5 adresses pour manger autrement à Clermont

Ces dernières semaines, j’ai eu l’occasion de tester quelques nouvelles adresses de la place clermontoise. Je vais rassembler ici des établissements qui proposent des goûters, des repas, des apéros gourmands… en bref, des solutions pour se gaver de manière un peu originale.


 

Chez Cécile

On mange quoi ?

Au départ, Cécile faisait à manger à midi. Par choix elle fait maintenant uniquement salon de thé. Une belle sélection de thés et infusions est proposée à la carte, et une ardoise de pâtisseries maison, dont certaines « noglu » et sans lactose, viendra forcément vous titiller les papilles. J’ai pu goûter à un cheesecake sans cuisson tout à fait délicieux.

C’est cher ?

Tout à fait raisonnable

Elle est sympa ?

Très ! Un peu réservée mais ça cache beaucoup de générosité. L’amie avec qui j’étais n’a pas commandé de pâtisserie mais la malicieuse Cécile m’a tout de même apporté deux cuillères au cas où…

C’est où ?

9 rue Saint-Esprit. C’est très joliment décoré avec des créations DIY et de la vaisselle fine vintage comme on n’en fait plus mais… c’est tout petit.

Facebook

cecile


 

Myrtille

On mange quoi ?

Du végétarien, du bio, du sans gluten… Marie-Laure Michel, après des années de journalisme, s’est lancée dans l’aventure de la restauration. Ici on vient pour déjeuner ou goûter, ce n’est pas ouvert le soir. Au menu ? Des soupes, petit ou grand format pour ceux qui veulent en faire leur repas, des lasagnes, du curry de légumes, de l’houmous, du carrot cake, du cheesecake au soja… l’ardoise change tous les jours ! J’ai beaucoup aimé mon entrée et mon plat. En revanche le cheesecake au soja… c’est définitivement pas pour moi (je n’aime pas la texture du lait de soja, que j’espérais voir disparaître sous cette forme). Autre bémol, le verre de vin (local) qu’on nous a servi était agrémenté de plein de petits morceaux de bouchon. Vraiment pas top car ils étaient très visibles.

C’est cher ?

Pour manger à midi… j’avoue que un peu, oui. On m’avait rapporté des quantités un peu justes mais lorsque j’y suis allée, c’était tout à fait correct, j’ai mangé à ma faim. C’est 100% bio et maison, beaucoup de production locale… ce qui justifie certainement le coût supérieur à un déjeuner ailleurs.

Elle est sympa ?

Je n’ai pas eu affaire à Marie-Laure directement mais le service était très sympa. La notoriété grandissante de ce restaurant au coeur du centre-ville nécessite d’éconduire les clients lorsqu’il n’y a pas de place, du grand art !

C’est où ?

4 petite rue Saint-Pierre, entre le marché Saint-Pierre et l’hôtel Fontfreyde, très bien situé donc. C’est joli et clair et pas très grand. Réservation recommandée !

Site

Facebook

myrtille


 

La Table au plafond

On mange quoi ?

Ici c’est le royaume du tapas haut de gamme : ravioles, frites de toutes sortes de choses, verrines, planches, mini-tartiflette, avec beaucoup de créativité dans les recettes… Ici on mise également sur un approvisionnement local et sur le fait maison. A midi, vous pouvez compter sur une carte plus classique (pas de tapas donc). La carte des vins est fournie et de qualité. L’équipage de petits jeunes qui a monté le projet a travaillé un concept intéressant et dans l’air du temps. Si le goût et la qualité sont au rendez-vous, je n’ai pas compris le concept de tapas (normalement, à partager) avec une verrine ou soupe pour deux et une seule cuillère. Faut venir avec quelqu’un avec qui on est disposé à partager ses bactéries.

C’est cher ?

Si vous avez l’intention de faire un « vrai » repas : oui. Si c’est pour un apéro gourmand, ça passe car la cuisine est de qualité. Nous avons été mal renseignés sur les quantités commandées, qu’on nous a garanties suffisantes pour deux. Nous avons dû commander une planche de charcuterie pour compléter ! Deux raisons à ça : on avait encore bien faim et la carte des tapas-desserts comportait quasi exclusivement des trucs à base de crème (à part la salade de fruits, fort peu roborative). Et JD ne mange pas de crème. Bref, on a mangé pour cher (mais bon) et j’ai pas eu de dessert ! Snif !

Ils sont sympas ?

Plutôt oui mais ils sont surtout débordés ! Pas de réservation possible (sauf pour les groupes, manifestement…) et le lieu est très prisé. Le risque de se faire éconduire est grand. Pour la petite histoire, je me suis sentie très vieille dans ce resto très fréquenté par les jeunes (car je suis vieille).

C’est où ?

7 place de la Victoire, idéalement situé, avec une belle terrasse pour les beaux jours. Le lieu est sympa et grand avec une vaste salle en sous-sol, et bien sûr, avec la fameuse table accrochée au plafond.

Facebook

table


 

L’initial

On mange quoi ?

Un peu pareil qu’à La Table au plafond pour les tapas, à savoir des créations haut de gamme et à la touche gastronomique. Mais il y a aussi des tartines et des burgers. Et ! Pas négligeable, la possibilité de prendre un menu tapas pour un. Ce que j’ai fait et qui m’a très sincèrement réjouie. C’était vraiment très bon. Soupe de potimarron, saumon en croûte de cantal, samossas de canard et un dessert menthe-chocolat à tomber. La carte des vins est touffue mais attention peu de choix de vins au verre, c’est dommage. Notez qu’ils proposent un brunch le dimanche matin qui m’a l’air d’excellente facture. A tester.

C’est cher ?

J’ai trouvé l’addition raisonnable compte tenu de la qualité des préparations.

Ils sont sympas ?

Oui, bon accueil, équipe toute jeune. On nous a proposé les fauteuils club dans la vitrine, les autres tables étant déjà toutes réservées… Pas grave, on était pas mal et bien tranquilles !

C’est où ?

4 rue Sainte-Claire, à la place d’un truc qui s’appelait le Havana et qui me déprimait quand je passais devant (et j’y passe souvent). Le lieu a été très bien redécoré, c’est sobre et chic, cosy et plutôt grand. Mais pensez à réserver. Et comme pour La Table au plafond… je me suis sentie centenaire….

Facebook

initial


 

La Barrique

On mange quoi ?

Ici c’est un bar, spécialisé dans le rhum et le vin, et un peu le champagne. Mais ! On peut y commander des planches de très bonne facture et faire un apéro très gourmand. Ce lieu nous a été présenté par Jenny et Olivier du BDV et ils ont bien fait ! François saura vous conseiller et vous orienter sur ses vins du moment et surtout sur ses rhums. J’ai testé la planche italienne et je me suis régalée : charcuterie fine, mozza, tomates confites…

C’est cher ?

Non, compte tenu de la qualité.

Il est sympa ?

Très ! N’hésitez pas à lui demander conseil, c’est un passionné.

C’est où ?

18 rue des Gras. Ne vous fiez pas à l’étroitesse du lieu vu de dehors, il y a des arrière-salles spacieuses et cosy.

Facebook

barrique

3 Commentaires

  1. Tu m’as donné envie de tester chez Cécile =D moi qui suis fan de thé et de salons de thé, je sens que je vais aimer ^^

  2. Désolée pour les « petits morceaux de bouchon » dans le verre de Côte d’Auvergne, nous l’aurions remplacé avec plaisir si nous l’avions su

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :