Week-end à La Bourboule à l’hôtel Le Charlet

[ #ilovevillesdeaux ]

Après une journée bien remplie, avec une petite rando à La Tour-d’Auvergne et une après-midi de soins bienfaisants aux Grands Thermes de La Bourboule, il est temps de rejoindre l’hôtel qui nous a été désigné par la Route des Villes d’Eaux du Massif Central : Le Charlet. Pas compliqué, il est à quelques pas des Grands Thermes. Hôtel*** Logis, il est situé au coeur de La Bourboule. A l’accueil, le réceptionniste nous informe qu’on nous a finalement attribué une chambre plus confortable que celle indiquée sur le bon d’échange, je suis évidemment ravie ! Nous prenons possession des lieux avec plaisir : lit 160 cm, vaste salle de bain avec baignoire, petit balcon donnant sur Charlannes… on va être bien !

charlet_bourboule

charlet

Le petit jardin du Charlet de l'autre côté de la route

Le petit jardin du Charlet de l’autre côté de la route

Nous ressortons pour dîner après avoir essuyé un paquet de refus en raison d’une grosse manifestation sportive ayant lieu ce week-end là (les championnats du monde de trail), et échouons au Mistral où nous sommes accueillis avec chaleur. Je prends un gros burger, qui est très bon mais que je n’arrive pas à terminer en raison de mon rhume qui ne s’arrange pas (première fois de ma vie que je ne finis pas un burger, faut dire aussi qu’il est énorme). Néanmoins, une petite balade digestive dans La Bourboule by night me fait du bien avant de rejoindre Morphée. La mairie, le casino… l’architecture thermale se révèle sous les éclairages nocturnes.

burger_mistral

mairie_bourboule

casino_bourboule

Au petit matin, le petit déjeuner nous attend en salle de restaurant au rez-de-chaussée (on aurait même pu choisir l’option petit déj au lit, qui nous a été proposée) et nous sommes épatés par la qualité de celui-ci. Outre les éléments habituels, le balcon_charletCharlet propose charcuterie et fromages locaux, agrumes à presser soi-même, oeufs à faire cuire dans l’eau bouillante, baguettes entières, confitures variées, yaourts et compotes, fruits frais… de quoi faire un repas complet pantagruélique ! Nous en profitons avec gourmandise mais ne tardons pas trop car avant de rendre la chambre nous voulons passer par l’espace bien-être de l’hôtel. Situé au sous-sol, il est constitué d’une piscine avec nage à contre-courant, d’un bain à remous et d’un hammam. On y accède avec l’ascenseur, une petite cabine et des casiers permettent de se délester de ses affaires. J’apprécie particulièrement cette petite parenthèse aquatique après le petit déjeuner et avant d’aller arpenter les sentiers alentour. C’est qu’on s’habitue vite aux bains bouillonnants ! Mais après une petite heure de trempette, il est temps de libérer la chambre. Au programme de cette deuxième journée : balade au parc Fenestre et randonnée autour de La Bourboule à la Roche des Fées ! A suivre, donc !

Un grand merci à la Route des Villes d’Eaux du Massif Central et à l’hôtel Le Charlet pour ce séjour !

Un commentaire

  1. Pingback: Randonnée au puy Gros | The magic orange plastic bird said...

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :