Fac’tory #4 The Blue Devils au MARQ de Clermont-Ferrand

J’avais déjà assisté à l’épisode #2 de Fac’tory au MARQ. Souvenez-vous, c’était une carte blanche à Joseph Elm de toute beauté.

Rebelote au MARQ avec The Blue Devils, que je ne connaissais pas. Au programme de l’après-midi, une première partie acoustique sous la verrière, une deuxième partie électrique dans la salle d’expo temporaire du rez-de-chaussée et un final acoustique au dernier étage, dans la grande galerie, face à Vercingétorix sur son cheval.

Préparatifs espionnés depuis la coursive du dernier étage

Préparatifs espionnés depuis la coursive du dernier étage

Première partie, acoustique

Première partie, acoustique

The Blue Devils envoient un blues-folk de facture classique, plaisant et parfois enlevé. Toutefois, j’avais préféré la session précédente de Joseph Elm car plusieurs artistes s’étaient succédé, avec une variété de styles et d’ambiances plutôt intéressante sur une après-midi (ce qui est long pour un concert). Mais ne faisons pas la fine bouche, cette après-midi était très agréable également. À noter que l’acoustique n’est franchement pas top dans le hall de la verrière, en version unplugged. Ça va mieux dans les salles d’expo. Le final sur « Blue Christmas » était évidemment de bon aloi, j’ai même cru voir Vercingétorix dodeliner la tête de plaisir.

Deuxième partie, électrique (et orange, du meilleur goût ! ^^)

Deuxième partie, électrique (et orange, du meilleur goût ! ^^)

Préparatifs pour la dernière partie, acoustique

Préparatifs pour la dernière partie, acoustique

Merci à Fac’tory et au MARQ pour l’organisation de l’événement. J’apprécie particulièrement ces concerts insolites et le MARQ est un lieu atypique et d’exception qui s’y prête bien.

Mimétisme des œuvres, subjuguées par le talent des Blue Devils ^^

Mimétisme des œuvres, subjuguées par le talent des Blue Devils ^^

J’en ai profité pour explorer (avec Michael, croisé par hasard et toujours dans les bons plans) la nouvelle salle consacrée à Blaise Pascal. Scénographie, machine à calculer, masque mortuaire, médailles, les Pensées… le célèbre Clermontois a enfin ses appartements officiels dans le musée de la ville.

La fameuse machine à calculer (manque le mode d'emploi...)

La fameuse machine à calculer (manque le mode d’emploi…)

Et Blaise... totalement blasé (copyright @jdo). Je vous ai épargné le masque mortuaire, encore plus blasé (forcément)

Et Blaise… totalement blasé (copyright @jdo). Je vous ai épargné le masque mortuaire, encore plus blasé (forcément)

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :