Les Arts en balade 2017

aeb_couv

C’est rien de le dire, ce week-end des 20 et 21 mai était chargé en animations. Un peu trop peut-être ? Avec la météo capricieuse qui s’en est mêlée, j’ai réduit ma balade artistique à quelques ateliers et salles d’expo. Je remercie Val pour m’avoir aiguillée vers quelques bonnes pistes ;)

🎨

Centre Camille-Claudel

Lison Barbier

Avec beaucoup de patience et de délicatesse, Lison Barbier découpe, teint, colle et assemble des bandelettes de papier qui en séchant adoptent une forme libre et aléatoire. Le résultat en est très étonnant, avec des sculptures à l’effet drapé et aérien. La technique de teinture “shibori” lui a été inspirée par l’Asie et les couleurs choisies ne sont pas le fruit du hasard : à chaque teinte (majoritairement des dégradés de bleu) correspond une heure de la journée. Une sculpture représente d’ailleurs le travail d’une journée complète et force l’admiration.

www.lisonbarbier.com

Nicolas Anglade

Au coeur du monde paysan, l’image se fait râpeuse, intemporelle mais absolument lumineuse. Nicolas Anglade  égrène des instants suspendus d’un univers rustique peuplé de fulgurances poétiques.

www.nicolasanglade-photographik.fr

L’expo est visible jusqu’au samedi 3 juin (14h – 19h)

aeb1

aeb2

Espace Victoire

Cette année, la carte blanche a été confiée à Maxime Tauban, qui a notamment investi les lieux de ses photographies peintes, digressions oniriques d’une réalité qui ne l’est jamais tant, réelle, que dans l’œil de celui ou celle qui la contemple. La peinture recouvre, isole, sublime, pour ne laisser qu’une empreinte, la persistance rétinienne de quelques secondes lorsqu’on ferme les yeux après avoir regardé quelque chose de trop lumineux.

J’ai aussi beaucoup aimé le “mur” végétal de cyanotypes (encore une technique à laquelle je ne comprends pas grand-chose), visible dedans-dehors, comme d’autres toiles d’ailleurs.
L’expo est visible jusqu’au 17 juin.

www.maxime-tauban.com

aeb3

aeb4

Chapelle de l’hôpital général

Le PRISME

Ce collectif de 5 photographes explore la notion de paysage où la nature le dispute à l’urbanisme. Ces aménagements humains, moches (?) subliment des bouts de nature dont l’intérêt est parfois limité. Les différentes séries exposées imposent un nouveau regard sur notre environnement urbain, en soulignant que la beauté (attention, poncif is coming) est dans l’oeil de celui qui regarde, dans l’effort de cadrage qui incombe à chacun de nous. Le travail du PRISME est très inspirant, je ferai cet effort à l’avenir.

www.leprisme.org

Alexandra Arango

Paysages toujours mais où la couleur mène la danse. Alexandra Arango est d’origine colombienne et ses toiles sont peuplées de références à son pays d’origine. D’apparence naïve, elles n’en sont pas moins lourdes de l’histoire de ce pays, un exutoire pour décrire l’indicible.

aeb5

aeb6

Chapelle de l’oratoire

La ville de Norman (USA) est en “cultural connections” avec Clermont et cet espace d’exposition était dédié à trois artistes, qui ont investi les murs de cette ancienne chapelle.

http://international.clermont-ferrand.fr/Norman-Etats-Unis.html

aeb7

Atelier 48

Je suis allée voir cet atelier sur les conseils de Val, car il s’y déroulait une démonstration de sérigraphie (que je me suis fait réexpliquer pour la 4 397 fois (à peu près)). Il y avait ici les œuvres de Fabienne Cinquin, qui avait les honneurs de la carte blanche l’an passé à l’Espace Victoire.

www.letroudelaserrure.fr

aeb8

La Chose Typo

J’aime bien passer à La Chose Typo car j’y récupère toujours une jolie carte imprimée sur la vieille presse de la boutique. En revanche ne n’aime pas entrer dans cette boutique car tout me fait envie, carnets, affiches… c’est une abominable tentation à chaque fois. Au rez-de-chaussée, Marie Deschamps attendait les visiteurs, invariablement souriante et facétieuse. Ses œuvres sont toujours pleines d’humour et j’ai beaucoup aimé sa série sur les ustensiles de cuisine transformés en insectes.

aeb9

🎨

A l’année prochaine !

www.lesartsenbalade.fr

Un commentaire

  1. Val

    Vraiment dommage ces manifestations qui tombent toutes en même temps : c’est la deuxième année que les responsables des Arts en balade choisissent le week-end de la Nuit des musées. J’espère qu’ils ne renouvelleront pas cette erreur l’an prochain !

    Par contre, gros point positif en 2017 : le plan qui était disponible très tôt à l’Office de Tourisme, on pouvait (aurait pu ;-) s’organiser à l’avance.
    J’ai bien profité du nouveau ticket de Tram/Bus 3 jours que l’OT proposait cette année. Ils ne pourraient pas faire de même pour la semaine du court-métrage ? Surtout maintenant que la T2C a supprimé le ticket hebdomadaire.

    J’ai bien aimé découvrir la chapelle de l’Oratoire en pleine lumière. Je ne l’avais vue que dans le noir pour la belle installation de Vidéoformes. J’espère que cette grande salle va être utilisée plus régulièrement par la ville.

    Vraiment sympa et patient le responsable du Trou de la serrure, hein ? C’était chouette de nous faire participer. Il a même accepté d’imprimer directement dans mon cahier, alors que ça créait quelques complications !
    Tu n’as pas tout compris ? On peut apprécier un plat au restau, même si on ne connaît pas toutes les étapes de sa fabrication…

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :