Randonnée en Pays d’Issoire // Les caves de Saint-Julien

… Mais pas que !! Voilà une très très jolie randonnée pleine de surprises pour débuter un week-end de l’Ascension particulièrement ensoleillé. Considérons que nous tenons là la première véritable randonnée estivale collection printemps-été 2016, à savoir en t-shirt (c’est mon critère).

Le départ se fait de la place principale de Champeix. C’est un village charmant où je n’avais jamais pris le temps de m’arrêter, souvent en partance pour les sommets du Sancy, c’est désormais chose faite. Outre le départ de la randonnée, j’avais en tête d’aller rendre une petite visite à la Maison de Mathilde et Zoé, où l’on trouve bougies artisanales et salon de thé mais… véritable coup de cœur, cette jolie boutique fera l’objet d’un article pour elle toute seule ! Patience !

champeix_2

marchidial

Le chemin grimpe dans Champeix, ça attaque dur mais très vite on se retrouve dans la nature, avec quelques vignes, des champs, la vue sur Champeix et… sur le Sancy au loin, enneigé encore à cette période de l’année. J’aime particulièrement le printemps pour les champs de colza, jaune fluo, qui dessinent de belles mosaïques dans le paysage.

champeix

sancy_champeix

colza

colza_2

La randonnée arrive ensuite à Saint-Julien, joli village tranquille où nous sommes tombés tout à fait par hasard sur Béatrice, copine d’Instagram et par extension collègue de travail. Mais ce qu’il y a à voir à Saint-Julien, outre Béatrice, ce sont les caves enfouies sous terre, anciennes caves à vin puis d’affinage de saint-nectaire. J’avoue que je ne m’attendais pas à en voir autant… la butte est un véritable gruyère et avec les herbes hautes printanières, nous avons sûrement raté bon nombre d’entre elles, parfaitement camouflées, puisqu’il y en aurait 140 ! La tentation est grande de pousser les portes pour voir ce qui se cache à l’intérieur mais beaucoup sont fermées (et privées, soit dit en passant).  

caves_st_julien

caves_st_julien_2

Très vite le chemin rejoint le pied de Montaigut-le-Blanc, superbe village perché. Nous avons fait l’impasse sur la visite du village, essentiellement par erreur (nous avons suivi bêtement le balisage) mais aussi parce que ça grimpe sévère (ça monte aiguë, même). Le donjon est aujourd’hui occupé par une chambre d’hôtes de toute beauté, pour celles et ceux qui voudraient jouer aux princesses en péril.

eglise_montaigut

Une fois redescendus du village, nous poursuivons le chemin le long de la Couze-Chambon, qui nous ramène tout droit sur Champeix.

couze_chambon

lapinou

Oh ! Un lapinou !

Une fois à Champeix… il faut regrimper ! Mais pour la bonne cause ! La rando nous amène directement au magnifique site du château de Marchidial. Une chapelle et un clocher subsistent et la vue de là haut est magnifique. Mais ce n’est pas tout ! Ce qui fait la magie de ce site, ce sont les jardins, en terrasses, fleuris, thématiques, des coins et recoins avec des belvédères, des portes à pousser, des escaliers de pierre… Un véritable dédale dans lequel il fait bon se perdre et s’arrêter quelques instants pour respirer. J’avoue qu’il a été difficile de s’arracher à ce site superbe et à ses effluves de lilas.

marchidial_2

jardins_marchidial

marchidial_lilas

marchidial_3

lilas_marchidial

gigina_marchidial

Allez Gigina, sois pas triste, on reviendra !

9 km // 3h de marche

Retrouvez le descriptif de la randonnée sur le site de l’office de tourisme d’Issoire

Mais aussi sur le site Planète Puy-de-Dôme

Mais encore sur Balirando

Et bien sûr, sur l’appli Auvergne Rando

(pas de jaloux, ahah !)

4 Commentaires

  1. Ce chouette reportage donne envie de prendre son sac à dos, une bouteille d’eau et en route. C’est certainement l’objectif :) On reconnait bien nos paysages à travers tes photos. Merci pour ce partage et bon dimanche.

  2. Béatrice

    Pour un peu, cette balade incluait une binouze en terrasse (j’aurais proposé mais j’étais en mission taxi tout l’après-midi, c’était fabuleux par ce beau soleil…) Ça me fait plaisir de voir ces endroits familiers à travers ton regard ! Et il faut préciser que les caves de Saint Julien sont d’anciennes caves à vin (à la belle époque vigneronne) reconverties ensuite en caves à saint nectaire dont certaines servent toujours à cet usage (Ferme Bellonte de Saint Nectaire, affineur Guillaume (qui a une boutique dans la rue principale de Montaigut) et Lou Vidalou qu’on retrouve sur les marchés de Champeix et Issoire notamment. Les autres caves sont en effet à usage privé (donc fermées) ou alors accessibles mais prudemment car pas entretenues (et ça peut s’effondrer…)

    • @Béatrice : merci pour toutes ces précisions, va falloir y retourner pour acheter du fromage ;) C’était sympa de te croiser ! A très bientôt j’espère :)

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :