Bestiaire

Après une dure journée de labeur et une assemblée générale de syndic à la fin de laquelle nous avons eu droit à la sempiternelle blagounette « l’ordre du jour est épuisé, le syndic aussi » (et l’assistance de glousser comme si elle l’entendait pour la première fois), je me suis retrouvée devant ma boîte aux lettres charriant ses 12 kg de publicités mensongères hebdomadaires pour des produits made in BD et, comme souvent, alors que je me morigénais* de n’avoir pas encore affiché de « stop pub » sur ma boîte, j’ai entendu un bruit de grelot derrière moi, annonçant la cavalcade dans les escaliers du chat de mon voisin de palier, profitant des entrées et sorties des occupants pour, au choix, aller prendre l’air ou se mettre à l’abri (le chat, pas le voisin), et si tu crois qu’il y aura un jour un point à cette phrase, et bien tu as raison, le voici le voilà.

Donc bruit de grelot, chat dans les escaliers, tout ça, et là, stupeur. Le chat était déguisé en sapin de Noël et semblait trouver ce nouvel accoutrement tout à fait seyant. Pas de mouvements exaspérés pour se débarrasser de l’accessoire, rien. Juste envie de sortir. Pour un rendez-vous galant ? La cérémonie d’ouverture du festival de Cannes ? Pour fuir les mœurs discutables de son maître et déposer une patte courante au commissariat le plus proche ? Pour la petite histoire, je ne lui ai pas ouvert vu les seaux d’eau qu’il tombe depuis ce matin sur la capitale auvergnate. Inutile d’abîmer la guirlande, de surcroît.

Bref, j’ai pris une petite photo souvenir, en me demandant en quel honneur cette pauvre minette (car je crois que c’est une fille) avait été ainsi décorée. Anniversaire ? Coquetterie ? Je ne suis pas intime avec mon voisin au point d’aller sonner chez lui pour lui poser la question (imagine qu’il soit lui aussi décoré). Il aurait été dans l’escalier, je l’aurais fait, ceci dit.

 CAM00056

Bref. Et toujours pour rester dans la thématique animale, j’ai été consternée de voir lundi soir, après le passage de la société Attila (les noms ont été changés afin de respecter l’anonymat des coupables), qu’un nid était totalement à découvert en haut d’un arbuste. Les piaillements des moineaux m’avaient mis la puce à l’oreille, je les sentais très énervés à une heure où en général ça commence à piquer du bec dans les bosquets. Comme je les comprends, moi aussi je serais vénère à leur place, un si beau nid. Impossible de savoir s’il y avait déjà des œufs. Et je te parle pas des arbustes taillés à la machette émoussée, dépouillés de leurs feuilles et de leur intérêt esthétique. Bref, la team Attila et les moineaux SDF ont suscité quelques grognements à l’assemblée générale de ce soir, c’est te dire les problèmes existentiels de la résidence (je m’en contente, ceci dit).

 Nid

Bon et rien à voir mais hier je suis passée à la Fnac pour me rendre compte de visu de la différence entre une tablette 8″ et une 10″. J’ai vu. J’ai failli craquer pour une Archos 8″ pas chère avec clavier et sous Android Jelly bean mais j’ai résisté. Encore besoin de réflexion. Par vengeance, je suis ressortie avec trois coffrets DVD de séries, afin de meubler les mercredis et vendredis soirs vu qu’en général il n’y a rien d’intéressant à la télé (qui a dit « t’as qu’à lire, connasse ! » là-bas dans le fond?). J’ai pris Les Revenants, dont j’avais parlé récemment au sujet de la BO composée par Mogwai, groupe que j’aime beaucoup. Girls, la fameuse série réalisée par la brillante gonzesse que tout le monde adore détester en ce moment. Et, pour compléter l’offre Fnac (3e coffret offert), How to make it in America. Jamais entendu parler mais c’est de chez HBO donc a priori, ça devrait être de la bonne came et j’ai bien aimé le titre (en plus ça parle de gens qui font des t-shirts alors…). Je ne suis pas fan de séries habituellement. Enfin j’aime bien mais j’ai du mal à suivre avec régularité. Ma série préférée de toute ma vie c’est Six feet under, que j’ai bien l’intention de me refaire in extenso dans pas longtemps. Mais je vais attendre que le soleil revienne sinon bonjour la dépression. Bon et avec les DVD j’ai aussi pris le dernier album de Garciaphone, régional de l’étape, ainsi qu’un bouquin de Pierre Rabhi, dont je n’ai jamais rien lu malgré le fait que je l’admire, lui et son combat.

 Achats_du_140513

*ça t’en bouche un coin ce mot, AVOUE !

4 Commentaires

  1. Mum

    Pas de coin bouché ! Par contre j’adore le Christmas cat. Glamour la minette ! Pour les cartes postales d’ici ,j’en avais vu quelques unes. Bel humour !

  2. Je t’eus morigéné si tu ratiocinais. Mais ce n’est jamais le cas! ;-)

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :