Les 14e Rendez-vous du Carnet de voyage à Clermont-Ferrand

Visuel 2013Chaque année, pour des dizaines de baroudeurs, le voyage tendance c’est l’Auvergne. Et the place to be c’est Polydome, à Clermont-Ferrand. Des carnettistes, des réalisateurs de documentaires, des écrivains, des conférenciers se rassemblent autour d’un même sujet, le récit de voyage.

Pour mémoire, mon compte-rendu de l’année dernière est toujours disponible sur ces pages (clique!).

Au programme de cette année, dont la thématique principale était « les grands fleuves du monde », la projection d’un documentaire intitulé « A quoi tu rêves », le tour des carnettistes et une conférences sur les nouveaux outils numériques au service du récit de voyage. Le festival avait lieu du vendredi au dimanche mais je n’ai fait que le dimanche, une belle journée déjà bien remplie !

20131117_132111

« A quoi tu rêves » est un documentaire réalisé par Karine Morales, qui a filmé pendant un an son compagnon Martin dans son tour du monde. Parce que lui, quand on lui posait la question, son rêve c’était de faire le tour du monde. Voilà qui est fait. De l’Inde au Chili, en passant par l’Australie ou le Burkina Faso, Martin et Karine ont rencontré des gens, vécu chez eux, partagé leur quotidien, et au final, leur ont posé la question qui leur brûlait les lèvres : à quoi rêvaient-ils, là, sur leur montagne, leur plage, au fond de leur mine ou devant leur fer à repasser ? Les réponses sont autant de claques pour nous, occidentaux que plus grand chose ne fait rêver. À part bien entendu l’ouverture d’un nouveau temple de la consommation où l’argent se dilapide dans une grande communion d’esprits hypnotisés (désolée, private bitching-bashing à l’attention des 50 000 blaireaux désœuvrés (et fortunés ? Je suppose ?) qui ont inauguré la plus grande pompe à fric de la place clermontoise mercredi dernier). Bref ! Donc les rêves des gens qui vivent loin de nos tentations consuméristes, c’est d’aller à l’école, d’avoir une maison, d’arrêter de descendre à la mine, de continuer à conduire leur tuc tuc, de vivre encore un peu pour voir leur enfant grandir, de devenir surfeur…

La caméra de Karine Morales a su saisir des instants de vie et de partage particulièrement émouvants entre Martin et leurs hôtes. Beaucoup de confidences, de sourires, et de simplicité dans ces rencontres.

20131117_100936Le débat qui a suivi avec Karine Morales a été très enrichissant pour la compréhension du film. L’info insolite c’est qu’ils ont fonctionné uniquement avec le site de Couchsurfing. Pour ceux qui n’en ont jamais entendu parler, c’est un site qui permet de mettre à disposition des voyageurs un lit, un canapé, afin qu’il puissent trouver un point de chute dans votre ville ou votre coin de campagne. C’est évidemment gratuit et la formule est plébiscitée par les voyageurs avides de rencontres authentiques et de découverte du pays autrement que par le truchement biaisé des guides de voyage. Je pense qu’il est statistiquement plus probable de tomber sur des gens ouverts et accueillants par ce moyen, qu’en piochant au hasard dans la rue. Leur volonté de partager est évidente et transpire à l’écran.

La bande-annonce résume bien l’esprit du film (mais fucking WordPress refuse d’intégrer des films Vimeo donc…). Vous pouvez vous le procurer sur cette boutique en ligne (qui intègre la vidéo, elle…) : http://www.culture-aventure.fr/videos/references/A-quoi-tu-reves.htm

Ensuite, le grand tour des carnettistes, étalés au rez-de-chaussée, au premier et deuxième étage. Beaucoup de belles choses et aussi beaucoup de frustration devant tant de talent. Avec un trait de stylo ou un coup de pinceau d’aquarelle, les carnettistes réussissent à extraire toute l’émotion d’un lieu ou d’un visage. Un peu frustrée de ne pas avoir vu de Japon mais c’est pas grave, je me suis consolée avec les belles planches des Urban Sketchers, venus croquer la chaîne des Puys. A noter la présence d’un stand de Médecins sans frontières, venus présenter leur travail via un film qui démontre que le voyage peut aussi se vivre à travers un beau métier, au service des autres.

Thomas Duranteau, qui a réalisé le visuel de l'affiche 2013, était présent !

Thomas Duranteau, qui a réalisé le visuel de l’affiche 2013, était présent !

20131117_134823

Le matériel du parfait carnettiste, épuisé (le matériel et peut-être le carnettiste aussi)

Le matériel du parfait carnettiste, épuisé (le matériel et peut-être le carnettiste aussi)

Les Urban Sketchers croquent la chaîne des Puys

Les Urban Sketchers croquent la chaîne des Puys

Les Urban Sketchers découvrent le festival Art'air ! Rando et culture !

Les Urban Sketchers découvrent le festival Art’air ! Rando et culture !

Enfin, une conférence animée par Vidéoformes (festival vidéo à Clermont, comme son nom l’indique) a mis à l’honneur le travail de deux artistes récompensés par des prix dans la catégorie « Carnet numérique ». Plusieurs geeks locaux de mon entourage, concernés par le voyage connecté, s’étaient donné rendez-vous à cette conférence (coucou Mathieu, Clément et JD!). Béopé nous a présenté son « carnet », qui est un film de film avec de la bombe de peinture. Le petit Vine ci-dessous devrait vous éclairer. Il a filmé, puis « bombé » par-dessus son film tout en se filmant. Tu suis ?? Bref, une belle inspiration avec une réalisation au final pas si technique que ça, à la portée d’à peu près n’importe qui.

Karen nous présente son carnet numérique

Karen nous présente son carnet numérique

Karen Guillorel et Yann Minh (retenu ailleurs, loin) ont quant à eux élaboré un carnet de haute technologie. Ces deux passionnés d’informatique et de jeux vidéos ont créé un parcours virtuel, dans lequel le visiteur s’arrête (ou pas) pour regarder des vidéos de leur périple (avec des ânes ^^), ou s’aventure sur les chemins de traverse pour découvrir des planches BD. Le projet final ne sera prêt que courant janvier. Un beau projet chronophage et de longue haleine, mais comme l’a rappelé Karen, les outils de base de votre ordinateur sont largement suffisant pour vous constituer un beau souvenir vidéo à votre goût. Et Béopé n’y connaissait rien en vidéo avant de se lancer dans son projet.

Raconter son voyage, partager ses émotions… est à la portée de tous. Une photo, un croquis, un texte, une vidéo, à vous de trouver votre moyen d’expression favori. Ou les quatre. Après, pour exposer aux prochains Rendez-vous… c’est une autre affaire !

Grand merci à Auvergne Nouveau Monde qui m’a gentiment fait cadeau d’une entrée gratuite !

Un petit clin d’œil à Dom !

Un petit clin d’œil à Dom !

Le musée Bargoin et ses arts textiles était présent

Le musée Bargoin et ses arts textiles était présent

Le coin des images : documentaires et carnets numériques

Le coin des images : documentaires et carnets numériques

Petit clin d’œil à ma collègue Vinciane qui a réalisé ces belles cartes pour la nouvelle expo du musée Lecoq

Petit clin d’œil à ma collègue Vinciane qui a réalisé ces belles cartes pour la nouvelle expo Seychelles du musée Lecoq

En attendant la conférence...

En attendant la conférence…

Performance de graff sur le parvis de Polydome. Initiation d'ados à la peinture à la bombe.

Performance de graff sur le parvis de Polydome. Initiation d’ados à la peinture à la bombe.

6 Commentaires

  1. Merci pour ce compte rendu détaillé sur ce rendez-vous des amoureux du voyages :) Cela nous montre par de multiples façons que le voyage est avant tout une expérience de vie et qu’il peut-être raconté de diverses façons…des plus modernes aux plus traditionnelles !

  2. @maficorangeplasticbird Merci pour votre accueil ; si vous aimez voyager à travers les regards, les expériences diverses je vous invite à jeter un oeil sur ce blog qui n’est écrit que par la main des jeunes conseillers voyages de notre agence. Ce sont des voyageurs, des passionnés…certains indiens écrivent même en français, c’est un bonheur de lire leurs articles. http://blog.shantitravel.com/ Belle fin de journée :)

  3. @Shanti Travel : sympa votre blog ! je le transmets à mon ami Bastien qui passe en ce moment même ses vacances dans ce beau pays. https://plus.google.com/u/0/104575103875995783763/posts

  4. Val

    Je reconnais la jolie boite d’aquarelles de Violette Gentilleau. Elle disait hier qu’elle était drôlement lourde et qu’elle songeait à en acheter une en plastique pour les voyages, en conservant celle-ci pour la maison.
    Samedi, j’étais sur son stand quand une dame lui a demandé de faire un dessin dans son cahier (on en voit de plus en plus). Elle a répondu « OK, mais alors vous me faites aussi un dessin dans le mien ». La dame a beaucoup hésité. J’ai sauté sur l’occasion de faire cet échange : j’ai donc une jolie petite dame dans mon cahier, et elle a un monsieur au bras en écharpe dans le sien : je ne perds pas au change !

    Pas de bol pour la présentation des dessins de cet été des Urban sketchers : les dessins recto verso affichés sur une grille devant une fenêtre, c’est pas l’idéal !
    Est-ce que tu as vu la collaboration avec Michelin cette année ? (L’Aventure Michelin était ouverte gratuitement aux Urban sketchers, et en échange les dessins étaient exposés dans une vitrine du festival. Et le musée nous était même exceptionnellement ouvert aujourd’hui lundi, mais dommage, il fallait reprendre le boulot !)

    • @Val : merci de rendre à Violette ce qui appartient à Violette ! Je n’ai malheureusement pas noté le nom des carnettistes dont j’ai pris le travail en photo. Sauf pour la planche sur la Grèce, où j’ai photographié l’url du blog de la demoiselle, dont l’esprit et le trait m’ont rappelé Marion Montaigne. Je n’ai pas encore pris le temps d’aller dessus.
      Les Urban Sketchers étaient en effet bien peu en valeur à contre-jour. Dommage.
      Je n’avais pas fait attention à la collaboration avec l’Aventure Michelin. C’est une bonne idée, à développer sur d’autres sites ??
      Je me dis qu’un jour, je tomberai sur toi, assise derrière ton stand, à exposer tes dessins du chemin de St Jacques :)

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :