Les Arts en balade – 2015

0-affichette2015Hop hop hop ! Pas le temps de s’étaler cette année, je n’ai pu disposer que de mon vendredi après-midi pour profiter des expos de cette toujours très chouette manifestation clermontoise, qui souffle cette année sa vingtième bougie. Je vous refais le pitch vite fait : Les Arts en balade c’est une sélection d’artistes clermontois qui exposent leurs œuvres, soit dans leur atelier, soit dans des lieux d’expos insolites ou éphémères, soit dans des boutiques… Bref, un beau mélange des genres pour découvrir la ville, son patrimoine, les boutiques qui l’animent et les artistes qui lui donnent une âme. Rien que ça.

J’ai condensé ma balade sur le plateau central, à regret car de belles choses s’exposaient plus loin, et ce fut l’occasion de belles découvertes ou de retrouvailles avec des artistes que je suis de près depuis quelques années. Bref passage en revue, dans l’ordre chronologique de ma visite !

 

Atelier EV

Eric Domalain – office de tourisme de Clermont (espace Victoire)

Personnage haut en couleurs déjà croisé l’an passé chez les bières Le Plan B, le moustachu Eric bénéficie cette année d’une carte blanche ! Rien que ça ! Exposé à l’office de tourisme, il offre aux visiteurs un voyage totalement barré en montgolfière, dans des clichés sans âge, récit d’un ancêtre (Alfred) qui aurait parcouru le monde ou du moins, un monde imaginé, rêvé, dans lequel on voudrait bien s’évader…

 

Atelier 44

Marjorie Herrero & Co. – 45 rue du Port

Depuis quelques mois, une nouvelle petite boutique a ouvert ses portes rue du Port, portée par Marjorie Herrero. J’avais déjà croisé ses oeuvres lors des Arts en balade ou à l’occasion d’une expo temporaire à l’espace de co-working Epicentre… Les portraits de Barbies c’est elle ! Ici c’est aussi son atelier et vous pouvez non seulement acquérir ses oeuvres (coup de coeur pour les petits pliages origami) mais aussi, entre autres, des oeuvres de Keymi, le graffeur clermontois qu’on ne présente plus, ou des petites créations en tissu recyclé de Nolwenn et Charlotte. Vous l’aurez compris, ici il ne s’agit pas d’un atelier éphémère mais d’une vraie boutique de créations locales. Bien sûr vous pouvez y passer à l’occasion des Arts en balade mais tout au long de l’année pour faire (ou vous faire !) des cadeaux.

herrero

Atelier 45

La Paloma Blanche et Hervé Corneille – Atelier Sidoluth (luthier, à voir également pour les instruments et le travail artisanal !)

Là, j’étais un peu obligée de passer. Hervé m’avait promis un cadeau pour mon anniversaire (il y a un mois de cela), à savoir un tirage original. Je ne suis pas repartie avec un, ni deux, mais trois tirages. Deux d’Hervé et un de Stéphanie-Ingrid Carraro alias La Paloma Blanche.

Hervé c’est un photographe de l’instant, à l’affût du détail, de l’oiseau qui passe, de la porte qui dégringole et à laquelle personne ne fait attention, de la graine qui tombe ou des planches clouées au mur. C’est aussi un poète qui aime égrainer quelques mots, façon haïku, sous ses instantanés. Un poète intransigeant aussi, qui n’a pas la langue dans sa poche et n’hésite pas à dire quand ça ne lui plaît pas (j’ai un certain souvenir de lui à une certaine expo à Fontfreyde… heureusement, je n’avais pas aimé non plus !). Avec la douce Stéphanie-Ingrid, d’apparence beaucoup moins vindicative mais va savoir, ils ont mêlé leurs photographies, couleur et noir et blanc, pour des résultats d’un naturel confondant, superposition d’ambiances complémentaires et évidentes. De son côté La Paloma Blanche épingle les rues de Naples ou les plages de Gruissan, ou pour mon plus grand plaisir les feuilles fanées de lilas qu’elle retouche encore et encore sans qu’on ne se doute de rien, pour leur donner l’aspect souple de la soie. A l’instar d’Hervé Corneille, elle n’est pas avare de ses bons mots. De ses cartes postales, j’ai choisi un banc rose solitaire posé au milieu de la nature, composition poétique qui s’est avérée être une critique revendiquée de l’éducation nationale. Je garderai le poétique, sans oublier l’intention initiale ;) Un grand merci à Stéphanie-Ingrid et à Hervé pour leurs précieux cadeaux.

sidoluth

Atelier 39

Nora Constans – Ancien Evêché

J’avoue avoir pénétré dans cette cour mystérieuse habituellement fermée pour découvrir ce qui s’y cachait… Une chapelle recouverte de fresques atypiques (datées de 1937) et éclairée de vitraux superbes, abritant les clichés de Nora Constans. Cette dernière revendique clairement ses intentions : pas de recadrage et retouches a minima. Peintures écaillées, portes rouillées, feuilles fanées… j’ai été très sensible à la beauté de cette décrépitude naturelle des choses. A noter : une mise en scène élégante à la hauteur du lieu.

eveche

vitraux_eveche

Atelier 52

Ipiolo et Catherine Lepage – La Loupiote (rue Terrasse)

Ipiolo, nom de scène d’Isabelle Pio, est toujours la garantie d’un voyage onirique fait de papier gravé, de découpages minutieux donnant vie à de petits animaux facétieux… tout en volume et en noir et blanc. Au contraire, Catherine Lepage peint la couleur et des souris… beaucoup de souris !

 

Atelier 63

Jean-Luc Niels et Jean-François Delhom

Aaaah l’atelier Niels et ses escaliers casse-gueule en colimaçon place de la Treille… Que seraient les Arts en balade sans ça, je vous le demande ! Mais à chaque fois je m’y recolle, c’est plus fort que moi, surtout quand on sait le talent de la famille Niels. Pas d’expo de la part de Marielsa cette année mais elle était bien là, à bosser dans un coin de l’atelier. C’est son père qui attend les visiteurs avec un voyage initiatique à la découverte de l’océan. Si vous passez par là (et oui, vous y passerez, je vous y oblige), n’hésitez pas à vous faire raconter cette histoire par Jean-Luc Niels et peut-être même que vous aurez droit à un bonbon avant de repartir. Quant à Jean-François Delhom, il n’est pas clermontois mais on lui pardonne cette faute de goût car ses clichés de cascades sur tirages mats sont un véritable ravissement, entre abstraction et onirisme fantastique, clair-obscur minéral et aquatique.

 

Atelier 60

Eva B. et Elza Lacotte – Cave des Beaux-Arts

Le plus dur dans cet atelier, c’est d’arriver à passer la boutique de vins sans s’arrêter, pour accéder à l’exposition. Surtout quand au moment où tu passes le tenancier prononce le mot « Sauvignon », là faut courir de toutes tes forces. En te bouchant les oreilles.

Eva B. (Eva Bourdier) a le bon goût de travailler avec La Poule qui pond, maison d’édition jeunesse clermontoise. Ses illustrations s’accommodent à la perfection avec l’univers enfantin et se déclinent même sous la forme de petits bijoux charmants sur lesquels j’ai bien failli craquer. Elza Lacotte quant à elle fait partie des artistes auvergnats que je suis de près. La dernière fois que ses jolies sérigraphies ont croisé ma route c’était à la Biennale du design de Saint-Etienne, à l’occasion d’une installation exceptionnelle mêlant dessin, photo et musique assortie. Des plantes fantastiques, des poissons, des cartes imaginaires… un univers ciselé et plein d’humour que j’apprécie toujours autant.

evab_lacotte

Atelier 56

Charlotte Hubschwerlin, Charline Montagné, Vinz – B.O Collectif (rue Savaron)

Là j’avoue que je suis entrée un peu par hasard et que j’ai eu la chance de retrouver les superbes plans de Clermont de Charlotte Hubschwerlin. Déjà vus je ne sais plus où, revus récemment en expo au petit resto chouchou Le BDV, je prends toujours autant de plaisir à les contempler. A la fois abstractions colorées et réalité cartographique concrète, ses interprétations de la ville de Clermont sont infinies et passionnantes à observer. Le petits récipients-piscine pour les personnages de Charline Montagné viennent faire écho au bateau de Vinz qui vogue à l’extérieur du bâtiment.

hubschwerlin

Atelier 42

Nicolas Roger, Sophie Navas, Cindy Pibeaud, Fanny Reynaud – Local 19 (rue Pascal)

Le Local 19 abrite bien du beau monde (clique et regarde-moi toutes ces têtes de vainqueurs) ! Espace de co-working, il accueille aussi bien des photographes que des professionnels du web. Bien sûr pour les Arts en balade, priorité aux artistes mais ça ne m’empêchera pas de parler de Blablalivre : porté par Pierre Gambaud, ce site propose de donner son avis sur un bouquin… en 140 caractères, soit l’équivalent d’un tweet. Finies les critiques-fleuves, en deux lignes on sait de quoi il retourne et si ça vaut le coup où pas. Évidemment, plus il y a de gens qui donnent leur avis, mieux c’est, je vous invite donc à laisser quelques bons conseils. Pour vous remercier vous pourrez prendre un marque-page au Local 19 :)  Bon et niveau expos alors ? Et bien au rez-de-chaussée, c’est Sophie Navas qui expose ses dessins et broderies. Sophie je vous en avais déjà parlé pour les Arts en balade mais aussi pour le sketchcrawl clermontois auquel j’avais participé. Une finesse de trait qui donne naissance à un bestiaire fantastique dont on voudrait bien entendre l’histoire qui va avec (ça me fait toujours penser à un bouquin de mon enfance dont je ne peux me rappeler le nom). Et cette année, des broderies sur des toiles Vichy avec toujours des animaux (et quelques têtes de mort). Dans la pièce d’à côté, c’est Fanny Reynaud qui expose ses carpes. Je dois dire que j’étais plutôt contente de les voir en vrai. Enfin j’me comprends, pas des vraies carpes, mais à taille d’expo quoi, pas sur l’écran de mon PC pourri. J’avais déjà repéré ces clichés sur le blog de Fanny (là, la preuve, j’avais commenté), depuis mon commentaire je suis allée au temple du Bost mais je n’ai pas vu les carpes de cette façon… A l’étage du Local 19, Nicolas Roger revient avec une nouvelle série à base de reflets, mais beaucoup moins abstraite que celle de l’an dernier. Objets du quotidien, animaux (pauvre chat !) ou personnages… ce sont les repères qui sont plongés dans le flou, dans une approximation déconcertante bien que convaincus de la réalité de la scène. Je tiens au passage à souligner l’excellent travail de l’Atelier Baryté, qui a effectué les tirages de Fanny et de Nicolas. Aux côtés de Nicolas, c’est Cindy Pibeaud qui expose de drôles de créations : une tête difforme, une main, un costume de peau… âmes sensibles rassurez-vous, il ne s’agit que d’artifices, fort bien réalisés et plus vrais que nature.

Notez que des cookies maison vous seront gracieusement offerts pendant le week-end (moi j’ai pas fait honneur, je sortais de chez le dentiste).

sophie_navas

fanny_reynaud

nicolas_roger

Atelier 43

La Chose Typo – rue du Port

Dans cette boutique c’est l’expo permanente. Je ne peux que vous encourager à y entrer tout au long de l’année pour faire l’acquisition d’objets de papeterie faits à la main. A l’occasion des Arts en balade, on peut ressortir avec une carte imprimée sous nos yeux ébaubis, façon Gutenberg avec les petites lettres en plomb qui vont bien. Notez les superbes affiches pour les amoureux de Clermont (je vais finir par craquer) et pour les Arts en balade, des pages d’atlas du XVIIe siècle ont été découpées, collées, réorganisées pour être beaucoup plus funky.

Butin du jour ! <3

Butin du jour ! <3

 

Les Arts en balade, du 29 au 31 mai 2015 à Clermont !

Plan indispensable à retirer dans les ateliers ou à l’office de tourisme (entre autres).

5 Commentaires

  1. Val

    On aurait pu se croiser : on a vu à peu près les mêmes ateliers après 16 heures hier !
    A une personne aurait seulement le temps de visiter un atelier cette année, je conseillerais l’ancien évêché, ouvert au public pour la première fois depuis son achat par un particulier. Même s’il y a déjà d’autres projets d’ouverture (concert…).
    Allez hop, moi j’y retourne !

    • @Val : je ne pensais pas faire autant d’ateliers en une après-midi (faut dire que je ne pensais pas m’échapper du CHU aussi rapidement). Heureusement que je n’étais pas là après, vu le temps que j’ai passé vendredi soir à la rédaction de ce billet ;)

  2. Merci d’être passée nous voir au Local 19 :)

  3. Pingback: Toutes un art | The magic orange plastic bird said...

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :