Le 37e festival du court-métrage de Clermont-Ferrand arrive !

Dans une semaine on y sera. Et comme l’an passé j’ai posé une semaine de congés pour profiter à fond des projections de courts-métrages mais également des animations qui vont rythmer la vie clermontoise pendant une semaine.

Petit aperçu non exhaustif de tout ce qui m’attend, avec des vrais morceaux de choix cornéliens dedans…

share_tempory (1)

Visuel réalisé par Blexbolex

Le festival c’est avant tout des courts-métrages. Des centaines. Même avec la meilleure volonté du monde, il n’est pas possible de tous les voir. Il va donc falloir éplucher méthodiquement le catalogue, qui est d’ores et déjà disponible en version numérique. J’ai eu la chance d’assister à la conférence de presse il y a quelques jours et j’ai pu visionner cinq courts sélectionnés avec amour par l’équipe de Sauve qui peut le court-métrage, pour nous mettre l’eau à la bouche. Je recommande « The Nostalgist », un joli conte d’anticipation, tristement tendre et interprété notamment par Lambert Wilson. Vous pourrez le retrouver dans les séries I12 et scolaire. J’ai également adoré « A single life », un court d’animation très court mais très drôle. A retrouver dans les séries I12 et scolaire également. La sélection 2015 mettra la Chine et le vélo à l’honneur, mais aussi l’Afrique, les Pays-Bas… et des thématiques habituelles comme la musique, la 3D, les productions régionales, le polar… Le polar donc ! J’ai participé à un tirage au sort proposé par la SNCF, partenaire du festival, et j’ai gagné 2 places pour la soirée « Minuit polar », qui aura lieu dans la nuit du mercredi au jeudi à la maison de la culture. J’ai hâte !

Ne manquez pas les séances un peu insolites qui vous seront proposées pendant la semaine. Je pense notamment à une déambulation dans les rues de Clermont le mardi soir, avec projections sur des façades (parcours tenu secret pour le moment). Je pense aussi à la super soirée prévue au Tremplin à Beaumont. Organisée par les Cycles Victoire et Freemount records, elle verra défiler des groupes trop cool comme Adam Wood, Pain-Noir, les Wendy Darlings et bien d’autres, et proposera dans le même temps des courts-métrages sur le thème du vélo. C’est là qu’apparaît un gros choix cornélien, puisque la soirée polar est le même soir. Zut. En tout cas je vous la recommande chaudement, c’est à 21h et ça coûte 9€. Je vous recommande également une séance spéciale le mardi 3 février à 9h (du matin), à la salle Conchon. « Le Court d’ici « , organisé par Le DAMIER, présentera une large sélection de films réalisés par des artistes locaux, comme (entre autres) Joann Guyonnet, Anne Bernardi, Jacques Perconte ou Marie Paccou, dont j’ai eu l’occasion de voir des œuvres, excellentes. Et pour les plus courageux, la séance piscine est renouvelée et même doublée cette année ! Préparez vos maillots de bain !

 

[MESSAGE DE SERVICE]  vous pourrez notez vos courts et partager vos coups de cœur sur le site mobile que JD avait bricolé en 48h l’année dernière (avec moi en secrétaire et recetteuse). Sauf que cette année il est super beau et vachement plus complet. Quelques fignolages et il sera paré pour la rampe de lancement. Je vous en reparlerai bien sûr.

RENDEZ-VOUS SUR notetoncourt.com !!

 

En marge des projections, il ne faudra pas louper les expos éparpillées un peu partout dans la ville. Le hall du Conseil général du Puy-de-Dôme accueillera des oeuvres de l’excellent Liu Bolin, cet artiste chinois qui « disparaît » dans ses photos. La salle Gaillard exposera les photos prêtées par le Tour de France, qui retracent les 100 ans de cette courses mythique. Le nouvel atelier d’auto-réparation de vélo « Un guidon dans la tête », proposera une expo de vélo sous toutes ses formes imaginé par des artistes locaux (Nokat, Eric Domalain, Ipiolo… entre autres)… l’anim’café Parenthèse, l’espace Camille Claudel… je ne vous fais pas la liste complète, vous la trouverez ici avec tous les détails !

 

L’Electric Palace dressera son chapiteau sur la place des Salins, comme chaque année. Les étudiants Master 2 du MACA ont préparé une semaine chargée d’animations et de concerts. Julien Estival, Rivherside, By the Fall, Morgane Imbeaud, Thomas Kahn… ne sont qu’un petit échantillon de ce qui nous attend chaque soir. Qi Qong, disco soupe, ateliers de calligraphie… animeront les journées tandis que les foodtrucks seront dans les starting blocks pour remplir les estomacs à toute heure. Il y aura notamment le Marmit’truck et le Cookpit, que je vous recommande vivement pour la qualité des produits et le service avenant [Edit du 19/05/2015 : le Cookpit et le Marmit’Truck ont cessé leur activité].

Notez que The Embassy, lieu alternatif de soirées-concerts créé l’année dernière, n’a pas été renouvelé cette année.

 

Voilà pour un rapide tour des festivités. J’ai noté pas mal de trucs dans l’agenda mais évidemment je n’ai pas pu tout mettre (pour que ça reste lisible).

Faites-vous votre propre petit programme avec :

Le catalogue du festival

L’agenda des expos

Le programme de l’Electric Palace

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :