Lever de soleil sur la chaîne des Puys <3

Dimanche matin, j’ai fait un truc que j’avais très envie de faire depuis très longtemps. Je me suis levée à 4h15. J’ai pris ma voiture jusqu’au col de Ceyssat et j’ai démarré l’ascension du puy de Dôme à 5h20, alors qu’il faisait encore nuit noire. Objectif, être en haut à l’heure officielle du lever de soleil, à savoir 6h40 ce jour-là, et même un peu avant histoire d’être sûre de ne rien rater. Évidemment je n’ai pas fait cette ascension toute seule, j’étais accompagnée et bien accompagnée par Jean-David, qui n’en était pas à son coup d’essai.

Le chemin des Muletiers, c’est un sentier qui grimpe sec, en lacets mais sec. La première partie se fait en sous-bois donc en pleine nuit… ça n’a pas grand intérêt. Ensuite, quand l’horizon se dégage, quand on commence à deviner les courbes sombres des volcans de la chaîne des Puys, on retrouve un peu d’énergie et l’envie d’arriver en haut au plus vite commence à se faire sentir. La dernière partie du sentier n’est pas la plus facile. C’est raide et plein de cailloux prêts à vous renvoyer au point de départ. Mais j’exagère un peu…

6h02... les volcans se devinent au loin

6h02… les volcans se devinent au loin

6h06... le sommet enfin ! Désert...

6h06… le sommet enfin ! Désert…

Une fois au sommet, l’excitation est à son comble. On y est, haletants, mais on y est. L’horizon est rougeoyant, déjà. Pas âme qui vive. Quelques brumes recouvrent encore la campagne environnante, un silence presque parfait enveloppe les vieux volcans… sauf quelques moutons qui paissent sur les pentes et qui font entendre quelques bêlements et tintements de cloches… Clermont dort encore… Encore quelques marches à gravir, jusqu’au temple de Mercure et la grande antenne, et il n’y a plus qu’à attendre. Dans le froid et le vent. Oh ! Un autre détraqué arrive, prêt lui aussi à assister au grand spectacle quotidien que si peu prennent la peine d’admirer.

6h31... du côté du Pariou l'horizon s'éclaircit

6h31… du côté du Pariou l’horizon s’éclaircit

6h32... la brume s'étire encore sur la campagne

6h32… la brume s’étire encore sur la campagne

Une brèche semble s’ouvrir dans la Terre… et voici le soleil, rouge flamboyant. Une barre de nuages en arrière-plan donne vraiment l’impression qu’il sort des entrailles de la Terre. Ça va vite, trop vite, et il faut rapidement sortir les lunettes de soleil car le voilà bientôt tout à fait rond, dardant ses rayons aveuglants. La végétation s’illumine, le Sancy au fond à droite prend des couleurs, on se réchauffe peu à peu…

6h43... le voilà, à l'heure

6h43… le voilà, à l’heure

6h50... le puy de Dôme reprend des couleurs

6h50… le puy de Dôme reprend des couleurs, le Sancy, au loin, également

7h06... une montgolfière s'élève pour rejoindre le soleil

7h06… une montgolfière s’élève pour rejoindre le soleil

7h09... une montgolfière dans la brume matinale

7h09… une montgolfière dans la brume matinale

Direction l’autre côté de la chaîne des Puys, côté Pariou et Côme, qui s’illuminent eux aussi. Puis le tour complet du sommet. Petit dej bien mérité face au Sancy : café chaud, jus d’orange pressé, muffin maison. What else ?

7h19... la chaîne des Puys se réveille

7h19… la chaîne des Puys se réveille (clique pour voir en plein écran)

7h21... le store se lève

7h21… le store se lève

7h26

7h26

Au moment de repartir… oh ! Des parapentes ! Hop, c’est reparti pour un tour… Et comme la matinée commence à bien avancer, les sentiers se transforment en autoroute pour touristes en claquettes. Ceux-là sont montés par le Panoramique des Dômes, c’est certain. Pour nous ce sera retour par là où tout à commencé, le chemin des Muletiers, transformé lui aussi en voie de circulation à double sens. Certains montent en courant, ou descendent en courant. Il y a du monde, beaucoup de monde et il nous paraît loin cet instant où nous étions les seuls conquérants du sommet (bon OK avec un autre type, qui a vite disparu, probablement parti au boulot après son petit plaisir du matin).

7h32... le soleil à l'assaut de l'antenne

7h32… le soleil à l’assaut de l’antenne

8h22... le premier Panoramique des Dômes du matin arrive en gare

8h22… le premier Panoramique des Dômes du matin arrive en gare

8h45... toujours cette barre dans le ciel

8h45… toujours cette barre dans le ciel

9h30... les parapentistes se lancent...

9h30… les parapentistes se lancent…

9h30... et s'envolent !

9h30… et s’envolent !

J’ai très envie de retenter l’expérience… sur le puy de la Vache, sur le Pariou… au lever du soleil, au coucher… bref, encore !

Merci JD :-*

Petite précision quant à mes photos. La barre qui semble séparer le ciel en deux n’est pas un effet photographique. C’était comme ça. Bizarre. Comme un store en train de se lever. En vrai c’était juste fascinant. En photo c’est… pas terrible. Et globalement, les photos sont évidemment très décevantes par rapport à la réalité. Sans compter que j’ai foiré mes panoramiques avec le S4. Mais bref !

9h40... les promeneurs et randonneurs sont désormais partout

9h40… les promeneurs et randonneurs sont désormais partout

10h11... la redescente fastidieuse. Ceux qui montent ne savent pas ce qu'ils ont raté !

10h11… la redescente fastidieuse. Ceux qui montent ne savent pas ce qu’ils ont raté !

ambiance

7h00... on pense quand même à l'expo du jour sur 1jour1expo.tumblr.com

7h00… on pense quand même à l’expo du jour sur 1jour1expo.tumblr.com

[edit du 15/08/2013] Je suis assez fière que ce billet ait donné envie à d’autres personnes de se lancer dans cette aventure. Je vous invite à aller voir les photos de Fred sur son compte Instagram. On dirait les miennes ^^ Même spectacle envoûtant !

15 Commentaires

  1. Dom.

    Gé-nial ! On le vit en lisant. Presque. Mais bon sang, c’est tôt… ça fait cavaler un bon muffin hein, alors que s’ça s’trouve ils sont très bons au coin de ta rue ! Le pied rayonne plus que sur le Tumblr :-)

    • @Dom : j’avais peur de retranscrire cette aventure de travers… je m’en sors pas mal ! Et ouais c’est tôt mais bon… pendant 1 an je me suis levée 1 semaine sur 2 à 4h15 (aéroport) donc ça va, j’ai retrouvé mes vieux réflexes de conduite nocturne (éviter les épaves alcoolisées dans les rues et regarder 4 fois aux feux des carrefours).
      SInon, oui, le muffin valait quelques points (parfum framboise nougatine…), ils en font pas des comme ça chez Carrouf à côté ;)
      Et ouais, je sais pas pourquoi j’ai foutu un vieil effet vignette sur le Tumblr. Faut dire que j’y voyais pas grand chose sur mon écran avec le soleil dans la tronche.

  2. Val

    Magique !
    J’adore la lumière du matin, comme sur la photo de 6:50.
    Pouvoir faire ça avant de partir au boulot, de quoi en faire rêver plus d’un !
    Et la montgolfière qui apparait juste au bon moment… (d’ailleurs, tu y songes ?).
    Vous aviez des lampes frontales pour la première partie ? Et le muffin venait de ta maison ?

    Bref, vive les (tes) vacances et les compte-rendus ! Encore !

    • @Val : tellement éphémère cette lumière orangée ! on prend vraiment conscience du temps qui passe dans les premières secondes d’un lever de soleil, ça va beaucoup trop vite !
      Pour la montgolfière, j’étais sûre d’en voir (temps idéal), du coup j’étais déçue de n’en voir qu’une ! (il y en avait 2 très loin, du côté de St-Nectaire)
      Pas de frontales… juste la lampe « de poche » de l’iPhone ;) Mais oui faut une source de lumière pour la première partie dans les sous-bois (après ça va mieux, c’est à découvert et le ciel est plus clair)
      Comment peux-tu demander si le muffin venait de ma maison ? Tu me connais bien maintenant, non ? Je n’ai toujours pas de four ! Seules les oranges pressées venaient de chez moi ;)

  3. jdo

    Remarque geek : surtout à contre-jour, les montgolfières ressemblaient à s’y méprendre à des « marqueurs » Google Maps pour pointer les coins les plus chouettes à voir en plaine. On avait envie de cliquer dessus :-) Superbes photos, mais ça reste vraiment une expérience à vivre, et la récompense est largement supérieure à l’effort de la montée. Et c’est encore mieux en bonne compagnie :)

  4. Val

    Pfff, la boulette ! Pourtant, il ne se passe pas un mois sans que je pense au célèbre meuble à fours.

  5. Mum

    Quel beau voyage et sans quitter mon fauteuil et sans me lever tôt !Tu me rappelles quelqu’un . A quand le Kili ?

  6. Pingback: Coucher de soleil sur la chaîne des Puys et dîner au sommet | The magic orange plastic bird said...

  7. Quoi de mieux que de grimper la nuit pour voir un lever de soleil d’un sommet pour commencer une journée ? ! faire une rando qui se termine aussi à un sommet et attendre le coucher du soleil pour bivouaquer.
    C’est encore mieux si c’est un jour exceptionnel, anniversaire, fête, 1er janvier…..
    Pour le Ventoux je fais toujours ça pour la 1ère montée en plus c’est aussi pour éviter la foule.

  8. Pingback: Premier lever de soleil 2014 – live from le puy de Dôme | The magic orange plastic bird said...

  9. Pingback: Le puy de Dôme par le chemin des Chèvres | The magic orange plastic bird said...

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :