Balade entre Cournon et Dallet au fil de l’Allier : les falaises de Malmouche

Ceci était une balade improvisée. Elle devait se limiter à un vague tour du plan d’eau de Cournon, pour cause de pied défaillant (pas le mien) et elle s’est soldée par une rando de près de 5h. Ouuups ! Du coup les miens, de pieds, mal équipés, ont fini par défaillir également.

(Ne tenez pas compte des A et B, je galère sur MyMaps. Les marqueurs rouges par contre c’est bon)

Départ de la base de loisirs de Cournon. Je n’y étais jamais allée et ce plan d’eau m’a un peu déçue. Par sa taille déjà,  puis par son environnement très urbain, son camping attenant… vite vite, direction les sentiers qui longent l’Allier !

Plusieurs parcours sont possibles, en boucle, en fonction des ponts dispersés le long de la rivière, car pour faire demi-tour c’est évidemment la seule solution, la traversée de l’Allier à la nage étant fortement déconseillée. Le premier pont étant un peu trop près de notre point de départ, nous avons opté pour le second… à Dallet. Sur la plan ça paraissait… pas trop loin. Bon mais en fait si, c’était loin, surtout avec un pied en vrac. La première partie du parcours se fait loin des rives de l’Allier et il faut traverser des trucs pas très jolis. Ça devient enfin intéressant lorsque le chemin surplombe la falaise de Malmouche, dont on ne voit pas grand-chose parce que les terrains sont interdits au public car dangereux (les terrains, pas le public (quoique)). On aperçoit également le puy de Mur, où j’avais fait une chouette rando animée à l’automne dernier.

Falaises au premier plan et puy de Mur

Falaises au premier plan et puy de Mur

chemin_fleurs

A mi-chemin et jusqu’à Dallet on longe enfin l’Allier, jusqu’à la traversée du fameux pont métallique et c’est là que commence le chemin de retour.

bas_pont_dallet

haut_pont_dallet

pont_dallet

pont_dallet_fleurs

bourdon

Le sentier, également très fréquenté par les vététistes, serpente dans les sous-bois le long de la rivière. Nous avons cru pouvoir couper le fromage pour gagner quelques précieux mètres de soulagement pour nos pieds mais Google maps ignore que ces terrains de Cournon sont exploités pour la production d’eau potable et donc interdits aux randonneurs. Une belle barrière nous a empêchés de couper en ligne droite et nous avons été obligés de suivre le balisage jaune que nous suivions depuis le début. Ce fut finalement un mal pour un bien car nous aurions loupé le clou du spectacle, le truc qui fait qu’au final je ne regrette pas cette balade et mes pieds en compote : les falaises de Malmouche, curiosité unique sur les rives de l’Allier en raison de la roche calcaire qui se creuse inlassablement. On les avait entr’aperçues depuis le sentier qui les surplombe, mais là le chemin nous a emmenés jusqu’à leur pied, au bord de l’eau, sur une plage totalement improbable.

malmouche

falaises_malmouche_moiLe site de Malmouche, les terrains qui sont sur les falaises, est désormais la propriété du CEN Auvergne, depuis l’an dernier. L’objectif est de racheter ces terrains, voués à l’érosion, afin justement de permettre cette érosion naturelle et de protéger la faune et la flore qui se développent dans cet écosystème particulier. Un financement participatif a été lancé sur Ulule et comme beaucoup d’autres financements lancés à cette même période, j’ai dû y renoncer. J’en suis d’autant plus frustrée maintenant que je les ai vues en vrai mais je suis heureuse que le financement ait été un succès.

J’ai profité de cette petite halte pour faire un micro land art avec les galets. Mais pas trop de temps à perdre en constructions éphémères, il était déjà plus de 18h. Une passerelle piétonnière à traverser et c’est le retour sur Cournon et son plan d’eau. Notez que si vous voulez juste aller jeter un oeil aux falaises, l’aller-retour n’est pas bien long sans avoir besoin de se taper toute la rando. J’ai regretté mes chaussures de marche même si de bonnes baskets devraient faire l’affaire : pas de dénivelé et les sentiers sont très bien entretenus et praticables.

Retrouvez toutes les infos sur les balades « Au fil de l’Allier » sur ce document : AU FIL DE L_ALLIER

mylittlelandart_galets

moi_land_art

Making-of by JD

mylittlelandart_galets2

puydemur

barriere_passerelle

3 Commentaires

  1. La grille de fer, la chaîne, le cadenas… et ces barreaux manquants. C’est juste une irrésistible invitation! :-D

  2. Merci du gentil commentaire sur l’action du CEN, et bravo et merci pour le micro land art. Cela fait du bien de voir du beau :)
    L’équipe du CEN Auvergne

  3. @Pierre : merci de votre passage ici ! Je suis de près les actions du CEN, bravo à toute l’équipe pour le boulot réalisé aux quatre coins de l’Auvergne… J’avoue que je suis parfois tentée par le bénévolat :)

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :