Séance SUE5 // Festival du court-métrage 2016

La Suède est à l’honneur cette année, avec 6 programmes sélectionnés avec soin. J’ai commencé le voyage avec le programme SUE5, très satisfaisant dans l’ensemble.

[ Votez et consultez les notes et commentaires de cette séance sur notetoncourt.com ]

Sverige

Un type en costard regarde l’horizon au bord de l’océan, puis consulte sa boussole, et part en courant vers le nord. Deux jours et deux nuits plus tard il arrive enfin… devant un drôle de truc jaune. J’avoue que sur le coup… pas trop compris ce qu’était ce truc jaune. Après recherche, il s’agit du “Cairn des trois royaumes”, matérialisant la frontière entre la Suède, la Finlande et la Norvège.

Mon avis 3/4 // On court mentalement avec le gars, sans savoir où il va. Bien sûr on ne sait ni le pourquoi du comment mais on est content avec lui devant le truc jaune.


Malcom

Malcom est un type à la dérive. Il ne trouve pas de boulot et se fait rouler par un type qui lui refourgue de la marchandise invendable. Malcolm aimerait bien gagner un peu d’argent pour acheter un cadeau à son fils, qui vit avec sa mère dont il est séparé, et aller le voir. Mais il a honte.

Mon avis 4/5 // Un film très émouvant sur la détresse sociale d’un homme qui l’empêche d’être père.


Fan ta dom

Au fin fond de la Suède, Hannah, 15 ans, métalleuse et végétalienne, s’emmerde ferme. Parce que son père est trop bourré pour prendre la voiture, elle fugue pour se rendre à un concert à 150 km de chez elle. Contrainte de faire du stop, elle croise la route de drôles de spécimens tandis que ses parents se lancent à sa recherche.

Mon avis 3/5 // Des personnages attachants, des situations marrantes, on passe un bon moment.


The unliving

Dans un futur qu’on devine assez proche, les zombies ont envahi la Terre. Plutôt que de s’en débarrasser, le gouvernement préfère les lobotomiser pour les rendre inoffensifs et les faire travailler. Katrine est flic et se charge de dégommer les zombies agressifs, tandis que son compagnon est affecté aux “soins” sur les zombies récupérables. Leur couple ne va pas y survivre.

Mon avis 4/5 // On sent que le réalisateur avait envie d’en dire beaucoup, ce court-métrage semble parfois un peu décousu dans la narration et on le sent un peu à l’étroit dans ce format. Néanmoins le film est efficace, un peu gore mais bon, efficace et bien foutu au niveau des effets spéciaux.


Simhall

Dans un monde peuplé d’animaux qui s’habillent comme nous, travaillent et vont à la pistoche, un drame va se nouer à la piscine municipale, entre les trois lapins-racailles qui volent du chlore et le loup qui vomit dans l’eau d’appréhension… ça fait bien des soucis pour la directrice-jument.

Mon avis 3/4 // Un court un peu WTF mais plutôt rigolo et bien foutu.

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :