Mylittlelandart : les baies de pyracantha

C’est en revenant de déjeuner un jour de boulot que j’ai capturé une grappe de ces baies rouges (ou orange, ça dépend des variétés). Des baies et quelques feuilles. Le pyracantha, ou buisson ardent. Oh mon Dieu ! Caliente !  C’est très décoratif au printemps avec plein de fleurs blanches, et en fin d’été-début d’automne avec de lourdes grappes de boules rouges. J’encourage Mum à en installer quelques pieds dans son jardin.

Les baies (non comestibles) permettent toutes sortes de créations, en groupe, en formes identifiables, à la queue leu leu, en vrac… on pourrait y passer des heures.

Le land art réalisé avec le pyracantha n’est pas tout à fait « land » dans la mesure où j’ai réalisé ma première oeuvre sur mon bureau, et les suivantes dans mon appartement, dans mon mini-studio photo home made. Mais j’aime bien cette extraction de nature, ça permet de réaliser des choses assez graphiques.

Donc voilà. On dirait de petites tomates, c’est rigolo. Ça donne envie, en plus du land art, de se lancer dans la mise en scène façon Christopher Boffoli (tiens d’ailleurs, je ne vous ai jamais parlé de son joli bouquin…). Sur les derniers clichés, ce sont des feuilles de géranium, tombée du balcon d’une voisine et que j’ai récupérées en rentrant chez moi.

Je pense sérieusement à faire l’acquisition d’une encyclopédie botanique, j’en ai marre de taper des trucs du genre « baies rouges haies automne » dans Gougueule images. Si vous avez des conseils, je suis preneuse (plantes sauvages et plantes de jardins).

 pycarantha_2

pycarantha_1

pyracantha_4

pyracantha_6

pyracantha_3

pyracantha_géranium

pyracantha_5

pyracantha_géranium_2

10 Commentaires

  1. Val

    J’adore la série avec la pomme qui disparaît progressivement.
    Pas de conseil pour le livre (voilà un bon prétexte pour retourner hanter les rayons des librairies et faire chauffer la carte bleue !).
    Il te dirait que les dernières feuilles sont celles d’un pélargonium.
    Mais je ne suis pas sûre qu’il te répondrait plus vite que Gougueule.

    • @Val : ouais enfin pour trouver pélargonium lorsqu’on n’a jamais entendu ce mot… et surtout quand on est sûr que c’est du géranium… Pfff trop dur la botanique !
      Je note que mes compositions figuratives sont celles qui ont le plus de succès. A creuser.

  2. Christine

    A DO RABLE! Effectivement, le cote graphique sur fond blanc est tres reussi!

  3. Mum

    JOLI !!! Moi aussi,j’adore la pomme croquée !! Je crois que dans le jardin ,nous avons des cotoneasters(proches parenst)qui,au moins, n’ont pas d’épines . Les fruits sont très vite mangés par les oiseaux. Par contre je n’ai pas vu de fleurs au printemps.

  4. Je disais précédement; meugnon à croque, ravissants, pleins d’imagination, de délicatesse et d’un sens inné de l’agencement et de l’image au naturel!
    J’ajoute « et du talent de savoir se renouveller sans cesse! » :-)

  5. (et réaliser en intérieur de permttra d’éviter les attaques de cygnes! :-) )

  6. Pingback: Land art d’automne et d’hiver par Marc Pouyet | The magic orange plastic bird said...

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :