Riche, pourquoi pas toi ?

Je suis fan de Marion Montaigne depuis des années. Son blog d’abord, puis ses BD et notamment celles tirées directement de ce dernier « Tu mourras moins bête, mais tu mourras quand même ». J’aime son trait, parfois approximatif, son humour mordant et le fait qu’elle est extrêmement bien documentée sur les faits qu’elle rapporte.

richeSon dernier volume n’échappe pas à la règle. « Riche, pourquoi pas toi ? » a été co-écrit avec Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, deux sociologues qui ont longuement étudié les familles fortunées et leurs habitudes, leurs caractéristiques. Sous le coup de crayon de Marion Montaigne, ça donne une analyse psychologique et sociologique impertinente et hilarante. Le « héros » est un pauvre type comme vous et moi et ses représentations de la richesse et des « riches » sont évidemment caricaturales. Au-delà de la richesse concrète faite de sous à la banque et de patrimoine immobilier, Monique et Michel nous apprennent que les « riches » sont en fait beaucoup plus que ça. Un réseau, d’abord, matérialisé par le fameux bottin mondain, et une catégorie sociale avec des codes très précis (vestimentaires, goûts, etc.). Alors évidemment, on peut toujours trouver certains « riches » qui ne répondent pas à ces codes mais tous les riches ne se ressemblent pas. Le « héros », pour les besoins de l’analyse, va gagner au Loto. Ce n’est pas pour ça qu’il pourra prétendre au même statut que les grandes familles. Car finalement ce que cette BD dénonce, ce n’est pas tant le fait de gagner de l’argent que le fait que ce dernier est géré essentiellement par des familles extrêmement bien organisées et favorisées par notre système économique. Bref, cette BD est clairement engagée d’un point de vue idéologique. Mais vous saurez ce qu’est l’hexis.

My cat is rich

My cat is rich

Acheter Riche, pourquoi pas toi ? sur Amazon

Un commentaire

  1. Hélas nous avons des trucs plus importants à payer
    en France il ne fait pas bon d’être juste au dessus du SMIC, les impôts et les charges quotidiennes à payer empêchent toute vie de loisirs culturels
    alors quand la maladie arrive c’est difficile à vivre

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :