Expo La Plupart du Temps à La Tôlerie

L’espace municipal d’art contemporain de Clermont-Ferrand (La Tôlerie) accueille depuis aujourd’hui une nouvelle exposition. Ce lieu atypique propose toujours des projets artistiques très contemporains, très conceptuels, très…générateurs de questions existentielles. Cette expo intitulée « La plupart du temps » n’échappe pas à la règle. Le thème annoncé est la genèse d’une œuvre et d’une exposition.

Comme d’habitude, il y a des œuvres que j’ai aimées, d’autres moins, d’autres pas du tout mais dans tous les cas, je n’ai pas vu le lien avec le thème. Je pense qu’il est donc indispensable de suivre une visite commentée afin de se faire une opinion définitive, ce que je ferai donc d’ici le 2 mars prochain, date de la fin de l’expo. Edit du 3 mars 2013 : visite guidée faite. Pas plus avancée. Mais apparemment c’est normal et c’est même pour ça qu’il n’y a pas de cartels à côté des oeuvres. 

L’œuvre monumentale qui trône au milieu du hangar m’a immédiatement fait penser à un truc :

IMG828

||

||

||

V

2001-l-odyssee-de-l-espace

2001 l’odyssée de l’espace – Stanley Kubrick

Quand je ferai la visite commentée, rien ne pourra m’empêcher de poser la question à la guide (edit du 3 mars 2013 : si, la honte). Je veux savoir si cette scène a été une source d’inspiration. Quoi qu’il en soit, je me suis vraiment sentie dans la peau d’un singe dubitatif et perplexe devant cette œuvre.

Une autre œuvre a fait remonter des souvenirs cinématographiques en moi : une projection vidéo d’un plan fixe de circuit automobile, avec en fond sonore des bruits de Formule 1. Le film de Sofia Coppola « Somewhere » commence exactement comme ça. Le plan fixe est plus resserré mais c’est sensiblement la même chose. Là encore, j’ai envie de savoir s’il y a un lien (edit du 3 mars 2013 : pas posé la question, bien sûr, honte, tout ça).

J’ai plutôt aimé les sortes de boîtes alignées sur un mur, l’effet graphique était intéressant. J’ai beaucoup aimé cette toile représentant une sorte de reflet de fenêtre. Lorsque je l’ai prise en photo (avec mon smartphone), elle est ressortie rose sans que je sache pourquoi. J’ai donc utilisé cette bizarrerie de luminosité et les paramètres de l’appareil photo pour la décliner en plusieurs couleurs. Je pense que je peux exposer mon œuvre à côté de l’originale non ?

La plupart du temps

Du 18 janvier au 2 mars 2013 à La Tôlerie

Le site de l’expo (clique-moi dessus)

La présentation de l’expo (clique-moi dessus aussi)

Merci à la Mairie de Clermont pour l’invitation au vernissage et merci à Val d’avoir bravé le froid et les embouteillages pour m’accompagner.

Re-merci à la Mairie de Clermont pour l’invitation au finissage et re-merci à Val de m’avoir accompagnée !

6 Commentaires

  1. Dom.

    Bon, un conseil : si tu reçois une invitation pour une visite de Carnac ou Stonehenge, décline. C’est un coup à revenir toute poilue et au régime bananes… :-)

  2. Pingback: Priceless | The magic orange plastic bird said...

  3. Cool la photo de la fenêtre… Franchement, ça clanche grave Warhol et ça mérite effectivement l’exposition à côté de l’original!

  4. Pingback: La ville inadaptée – exposition à La Tôlerie de Clermont-Ferrand | The magic orange plastic bird said...

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :