A chat parlé

chat_parle

hikari_lit_2

Hikari parle

Le jour où Elle a ramené ce livre à la maison, je l’ai reniflé, comme toutes ces choses qu’Elle rapporte du dehors, du monde où je ne vais jamais. J’ai bien vu le gros chat sur la couverture et je me suis dit qu’Elle avait encore craqué pour un de ces livres où on se moque de nous, ces livres qui la font rire aux éclats et je vois bien que c’est à mes dépends. Mais Elle m’a dit que non, ce n’était pas un énième livre qui parle de chats, mais un livre où parlent des chats. Tiens donc ? Et qu’ont-ils à dire ces prétentieux ? Est-ce que je me pique d’écrire des romans moi ?

hikari_chart_parle

Elle m’a expliqué que Martine Hermant la cantalienne avait une plume et Patricia Fayat la corrézienne des poils de belette, et qu’elles avaient réalisé à quatre pattes ce recueil de témoignages de mes congénères, publié aux éditions RevoiR, une maison puydômoise. Oh bien sûr, je suis un peu jalouse, tous ces chats ont de grandes aventures à raconter, des blessures de guerre, des tempéraments bagarreurs, des états d’âme à n’en plus finir. Mais je m’en fiche. Moi tout ce que j’attends, c’est qu’Elle s’installe sur le canapé ou dans son lit. Alors Elle m’appelle, avec sa petite voix mielleuse, mais je me garde bien d’accourir au galop, elle me prend pour son chien ou quoi ? J’attends un peu et l’air de rien, je viens la rejoindre et me love sur son ventre ou dans le creux de ses jambes. Les pages du livre frôlent parfois mes oreilles, ça m’agace un peu mais au moins, je sais qu’Elle va rester là un moment, à tourner ces pages, pendant que moi je profite de la chaleur de son corps. Elle n’a pas pu s’empêcher de me raconter l’histoire de ce pauvre Roméo, qui n’a plus sa Juliette pour se lover, et celle de Mystique, qui a bien failli y passer quand ses humains ont voulu se débarrasser d’elle chez le véto. Elle m’a aussi parlé de Lilimousse, qui joue avec une balle. Moi c’est un lacet en cuir qui me rend folle, surtout quand Elle l’agite sous mon nez comme un serpent. Yoda, Filune, Arcane… et tous les autres. Ils sont beaux, avec leurs belles couleurs d’aquarelle. Des chats sans histoires, des sales caractères, des bonnes pâtes, des estropiés, des rescapés, des miraculés… si j’ai un seul point commun avec tous ces félins que je ne connais pas, c’est l’amour et la protection de mon humaine. Je ne peux pas m’en passer. Et elle me passe tout, ou presque. Elle m’accepte dans son lit, sur ses genoux lorsqu’elle tape sur l’ordinateur, même si elle n’a plus qu’une seule main de disponible car j’enserre l’autre entre mes pattes, elle ramasse mon vomi sans broncher, me masse le ventre, m’ouvre les placards quand je fais un caprice pour voir ce qu’il y a dedans (rien, finalement, merci quand même), elle ramasse chaque jour mes crottes et me laisse parfois aller sur le balcon, d’où je regarde passer les pigeons et, en été, les martinets au cri strident. Finalement si, j’en ai plein, des choses à dire.

Il paraît que Martine à plume et Patricia à poils ont décidé de ne pas toucher de droits d’auteur sur ce livre. Les droits seront tous reversés à l’association Mélusine, dont Martine est la présidente, et qui vient en aide aux chats errants. D’ailleurs, ce sont leurs histoires tourmentées et désormais apaisées que nous venons de lire.

Je crois qu’Elle a beaucoup aimé ce livre, ces histoires sincères, tendres, parfois cruelles et ces aquarelles qui saisissent si bien nos regards, nos positions élégantes ou improbables. Elle vous recommande d’aller faire un tour chez :

Martine Hermant

Son fils Guillaume Hermant, découvert fortuitement en traînant sur Facebook et le site de sa maman. Photos superbes.

Patricia Fayat, aquarelliste et céramiste

Les Editions RevoiR, pour commander ce beau livre. On le trouve aussi dans toutes les bonnes librairies clermontoises.

chat_parle_2

chat-parle_3

5 Commentaires

  1. lily france

    Bravo Hikari ! Tu me dédicaceras ton prochain livre,hein ?

  2. Les chats de Mélusine remercient Hikari d’avoir parlé et si bien parlé ! Ils reconnaissent en elle une de leurs sœurs et lui souhaitent de bien profiter de tout l’amour de sa formidable humaine…

  3. lily france

    @Ghislaine : Bravo, Hikari ! La prochaine fois que tu écriras une espèce de roman, tu parleras de tes aventures avec moi ? Moi, je dis que tu es mignonne, un peu trouillarde et tu tombes malade au moment où il ne faut pas le faire ( voir Noël 2014 ) !

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :