J’ai testé le golf à Riom

A l’occasion de la journée « Tous au golf », organisée le 20 septembre dernier (et chaque année) dans de nombreux golfs en France, j’ai eu l’occasion de m’essayer gratuitement à cette activité au golf de Riom. C’est un 18 trous mais bien entendu, pour une matinée d’initiation, pas question de se lancer dans une telle aventure ! C’est avec Pierre, notre guide pour cette découverte, que nous avons tenté de nous familiariser avec clubs, balles et appréciation des distances.

Allez hop ! Au practice ! Première étape, taper dans la balle. Ce qui veut dire avant toute chose : la toucher avec le club ! Nan parce que c’est pas évident hein ! Des fois ça passe au-dessus, à côté, et on a l’air passablement ridicule. Ensuite, quand on arrive à la toucher, il faut dans la mesure du possible taper droit. Pour ça, pas de mystère, c’est la position des pieds et du corps qui fait tout, ou presque. Inutile à mon petit niveau de m’enrouler avec le club au-dessus de la tête, comme on a l’habitude de voir les pros le faire, c’est un coup à se faire un putain de lumbago et la balle ira sûrement mourir à deux mètres de moi (si elle n’est pas restée à mes pieds). Restons humbles. Une fois qu’on tape droit, il faut tenter de taper loin. Alors là il faut tenir compte de la forme du club, biseautée, qui tapera plus ou moins en cloche selon la distance qu’on souhaite parcourir.

practice_golf

club_golf

Deuxième étape du practice : taper en douceur dans la balle quand on s’approche du trou. L’exercice est peut-être encore plus délicat que le précédent, car modérer sa puissance nécessite concentration et maîtrise de soi. Je m’en sors plutôt pas mal.

practice_golf_2

balle_golf

Nous sommes fin prêts pour la troisième et dernière étape de cette formation express : jouer un trou. Je suis tellement prête et au taquet que j’expédie ma balle par dessus le grillage, dans le terrain de l’entreprise d’à côté. Oups ! Hihi ! Quelle maladroite je fais, ouh la la ! Hihi ! Hem… Pierre me rassure, le fond du petit étang situé sur le green est tapissé d’une épaisse couche de balles perdues et à l’autre bout du terrain, un immense filet a été installé pour protéger les voitures de la boîte voisine qui a eu marre de voir pleuvoir les balles dessus. Bref. Ce trou comprend une petite difficulté, il est situé sur une butte sableuse qu’il faut franchir. A force de persévérance, en quelques coups plus ou moins maladroits, plus ou moins ajustés, c’est chose faite et le trou enfin atteint. Petite fierté.

etang_golf

balle_golf_2

Je n’ai pas vu le temps passer, c’est déjà l’heure de rendre les clubs et les balles à Pierre. Un peu frustrée, je commençais tout juste à me sentir à l’aise dans cette activité que je ne connaissais pas deux heures avant. Ce qui est plutôt bon signe non ? En deux heures, sans avoir jamais pratiqué autre chose que le mini-golf (et encore, y a vingt ans…), on peut déjà prendre du plaisir à jouer au golf et réussir des trous.

green_riom

Un verre de l’amitié nous attend au club house, agrémenté d’un peu de documentation sur le golf, les cours et les tarifs. Le golf de Riom a la réputation d’être plutôt ouvert et pas trop select. Le golf pâtit encore et malheureusement d’une réputation de sport pour les plus fortunés mais ici, les tarifs sont plutôt raisonnables et l’état d’esprit familial. Même si ça reste encore un peu coûteux, ici on ne vous toisera pas comme un manant !

Un grand merci à Pierre et aux sympathiques personnes croisées au golf pour leur accueil et pour cette découverte !

aime_golf

Golf de Riom

ZAC Portes de Riom av. George Gershwin

63200 RIOM

Pour aller plus loin : La Ligue de golf Auvergne 

Un commentaire

  1. Val

    Dommage que le golf garde cette réputation d’être aussi peu accessible, malgré des années d’efforts pour se faire mieux connaître. Bon, moi je ne peux pas jouer : je ne vois pas où la balle atterrit. Mais accompagner un joueur sur un parcours, au lever du jour, quand la nature se réveille… de bons souvenirs…
    Dommage 2, le bistrot du golf n’était pas ouvert ce jour là : tu aurais pu nous faire un petit compte-rendu sur la cuisine de l’équipe du Flamboyant (miam) !

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :