Polar, programme polar SNCF – Festival du court 2014

Excellente série, plutôt humour noir que polar, qui a fait salle comble à trois reprise à l’Ecole de Commerce. Pardon, la French Business School. Refoulée faute de place à la séance du mardi, j’ai pu y accéder en arrivant une heure à l’avance jeudi.

Notez que tous ces films sont visibles sur http://www.polar.sncf.com/competition/court-metrage (qui ne marche pas à l’heure où j’écris ces lignes). Il faut s’inscrire au préalable et on peut voter.

Dans la file d’attente et dans la salle, distribution de madeleines, de stylos, de quizz, de petit bouquins polar… la SNCF s’y connaît en gestion de l’attente ! ;) Un tirage au sort à la fin permettait de gagner des bouquins et un aller-retour en Eurostar. J’ai évidemment perdu.

(4) « La femme qui flottait ». Un type prépare sa maison pour l’arrivée de son fils qui vient pour le week-end et trouve une femme flottant dans sa piscine. Pris de panique, il va la mettre dans la piscine de son voisin mais celui-ci ne l’entend pas de cette oreille. Un peu « Petit meurtre entre amis ». Drôle, bien joué, et à la fin grinçante.

(1) « Penny dreadful ». Un loser se voit confier une mission importante : kidnapper la fille d’un type afin de demander une rançon. Sauf que la gamine en question, Penny, va donner du fil à retordre aux malfaiteurs. Énorme rigolade dans la salle, film extrêmement drôle (attention humour très noir) et jeune actrice extraordinaire.

(3) « Loot ». Après le air-guitare, voici le air-braquage. Drôle, poétique, et très bien joué et réalisé.

(5) « Hiob ». Stern est policier et son rôle est d’annoncer les mauvaises nouvelles aux familles. Le voilà flanqué d’un nouveau coéquipier, Martin. Ce dernier est particulièrement choqué lorsqu’il découvre les méthodes de Stern, qui ne prend jamais de pincettes dans ses annonces. Ce que j’ai surtout aimé dans ce film c’est le noir et blanc et les plans super graphiques.

(7) « AB- ». Un couple roule sur une route sinueuse quand tout à coup la voiture finit dans le décor. Une ambulance arrive très vite mais le « personnel médical » est un peu bizarre. L’équipe n’est pas là pour sauver des vies… Un film un peu brouillon, je n’ai pas tout compris…

(6) « La balle de trop ». Un face à face entre Dominique Pinon (Amélie et autres films de Jeunet, vu sur scène dans Résumons-nous) et Damien Jouillerot (Monsieur Batignole notamment). Un jeune flic veut se suicider avec son arme mais celle-ci s’enraye. Il appelle alors SOS suicide et tombe sur un conseiller spécial qui va au contraire tout faire pour qu’il en finisse. Une bonne idée, plutôt drôle et pas très reluisante pour la police nationale !

(2) « Bad toys II ». Un film-animation totalement déjanté, à base de jouets, de BD filmée, de BD animée, d’animation numérique… Une course-poursuite délirante, où le méchant balance des blocs de Lego sur la voiture des gentils… Très bon ! A regarder jusqu’à la fin pendant le générique, pour les bonus !

[Notez et commentez les courts que vous avez vus sur http://court.360emedia.fr/ !! Un mini site adapté au mobile et réalisé en quelques petites heures par Jean-David. Merci à lui et spread the word!]

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :