Réveillon 2014 enneigé et fromager

Comme l’année dernière, le programme du réveillon de la Saint-Sylvestre et du 1er janvier était un peu particulier. Après tout, quand on a trouvé une formule satisfaisante qui exclut corvée de tenue pailletée, beuverie et bises à des inconnus avinés… pourquoi s’en priver ?

Pour le 31, JD et moi avons voulu changer un peu du Pariou et après moult hésitations, avons choisi le petit puy à côté, le Cliersou et ses grottes. Bon en fait, malgré une petite préparation en amont, il semble que nous ayons atterri sur le petit Suchet juste à côté, qui possède également quelques grottes. Et ce ne sont pas les nuages recouvrant les puys qui nous excuseront de cette méprise. Pareil pour le timing, nous sommes partis un poil trop tard et sommes arrivés aux grottes pile au moment où le soleil disparaissait sur l’horizon. Tu me diras, c’est déjà bien de l’avoir vu, le soleil, compte tenu du temps pourri. C’est d’autant mieux que ce soleil était absolument fascinant. Je n’en avais jamais vu de pareil. Un demi-rond rouge flamboyant, sans aucun dégradé d’orange ou de rose autour. Juste du rouge profond. Le demi-rond s’est transformé en triangle inversé, en trois parties égales. Puis en rectangle, avant de disparaître. Si je vous décris tout ça c’est parce que mes photos sont à des années-lumière de la réalité du moment. Et c’est la preuve, s’il était encore besoin de le prouver, que ces moments-là se savourent sur place et qu’aucune photo (surtout les miennes) ne pourra remplacer l’émotion provoquée par les couleurs et surtout, la brièveté de ces instants.

chemin_pariou

pariou

branche

montee_suchet

arbre_sunset

haut_petit_suchet

grotte_petit_suchet

sunset

selfie_frontales

Ni en montant, ni en descendant nous n’avons pu voir le puy de Dôme, perdu dans les brumes. Et c’est à la lueur des lampes frontales que nous avons rejoint la voiture, qui nous a fait le coup de la panne pendant une bonne demi-heure. Je me voyais passer mon réveillon au col des Goules, par -5°C et me félicitais intérieurement d’avoir glissé une couverture de survie dans mon sac à dos, mais finalement, elle a redémarré. Ouf. J’avais faim.

 

Pour nous réconforter, un menu de réveillon simple mais gourmand. Un foie gras du Domaine de Limagne au piment d’Espelette, accompagné de pain artisanal, de confit d’oignon, de bigarrade de melon aux épices et arrosé de Saint-Alyre à la châtaigne. Ensuite, un plateau de fromage de chez Nivesse, à qui j’ai laissé carte blanche avec une seule petite contrainte : quelques fromages locaux méconnus et surtout pas d’AOP auvergnates (pas parce qu’ils sont mauvais, loin s’en faut, mais parce qu’on les connaît par coeur). Pour se rafraîchir le palais entre une brebis et une vache, quelques fruits : figues séchées, raisin, physalis. Ce plateau était arrosé d’un Aloxe-Corton 2011… juste parfait. Bon ben on n’a pas pu finir hein ! Surtout qu’ensuite venait une bûche abricot-nougat (de chez Vallet, rue Blatin), qui m’a un peu déçue. Il lui manquait un peu de croquant (oui, je fais ma “Top chef”, je sais ;)).

foie_gras

plateau_nivesse

fromages

buche

Après tout ça, dodo. Le réveil était programmé pour 6h…

8 Commentaires

  1. Marie

    Quel beau programme ! Ca fait longtemps que j’ai envie d’aller voir un coucher, mais surtout un lever de soleil depuis les volcans (j’attend d’ailleurs de voir tes photos du lendemain avec impatience !), mais je n’ai jamais réussi à motiver qui que ce soit pour m’accompagner (et aller me promener par la bas toute seule dans ne noir, no thanks !!).
    Faire la bises à des dizaines de gens le soir du Nouvel An fait parti de mes nombreuses angoisses, j’ai dû prendre beaucoup sur moi mercredi ! (par contre j’aime bien mettre des robes à paillettes =) ).

    • @Marie : tu peux aussi porter une tenue à paillettes pour monter sur un volcan hein ! ;) Sinon pour le sunrise… ben j’ai envie de te dire qu’il y a qu’à demander ! A moi ! Et compte tenu du nombre d’amateurs, il n’est pas exclu que je lance une petite invitation via le blog ou Instagram pour une sortie commune. Voilà, ça me fait un petit « défi de Gigy » pour 2015 ;)

      • Marie

        Bonne idée l’invitation !!! Pour la tenue à paillette, je verrai si je trouve plus confortable que la jupe ou la robe, parce que je le sens pas trop sur le chemin des Muletiers =)

  2. Val

    Ah ben voilà, je comprends mieux : c’est la couverture de survie qui prenait toute la place et ne t’a pas permis d’emporter tes crayons de couleurs pour croquer ce magnifique soleil géométrique.
    J’aurais été rassurée de connaître l’existence de cette couverture quand j’ai vu en direct sur twitter le film de votre descente à la frontale !

    • @Val : le sunset a duré une poignée de secondes, donc avant que j’enlève mes moufles, que je dégaine mes crayons… ça aurait fini par un gros pâté rouge au milieu de la feuille ;)
      Et tu fais bien de me rappeler les Vine, j’ai totalement zappé de les intégrer dans ce billet… tsssss

  3. Pingback: Premier lever de soleil de 2015 sur le puy de Dôme | The magic orange plastic bird said...

  4. Chtitedud

    Je viens de tomber sur ton blog et principalement sur cette article qui m’a bien fait sourire. Avec une copine, nous avons nous aussi voulu découvrir le Clerziou cette année mais nous nous sommes finalement retrouvées…. Au pied du Puy de Côme! (Que nous avons gravi pour ne pas rentrer bredouille évidemment!)
    Ravie de voir que nous ne sommes pas seules à nous perdre :-)
    Mais rassure-toi, la seconde fois sera la bonne (cela dit, nous avions entre temps investi dans une carte IGN bien précise et j’avoue que même bien équipées, nous avons eu un petit doute à un m’ment donné!^^)
    Quant à @Marie je pensais moi aussi ne pas être capable de gravir les muletiers seule la nuit mais une mouche m’a finalement piquée cette automne. J’avoue, je n’étais pas rassurée les 1ères minutes (bâton de rando bien agrippé à la main en cas d’attaque inopinée de dahut ^^ et téléphone à proximité) mais au final on se retrouve happé par la beauté du silence. Et la récompense: juste magique! Alors si une mouche te pique un jour toi aussi, n’hésite pas, ça en vaut la peine. :-)

    • @Chtitedud : ahah ! Merci de nous soutenir moralement dans cette plantade de volcan ;) J’ai également prévu d’investir dans de la bonne carto, c’est toujours mieux que les applis smartphone approximatives ou indisponibles au moment où on en a besoin.
      Bon ben je vois que les candidat(e)s au sunrise volcanique sont nombreux… il y a des chances que je lance une petite invit un jour mais ça risque d’être de la dernière minute (max 48h avant) pour des raisons évidentes de météo. A suivre…
      (et merci pour ta première visite ici :))

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :