La Grande mosquée (Journées du patrimoine 2013)

Après La Coopé, la mosquée !

Un grand écart à quelques enjambées !

La Grande Mosquée de Clermont a été inaugurée en 2010, par Brice Hortefeux (« quand y en a un ça va, c’est quand ils sont plusi… » enfin bref, tu vois c’est qui hein ?). Avant, les musulmans se réunissaient dans une chapelle rue Sainte-Claire, mise à disposition par la communauté catholique pendant 33 ans.

Sept ans de travaux ont été nécessaires à la construction de cette mosquée, avec des financements privés bien sûr, et la contribution de nombreux artisans (voir la rubrique « Historique » sur le site, avec plein de photos). Ce lieu de culte est désormais bien intégré dans son quartier, à quelques pas du siège de Michelin. Extérieurement, seule la coupole de verre indique que le bâtiment recèle quelques secrets. A l’intérieur… c’est une vaste salle de prière lumineuse et aux couleurs apaisantes. Le vert (espoir) et le blanc dominent. Il faut se déchausser bien sûr et s’avancer sur la moquette verte moelleuse. Contrairement aux églises pleines de recoins et d’endroits « interdits », on peut évoluer et prier n’importe où dans cette pièce rectangulaire.

20130914_180148

20130914_174823

Lorsque je suis arrivée, la visite avait déjà commencé et je ne sais pas qui était la personne qui s’exprimait. Le message de l’islam, la philosophie, le dialogue… un discours très œcuménique à l’attention des visiteurs venus nombreux. Discours interrompu car c’était l’heure de la prière. Un peu étrange de les observer dans ce moment de recueillement… Quelques minutes plus tard, c’est l’architecte des lieux qui a pris la parole, pour revenir sur la construction ainsi que sur différents éléments tels que les frises, la fresque du plafond, et aussi pour éclairer certains curieux sur le fonctionnement d’une mosquée, les différents rites (naissances, mariages, etc.). Là encore, un discours très clairement œcuménique, une vraie volonté de citer les autres religions, d’insister sur les points communs historiques et surtout, sur la volonté de dialogue et les rencontres régulières entre communautés religieuses locales.

20130914_173328

mosquée

Un petit tour à l’étage pour prendre de la hauteur avant de redescendre pour aller déguster un délicieux thé à la menthe et des dattes servis avec le sourire dans un petit salon à l’entrée. C’est pas dans les églises qu’on trouverait une buvette à la fin du service !

20130914_182041

20130914_182306

mosquée_2

11 Commentaires

  1. trezioux63

    Je n’aurais jamais eu l’idée de visiter une mosquée… pourquoi pas !

    • @trezioux63 : tous les édifices religieux se visitent lors des ces journées, églises, synagogues, temples protestants… et mosquées ! Les églises sont considérées comme du « patrimoine » touristique classique et sont toujours pleines de touristes, alors qu’en effet, en temps normal on n’irait pas visiter la mosquée. Les journées du patrimoine sont l’occasion ou jamais !

      • gidehault

        Je suis trèèèès loin d’être le fan numéro un des religions et de leurs rites. Et pourtant j’ai énormément apprécié ce genre de visites. Au delà du lieu (qui, je trouve, est magnifique), on en apprend beaucoup sur les particularités de ces cultures, en dehors des clichés et des ragots de deuxième main. Après, ce qu’on y apprend peut plaire ou déplaire, il ne faut pas laisser son esprit critique au vestiaire avec ses chaussures :-)

      • @gidehault : oui, même si les discours lors de ces journées sont très consensuels. Et pis j’ai pas écouté grand chose, occupée que j’étais à faire des photos ;)

  2. Val

    Je me souviens qu’on avait discuté de cette visite lors de notre dernière rencontre à la Tôlerie, à deux pas de la Mosquée.
    Pour ma part, j’y suis passée lors des Journées du patrimoine 2011. J’avais noté que la grande calligraphie verte autour du grand lustre avait été conçue par notre calligraphe billomois Najib Chergui. (croisé en d’autres occasions). On le reconnaît en pleine action sur un élévateur sur une des photos du site de la Mosquée.
    A propos de buvette, j’ai le souvenir que dans mon enfance la châtelaine du village offrait à tous de la brioche à la sortie de certaines messes… mais c’est bien loin déjà…

    Si j’avais fait les JEP à Clermont cette année, j’aurais choisi le temple protestant et la synagogue que je ne connais pas : rendez-vous en 2014 ? Et j’ai découvert dans le programme que la fameuse chapelle de la rue Sainte-Claire se visitait cette année en tant qu’église orthodoxe (vendue récemment par le diocèse) : vive l’oecuménisme auvergnat !

    • @Val : de la brioche à la sortie de la messe ? Mmmh voilà de quoi raviver la foi chez certains !
      Et oui la chapelle a encore changé de confession. On avait d’ailleurs envisagé de la faire mais les horaires étaient perturbants (pas ouverte samedi), et dimanche, on a oublié !
      L’année prochaine j’aimerais bien aller m’incruster dans les locaux de France 3 ! Ça doit être sympa aussi.

  3. Pingback: Visite de l’ancienne synagogue de Clermont-Ferrand | The magic orange plastic bird said...

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :