir certains… on va à La Tôlerie pour voir des néons ? WTF! Oui, mais pas seulement. Je vous invite à lire la longue interview de Veit Sratmann dans le journal gratuit de La Tôlerie, elle éclaire (c’est le cas de le dire) l’oeuvre d’un jour nouveau. Cependant, je m’interroge ici sur la différence entre art contemporain et design. Vous avez 4h avant le ramassage des copies.

 🌙 🌓 🌕

Et donc, la pleine lune ! Chaque jour de pleine lune, que ce soit jeudi, dimanche ou n’importe quel jour de la semaine, il se passera quelque chose à La Tôlerie (de jour et/ou de nuit). Une installation artistique, de la danse, un concert… dont il restera des traces ensuite (ou pas). Il y aura également une toile qui sera peinte par des peintres, qui chacun à leur tour recouvriront l’oeuvre précédente, jusqu’à accumuler 14 couches au bout de 3 ans, qui seront ensuite passées aux rayons X pour dévoiler un résultat mystérieux. Il y aura en tout 6 thématiques différentes qui donneront lieu régulièrement à une création, éphémère ou pérenne dans ce lieu qui ne demande qu’à être rempli. Notez que des collaborations sont prévues avec le Secours Populaire qui a ses locaux juste à côté, ainsi qu’avec la compagnie de théâtre Etc…Art, voisine également. 
La Tôlerie devient également un lieu de vie, qui peut être réservé par des associations (en accord avec &nbsp évidemment) en dehors des heures d’ouverture au public.

Je ne sais pas si tout cela est très clair… je vous invite une nouvelle fois à jeter un oeil au n°1 du journal de La Tôlerie, tout y est limpide. Un peu dubitative au départ (pour l’instant c’est très vide), je suis désormais curieuse de voir ce qu’il va se passer là-dedans, un côté un peu bordélique encadré qui rompt avec les codes habituels un peu amidonnés des espaces d’art contemporain. Je conseille vivement de consulter le site régulièrement pour savoir ce qui se cache sous les cases de ce calendrier de l’avent.

Facebook

www.latolerie.fr

tolerie1

tolerie2

 

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :