Entrez dans la danse

« L’un devant l’autre et tapant des talons en cadence, les deux aux doigts emmêlés s’approchent puis reculent, tournent sur eux-mêmes pour se rejoindre ensuite et recommencer. »

C’est en écoutant une vieille émission de France Culture que j’ai entendu parler de ce roman de Jean Teulé, Entrez dans la danse. 

teulédanseAu cours de l’été caniculaire de juillet 1518 à Strasbourg s’est déroulé un événement inhabituel et assez effrayant. Des centaines de personnes se sont mises les unes après les autres à danser frénétiquement dans les rues, sans pouvoir s’arrêter. Épuisés, les pieds en sang, certains mourraient de crise cardiaque sans que personne, ni le maire ni le clergé, puisse trouver une solution à cette chorémanie collective inexpliquée et contagieuse.

Si cet événement a bel et bien eu lieu, Jean Teulé a choisi d’en faire un roman, et donc d’imaginer les événements et dialogues entre les différents protagonistes, qui portent ici leur vrai nom. On y voit le maire batailler avec l’évêque pour expliquer l’origine de ce mal mystérieux et pour lui trouver un remède : construire des pistes de danse pour évacuer le mal, envoyer les danseurs à la grotte de saint Guy… Jean Teulé détaille aussi un contexte susceptible d’expliquer cette démence collective, en évoquant une canicule, une raréfaction de l’eau et une famine qui pousse les pauvres gens à tuer leurs enfants, voire à les manger. 

Avec le recul, le diagnostic qui semble faire l’unanimité est l’hystérie collective. Ce qui n’est pas franchement satisfaisant non plus mais à une époque où la crainte de Dieu habitait tous les esprits, pourquoi pas.

Si j’ai pris plaisir à écouter Jean Teulé parler de cette histoire à la radio, j’ai moins aimé lire le roman, dont le style m’a un peu désarçonnée, avec ses anachronismes et ses phrases alambiquées sur lesquelles je butais désagréablement parfois. 

J’ai ensuite cherché quelques documents sur le web et je suis tombée sur la vidéo d’un Youtubeur qui déconstruit le récit communément admis de cet événement, en minimisant le nombre et la durée du phénomène, ainsi que sa gravité. La professeur d’histoire qu’il cite dans sa vidéo semble être plus que dubitative également. La légende et le récit fantastique semblent avoir pris le pas sur la réalité historique. Du coup je vous mets diverses références ci-dessous, vous vous ferez votre propre point de vue ! 

A lire / A écouter

Article du Monde www.lemonde.fr/sciences/article/2014/07/28/lorsqu-en-1518-les-strasbourgeois-se-mirent-a-danser-jour-et-nuit_4463566_1650684.html

Emission de France Culture avec Jean Teulé www.franceculture.fr/emissions/le-reveil-culturel/jean-teule-lepidemie-dansante-de-1518-est-la-premiere-rave-party-au-monde-la-plus-grande-la-plus

Vidéo de Thomas Laurent

Article d’Elisabeth Clementz qui formule un avis très critique sur le livre de John Waller qui est une des sources principales de Jean Teulé https://journals.openedition.org/alsace/2457

Alors on danse ?

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s