Illuminations de Noël à Clermont-Ferrand

Disons-le tout de suite et en toute franchise, je suis déçue par ces illuminations. Beaucoup ont été renouvelées mais sans vouloir jouer les « c’était mieux avant »… ben c’était mieux avant (clique pour te souvenir de l’an dernier).

Too much...

Too much…

La place de Jaude est over-illuminée. Je trouve que c’est un peu too much. La thématique « eau » est une bonne idée à la base mais… ces bâches noires immondes sous les nénuphars… c’est moche de jour comme de nuit. J’ai du mal à en saisir l’intérêt. Cacher P1070210les fils ? Bref. Le sapin est également too much, ambiance gay pride. Je préférais le classicisme de l’an dernier. Sur le parvis du centre Jaude c’est ambiance Macumba avec des Lasers verts qui dessinent des pères Noël cheap sur les façades. Le seul truc que j’aime bien c’est les motifs de couleurs qui alternent au sol. C’est graphique, dynamique et joyeux. Mais associé aux Lasers et à l’éclairage rose du centre commercial… way too much !! Dans la rue du 11 novembre, c’est la grosse grosse déception pour moi. Fini le plafond bleu en vague. À la place des trucs très classiques (ringards?) à intervalles réguliers. On retrouve ces éclairages sous d’autres formes dans d’autres rues. Rue Montlosier on dirait des limaces (pas de photo). Je n’aime clairement pas ce côté bicolore et en plus, si la thématique c’est l’eau, je ne vois pas le rapport. Alors que la vague bleue était carrément dans le ton. Toutefois, on trouve une vague bleue bien planquée derrière l’opéra, dans une rue que personne ne prend. Pour la mairie… grosse déception également. Finis les rideaux de lumière en habillage intégral. Bonjour la sobriété avec deux ou trois rosaces (perspective des municipales ? Ne pas trop en faire ?).

La marie pendant la parade de Oui-Oui (j'étais là PAR HASARD)

La marie pendant la parade de Oui-Oui (j’étais là PAR HASARD)

P1070126

Place de la Poterne... bof bof...

Place de la Poterne… bof bof…

 

La parvis du centre Jaude 1

La parvis du centre Jaude 1

On a chaud du côté de la mairie, on ouvre les fenêtres !

 

Parvis du centre Jaude 1

Parvis du centre Jaude 1

 

Avant il y avait une vague bleue, mais ça, c'était avant.

Avant il y avait une vague bleue, mais ça, c’était avant (merci G+ pour les effets scintillants tout pourris !)

Bon maintenant… il y a quand même des trucs que j’aime. Bah voui.

L’opéra est habillé côté Jaude d’un rideau de lumière blanc. Superbe et approprié. Bon en fait j’aime ces rideaux de lumière, c’est sobre, ça habille bien, c’est pas ringard et je pense que ça plaît à à peu près tout le monde (enfin je crois). Remettez les rideaux sur la mairie et rue du 11 novembre ! Please !

Opéra

Opéra

Ensuite j’aime bien la place Delille, dont les arbres sont recouverts de petites lumières bleues (pas de photo). J’aime aussi la place de la Victoire, avec ses petites maisons rouges du marché de Noël et l’hypnotique chapiteau de lumière.

Place de la Victoire

Place de la Victoire

Enfin, j’aime la grande roue. Je l’aime tellement que je suis montée deux fois dedans. Quatre euros le tour. Elle est grande, avec un éclairage blanc qui pète sa race et des jolies nacelles multicolores. Mention spéciale au personnel qui garde le smile et les mots gentils même à 22h30 par -1°C ou à 16h30 un lundi lorsque seulement 3 nacelles sont occupées. Cette roue est plus grande que les années précédentes. Je n’étais jamais montée dedans avant. De nuit par grand froid c’est très impressionnant. Le silence surtout, dès qu’on commence à s’élever et que le brouhaha de la ville s’estompe peu à peu pour laisser place aux cliquetis inquiétants des rouages métalliques. Évidemment de nuit on ne voit que les lumières de la ville. La cathédrale émerge lentement à la première montée, comme posée sur les immeubles alentour. De jour c’est plus rassurant, le regard porte plus loin. La cathédrale est impressionnante de majesté, noire sur l’horizon rose. Même le puy de Dôme semble ridiculement petit à côté (enfin, en face pour être exacte). De nuit je n’avais que mon smartphone, j’avais les mains gelées et peur d’échapper le bouzin dans le vide. Du coup je ne suis pas super contente de mes photos. De jour j’avais prévu le bridge mais c’est moyen aussi. J’avais pris soin de me positionner face à la cathédrale mais pour feinter entre les rambardes métalliques… pas simple. En plus mon colocataire de nacelle m’interdisait de bouger alors…

Pas exclu que je remonte encore une fois dedans. Plus ça va moins on flippe et plus on profite du paysage.

Le général Desaix fait mumuse mais c'est plus dur que l'an dernier, elle est plus haute ^^

Le général Desaix fait mumuse mais c’est plus dur que l’an dernier, elle est plus haute ^^

Place de Jaude

Place de Jaude, de nuit

 

Place de Jaude, de jour

Place de Jaude, de jour

Le puy de Dôme tout blanc, au loin

Le puy de Dôme tout blanc, au loin

La cathédrale, dans le crépuscule...

La cathédrale, dans le crépuscule…

 

3 Commentaires

  1. Mum

    8h 30 du matin : Flora aime toutes les décorations et voudrait aller à Clermont !

  2. Mum

    Moi,j’aime les effets « tout pourris » ! Comment on fait ?

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :