Toutes un art

Dans le cadre de la semaine des droits des femmes, la ville de Clermont-Ferrand et la galerie Ici est l’art se sont associées à l’association Toutes un art pour proposer une belle semaine artistique en compagnie de femmes toutes plus talentueuses les unes que les autres.

Toutes un art, je vous en avais déjà parlé il y a deux ans, à l’occasion d’une chouette après-midi au MARQ. C’est une asso portée initialement par des étudiant(e)s de l’université Blaise Pascal, qui a lancé un festival pour mettre les femmes à l’honneur autour de nombreuses manifestations artistiques. Cette année, ce n’est donc pas un festival mais ce partenariat d’une semaine (et plus), constitué d’une belle expo à Epicentre Factory et d’ateliers découverte en compagnie des artistes au café-lecture Les Augustes.

Les artistes ?

Eva Bourdier, Charlotte Hubschwerlin, Morgane Isilt Haulot et Elza Lacotte. Pour certaines je vous en avais déjà parlé, car je suis fan de leur travail (Charlotte, Elza et Eva, j’en avais déjà parlé notamment ici), pour la quatrième ce fut une belle découverte. 

L’expo ?

Elle est en place jusqu’au 31 mars à Epicentre Factory, rue Saint-Dominique à Clermont. Epicentre est un espace de co-working autant qu’un lieu d’échanges où il se passe toujours plein de choses pour (ré)activer les neurones et la positive attitude. La galerie Ici est l’art, portée par Cécile Quintin, investit régulièrement les murs d’Epicentre pour proposer au grand public de belles expos d’artistes locaux autant qu’un environnement de travail exceptionnel aux travailleurs indépendants et start-upers de tout poil qui peuplent ce lieu. Sur ces murs, donc, les oeuvres de nos quatre invitées. Les sérigraphies fantastiques d’Elza Lacotte, les plans stylisés et tellement réalistes à la fois de Charlotte Hubschwerlin, l’encre de Chine de Morgane Isilt Haulot, la dentelle de papier et les illustrations d’Eva Bourdier… Une sélection qui m’a enthousiasmée dans sa totalité et que je vous recommande chaudement.

toutes_un_art_2

elza_lacotte_f

toutes_un_art

Les ateliers ?

Au café-lecture Les Augustes, les 7, 8, 10 et 11 mars, les artistes ont proposé d’initier gratuitement le public à leurs techniques artistiques et j’ai eu la chance de décrocher ma place pour l’atelier d’Eva Bourdier. Au départ ce devait être du kirigami mais elle nous a proposé de partir plutôt sur un livre “pop-up”. Super aussi ! Eva avait apporté quelques unes de ses créations : une jolie coccinelle, un lion, un papillon… La magie du pop-up opère toujours !

eva_bourdier_popup

Pour nous faciliter la tâche, elle avait préparé des patrons qu’il ne restait plus qu’à découper, plier et coller pour obtenir le résultat voulu, à savoir une jolie collections de fleurs. Eva nous a laissé le choix des armes : traditionnels ciseaux ou… scalpel ! J’ai choisi la deuxième option pour m’essayer au maniement de cet outil. Si la précision est sans comparaison avec les ciseaux, ça nécessite toutefois une petite phase de domestication de cette fine lame, qui a vite fait de déraper de sa route pourtant toute tracée.

scalpel

popup_fleur

popup_fleur_2

eva_popup

popup_fleur-3

La technique du pop-up m’a bien sûr fait penser à l’origami car une fois découpées, il faut plier les formes d’une certaine façon pour qu’elles “popent” efficacement lorsqu’on ouvre la page et prennent un beau volume. Pas facile ! J’avais gardé ma dernière fleur de lotus à plat, pensant la plier et coller chez moi tranquillement faute de temps à la fin de l’atelier… et bien ça n’a pas été une mince affaire et je pense même avoir fait un peu n’importe quoi (malgré la photo-modèle prise sur place). Une technique, un savoir-faire, bref, c’est un art, assurément ! Un art auquel j’ai été ravie de m’initier grâce à Eva, que je remercie pour sa bonne humeur, sa patience et sa générosité, et en compagnie de Valérie et Valérie (je ne choisis que des copines avec le même prénom, c’est plus simple).

J’aurais bien voulu participer aux ateliers de Charlotte et Elza (celui de Morgane aussi bien sûr) mais malheureusement, comme dirait Elza, “j’ai un vrai travail moi, je dessine pas des plantes dans un cahier”.

,

Merci également à l’asso Toutes un art, à Ici et l’art et à Epicentre et au café Les Augustes pour l’organisation de cette belle manifestation !

couillons

Petit souvenir du festival Art’Air 2014 où j’avais rencontré Elza Lacotte et fait quelques achats ;)

2 Commentaires

  1. Val

    Je te le confirme, l’atelier avec Elza était également très chouette. Je ne me souviens plus dans quel cadre tu avais reçu une de ses sérigraphies, mais je la vois d’un tout autre œil maintenant que j’ai compris la technique.
    Une belle expo avec un vernissage sympa, et de chouettes ateliers, bien organisés et dans une bonne ambiance… Chapeau mesdames !

    J’adore ta photo avec le bonnet si bien assorti aux œuvres en noir et blanc.

    • @Val : un grand merci pour la sérigraphie offerte :) Celle que j’ai accrochée chez moi c’est suite aux journées numériques du TRANSFO. Pour la photo du bonnet… l’état de grâce n’a pas duré longtemps, tu es témoin ! ;)

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :