Séance I4 – Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand

Bien plombée par cette séance franchement tristoune, à part pour le premier court.

 

(1) Return

Un jeune homme rentre au bercail et retrouve ses potes, ses parents et ses petites habitudes, faites de beuveries, de blagues salaces et de champignons hallucinogènes. Quelques scènes assez drôles mais dès que l’alcool et la drogue entrent dans le scénario, il est toujours plus facile de faire faire n’importe quoi aux comédiens.

 

(5) That day of the month

Deux ados inséparables évoquent tout ce qui fait l’essence des discussions adolescentes : les règles, les garçons, les baisers, la trouille de tomber enceinte et l’amitié qui en prend un coup dès qu’un mâle vient s’interposer. Un court pas franchement passionnant, qui aurait gagné à être plus concis car une demi-heure…pff c’est long !

 

(6) The fish that drowned

Bon alors là je me suis endormie donc je n’ai pas vu la fin (le film fait 16 mn, c’est dire si c’était chiant). M’enfin c’est un type qui rentre avec l’intention de revoir une amie chère… qui en fait vient juste de décéder. Et en plus, ses chiottes sont bouchées. Voilà.

 

(4) Vicenta

Petit court de six minutes, animation sur le thème de la dictature chilienne, des femmes qui en ont bavé et des hommes qu’on n’a jamais retrouvés, ou trop tard.

 

(3) Une idée de grandeur

Un maire vient de se faire piquer son fauteuil lors des dernières élections. Dépité, désoeuvré, il erre entre son ancienne assistante, sa femme et ses voisins qui organisent des parties fines juste en face de chez lui. Bof. Le propos était intéressant mais le scénario s’éparpille un peu trop.

 

(2) Completo

Deux livreurs de lait (en Colombie) parcourent la campagne pour approvisionner les familles isolées. Parmi ces clients, une jolie jeune fille, une grand-mère, mais aussi un vieux type bourru qui n’a pas payé ses 18 derniers litres. La mission du jour est de tenter de récupérer l’argent dû. Tomber au mauvais endroit au mauvais moment… un règlement de compte, des balles qui fusent, mais finalement le lait aura été payé. Il n’y a pas de petites victoires.

Il est encore temps de noter vos courts sur www.notetoncourt.com !

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :