Randonnée autour du lac Chambon, via la Dent du Marais

Une grosse truffade au saindoux à éliminer ? Qu’à cela ne tienne ! Ce ne sont pas les longues balades qui manquent dans le Sancy ! Après une courte (très courte) délibération au sujet de notre point de chute, direction Murol et sa forteresse médiévale, ligne de départ d’une très belle petite rando.

crapahutJ’ai récemment fait l’acquisition de cartes IGN et brochures (après la lamentable plantade du Cliersou) et c’est le P’tit Crapahut qui nous a guidés dans cette randonnée. J’ai pris un volume consacré aux balades à moins d’une heure de Clermont, et de moins de 4h de marche, pile dans mes critères ! Il y a évidemment beaucoup de classiques de la petite randonnée dans ce guide mais aussi quelques itinéraires plus confidentiels que j’ai hâte de tester. Les explications et la carto sont claires, avec des petits plus intéressants. Petit bémol pour les photos qui pour certaines ne font pas trop rêver. Raison de plus pour aller voir par soi-même !

Départ du château de Murol donc ! Je ne l’ai jamais visité, j’espère bien pouvoir faire un jour la visite animée qui semble bien sympa mais ce sera pour une autre fois.

Peu de neige sur le parcours, un sol partiellement gelé qui nous épargne la gadoue, un beau soleil qui nous réchauffe… des conditions idéales pour randonner. La montée se fait sans encombre et le premier panorama qui s’offre à nous est tout simplement stupéfiant de beauté. En bas, le lac Chambon, entouré de volcans et notamment du Tartaret. En face, les falaises impressionnantes de la Dent du Marais. A l’horizon, le massif du Sancy, tout blanc et éclatant dans le soleil du matin. Et derrière nous, le château de Murol campé sur son rocher et surplombant un paysage bosselé de volcans millénaires. Difficile de savoir où poser le regard dans cet ensemble fascinant et difficile de s’arracher à ce spectacle pour continuer la balade.

pano-dent_du_marais

table_panorama

chemin

lac_chambon

moi_marais

Elle se poursuit pourtant le long de la falaise, et de la Dent du Marais, avant de redescendre vers le lac. Notre guide proposait d’en faire le tour, en passant notamment par les pontons aménagés au-dessus la zone humide. Cette partie est certes très intéressante et jalonnée d’explications sur le milieu et sa faune mais ce doit être beaucoup plus sympa à faire l’été, avec une végétation qui ne soit pas en sommeil. Sans compter que le soleil nous a quelque peu lâchés en arrivant au Chambon.

murol

poney

chambon-route

marais_chambon

lac_chambon_rocher

murol_village

Revenus en zone « civilisée », nous « oublions » quelque peu de compulser notre guide et prenons un autre chemin pour rentrer à Murol. Je pense que l’itinéraire du guide était plus sympa, on a bouffé pas mal de route pas spécialement conçue pour les marcheurs.

Retour à la voiture et direction… Besse ! Un peu réticente au départ, je me laisse convaincre et consens à faire un tour à cette fameuse « Saint-Cochon », 22e du nom. En quoi ça consiste ? Ben on se gave de jambon, saucisson, pieds de porc, terrines et on arrose généreusement le tout.

saint_cochon

A notre arrivée certains stands  plient déjà les gaules. Les rues sont moins encombrées que je le craignais et c’est sûrement parce que la plupart des visiteurs sont attablés pour le grand repas à la salle polyvalente. Nous prenons un vin chaud et j’avoue que ça faisait bien longtemps que je n’en avais pas bu de si bon. A 2,50€ le grand gobelet, le dé à coudre de piquette du Marché de Noël de Clermont à 1€ peut aller se rhabiller. Les restaurants sont tous pris d’assaut, certains annoncent complet jusqu’à 15h30 mais nous trouvons une table au Bar de la Gayme. Accueil souriant, sympa et rapide malgré l’affluence et le chahut de petits groupes déjà bien éméchés. Je craque pour un aligot tandis que JD s’offre une andouillette. Les calories de la truffade perdues pendant la randonnée sont aussitôt reprises. Grumpf !

aligot

Une petite balade digestive dans les ruelles du village et c’est déjà l’heure de repartir vers Clermont.

Ce petit week-end tombait à point nommé, après une semaine éprouvante du point de vue des actualités. Se recentrer sur des plaisirs simples, comme la bonne bouffe et une balade en  pleine nature, ça n’a pas de prix.

2 Commentaires

  1. Bizarre de voir si peu de neige à la St Cochon ! Même un grand gobelet à 2,50 € c’est cher, chez nous c’est 1,5. Beau parcours à faire en toute saison.

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :