Rando(m access memories)

Si tu t’imagines que je vais te parler du dernier album de Daft Punk, tu te fourres le doigt dans l’œil jusqu’au plexus solaire (c’est plus poétique que l’omoplate). Remarque si, si tu veux savoir ce que j’en pense je vais te le dire : c’est du foutage de gueule. Un mix entre Patrick Juvet et une plaquette de Dulcolax. Ça descend tout seul et on est soulagé quand ça s’arrête. Voilà. Tu ferais mieux d’écouter le dernier Bonobo, The North Borders, pour avoir un aperçu de ce qu’est l’électro classieuse. Moi je dis qu’il est grand temps de regarder ce qu’il y a sous les casques et de demander aux types en dessous où ils ont enterré les corps des vrais Daft Punk. Bien. Ça, c’est fait.

Donc pourquoi ce titre ? Parce qu’aujourd’hui, je me suis fait avoir par le nom d’une appli de smartphone. Le CRT Limousin a linké un article sur Twitter en rapport avec un appli intitulée « Rando ». Réflexe pavlovien, j’ai cliqué. Ma conscience professionnelle me tuera. Je pensais trouver une appli pour faire de la randonnée et bien que nenni ! Rien à voir avec la choucroute ! Rando (pour « random » I suppose) est une appli photo qui envoie des photos anonymes. Ça marche sur le principe du donnant-donnant. Tu envoies une photo et quelques secondes plus tard, tu en reçois une. Tu sais dans quelle région du globe elle a été prise mais tu ne sais pas par qui, où, comment. Et ta photo envoyée, pareil. Tu sais où elle a été réceptionnée et c’est tout. Fin de l’histoire. Pas de likes, pas de commentaires, rien, je ne saurai rien des destinataires qui ne sauront rien de moi. Pas de réseau social. C’est une appli cadeau. Et je trouve le principe absolument génial.

Malheureusement, ma courte expérience est un peu décevante. J’ai reçu deux « photos » de feuilles de papier contenant un petit mot. Pour la première, heureusement, car la géolocalisation ne m’a pas renseignée plus que ça vu que le zoom était trop important sur la zone concernée. Pour la deuxième, ce qui était marqué sur le papier correspondait à la géolocalisation. Ma première photo envoyée, j’ai triché. En fait l’appli ne permet pas d’envoyer une photo à partir de la galerie, juste de prendre une photo en live. J’ai donc astucieusement pris mon écran d’ordinateur en photo pour envoyer les Diatomées mégascopiques à quelqu’un à l’autre bout de la planète (tu trouves pas qu’elle déchire, au format rond ?? Je la trouve trop belle, moi). Elles ont atterri en Floride. Héhé. Ça a dû lui faire drôle, au destinataire, les montagnes enneigées du Sancy ! J’espère qu’il aura apprécié. Ma deuxième photo, je n’ai pas su où elle était arrivée, le destinataire ayant désactivé la géolocalisation. Faut être un peu con, vu le mode de fonctionnement de l’appli. [edit du 26/06/13 : l’appli a été mise à jour par les développeurs, de telle sorte que les personnes autorisant la géoloc reçoivent uniquement des photos géolocalisées aussi. Et vice-versa. Cool !]. Le risque, évidemment, c’est de recevoir des photos de parties génitales ou autres joyeusetés. Je vais retenter de temps en temps et j’espère recevoir des trucs sympas. Si je ne reçois que des photos de bouts de papier griffonnés, et bien ce sera une déception, sauf si les textes évoluent en créativité. Mais sur le principe, je trouve ça génial. Donner une photo, un instant de vie à une seule et même personne sur toute la planète, qu’on ne connaîtra jamais et en essayant de lui faire plaisir quand même, c’est quand même chouette, à l’heure où les followers et les « amis » s’achètent par brouettes entières pour une bouchée de pain.

L’appli est gratuite, le design ultra épuré, sans pub.

 Russia

Floride

Canada

Clermont

3 Commentaires

  1. maazz

    c’est juste énorme ce truc , j’adore le concept, mais j’ai pas internet sur mon tel… :-p

    • @Maazz : oui c’est bien addictif !! Hier j’ai même reçu la photo d’un mec presque à poil !! Mais ce qui est décevant c’est une personne sur 2 environ n’a pas activé la géolocalisation donc tu sais pas d’où vient la photo ou où elle a été envoyée. Et j’ai reçu des trucs tout pourris aussi.
      T’as plus qu’à t’acheter un smartphone et refiler ton tél à Chéri ! ;)

  2. Pingback: Meeting mi-raisin | The magic orange plastic bird said...

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :