Captain Générique

captain2J’aurais a-do-ré vous parler de Captain Fantastic. Vraiment. Mais non. Changement de programme. Je ne peux pas vous en parler pour la simple et bonne raison que je n’ai pas pu voir ce film en entier. Malheureusement, on m’a contrainte de quitter la salle avant la fin.

En effet, des indésirables se sont introduits dans la salle, parlant fort et gesticulant. Dingue non ?

Ils sont entrés pendant le générique de fin.

Oh j’en vois qui doivent se dire “euh oui et alors ?”. Si tel est votre cas, vous pouvez cesser la lecture de cet article, ça va pas vous passionner, vous allez perdre un peu plus de votre précieux temps, et je vous autorise à ne plus revenir sur ce blog. Pour les autres, enfin, les 2 ou 3 autres (je compte large, j’ai un lectorat de qualitay), ben vous voyez ce que je dire.

Soyons honnêtes, je suis souvent la seule à rester jusqu’à la fin du générique, quelle que soit la salle, quel que soit le film. Pourquoi ? Pour plusieurs raisons évidemment, et autant dire que ça me fait bien bien chier d’avoir à m’en justifier.

La première est que le générique liste les gens ayant participé au film (sans déconner ?) : comédiens, techniciens, musiciens, maquilleurs, catering, régions, trucs dont t’as même pas idée… et que tous ces gens méritent que leur nom soit cité quelque part, et si possible soit vu. Manifestement 99% des spectateurs s’en branlent et consomment le film comme un BigMac, ils ont fait du remplissage et hop, se cassent. Vous allez me répondre que c’est votre droit le plus strict, OK, très bien, soit, mais que faites-vous donc de ces précieuses minutes volées à la reconnaissance de ces gens qui vous ont divertis, et arrachées à la grande horloge du temps qui vous conduit à votre propre mort ? J’imagine que vous courez vers votre destin de sauveur de l’humanité. Oui c’est sûrement ça, suis-je bête. Ou alors y a plus de pièces dans l’horodateur. Pour ma part, un peu suicidaire, j’aime rester jusqu’au bout parce que pas de bol, les informations qui m’intéressent la plupart du temps sont à la fin. J’aime connaître le nom de certaines musiques, savoir où le film a été tourné, et si le chevreuil a été tué pour de vrai… et ce n’est pas parce que vous, vous vous en foutez que ça vous autorise à m’empêcher d’avoir l’information, vous qui pénétrez, qui violez le générique de fin.

La deuxième est que le générique de fin est un sas de décompression. J’aime prendre ce temps avant de rejoindre le tumulte de la ville, surtout si le film a été éprouvant, émouvant, et Captain Fantastic l’était. Alors se retrouver avec des gens qui parlent, rient, s’interpellent, s’installent sans ménagement à côté de toi et te toisent avec étonnement, quand ce n’est pas du mépris parce que putain mais merde on a besoin de la place connasse, alors que t’es encore en train d’essuyer tes larmes… C’est une violence insupportable.

Bref, que les spectateurs, cons, sots et mateurs soient infoutus de respecter le générique de fin, passe encore, l’humanité a depuis longtemps fait ses preuves et je n’en attends plus grand-chose. Mais que les salles soient infoutues de faire respecter cette politesse élémentaire vis-à-vis des équipes techniques du film et vis-à-vis du spectateur qui souhaite rester jusqu’à la dernière seconde à une séance qu’il a payée, ça m’exaspère au plus haut point. Comment faire ? Easy ! Faire en sorte que les gens ne puissent pas rentrer, porte verrouillée, tout en faisant sortir ceux présents dans la salle par une autre porte. Révolutionnaire ? Non, toutes les salles que je fréquente disposent d’une entrée et d’une sortie.

Captain Fantastic + cette conclusion horripilante = je vais aller tuer un chevreuil ou un castor des montagnes. A toute.

16 Commentaires

  1. Te connaissant si calme, me voilà étonnée, je ne peux qu’en déduire que ça t’a en effet bien bien agacée… et je le comprends !

  2. Ah tiens je pensais être le seul alien à rester jusqu’à la fin des bandes annonces. Et je comprends 😊

  3. Val

    C’est étonnant que la salle ne soit pas vidée : ça veut dire que tu pourrais rester et revoir le film une, deux , trois fois…
    J’adore l’idée d’un de tes lecteurs : avant de sortir, « spoiler » la « fin » du film à ces abrutis !

    • @Val : ah ben oui j’aurais pu rempiler pour un deuxième visionnage sans problème ! Mais j’avais envie de faire pipi :/ ;) Pour le spoil… la prochaine fois je le fais.

  4. Ah mais comme j’approuve tout ça ! J’aime rester jusqu’à la toute fin des génériques. Pour voir qui qu’a fait une brève apparition dans le film parce que, parfois, je me dis « punaise, lui, je l’ai déjà vu quelque part » et que ça me torture de ne pas savoir. Alors, je lis les noms jusqu’à ce que ça fasse tilt. J’aime aussi savoir où a été tourné le film. Parce que des fois, je me dis « c’est vachement beau, j’irais bien y voir en vrai un jour ». Et les musiques. Pour rechercher en rentrant chez moi. Et puis, dans une salle de ciné, c’est un peu un autre monde. Comme toi, j’aime bien revenir en douceur à la réalité. Et puis, les gens qui partent avant la fin du générique, qui parlent à côté de toi alors que tu aimerais bien profiter encore de la musique, parce que ça fait partie de l’univers du film, ceux qui passent devant toi en te donnant un coup de sac à main, ou qui prennent bien leur temps pour mettre leur manteau devant toi qui reste assise. Voilà, donc je comprends ta colère. Et puis, comme on y est, je n’aime pas non plus les gens qui me dérangent pendant les bandes annonces.

    • @Delphine : ah ben oui, tout pareil :) Les bandes-annonces aussi j’aime bien les regarder et en effet, les gens continuent leurs conversations tranquillement par dessus. Ceci dit, aux Ambiances il n’y en a pas le film commence direct. Ce qui fait que (attention, nouvelle râlerie), une bonne dizaine de personnes sont arrivées en retard (en dérangeant tout le monde) et on manqué la scène introductive du film, hyper puissante. Bien fait pour leur gueule.

  5. Ah… comme j’aime le Canada pour cela! Il y a toujours quelques personnes qui restent jusqu’à la fin du générique. Les équipes de nettoyage entrent ensuite, puis les salles sont ouverte à la scéance suivante. Mais au cas où, je garde l’idée du spoiler! J’irais même faire un tour en France juste pour ça! :-D

    • @sdf…de luxe : dans le grand complexe ciné où je ne vais jamais, il y a « vidage » de salle avant la séance suivante, mais dans les « petites » salles que je fréquente… c’est un peu l’anarchie !

  6. Lisalpha

    Ah ben ça alors!!!! Je suis étonnée, il y a beaucoup de gens qui restent jusqu’à la fin alors, je n’en vois jamais. J’avoue même avoir jetée les armes depuis quelque temps, c’est trop pénible d’essayer de résister, je n’arrive jamais à voir le générique avec les gens qui passent devant… (+ tout ce que vous avez déjà dit), moi aussi besoin d’un petit moment de transition avant de sortir de la salle. Mais j’ai trop l’impression d’être une folle à me tordre le coup pour essayer de lire. Et puis la dernière fois au ciné-Dôme, l’entrée était fermée mais le type avait l’air pressé de remettre la salle en ordre et on entendait le brouhaha de la foule derrière la porte. Mais quand même ce qui m’énerve le plus ce sont les gens qui bougent le siège quand ils sont derrière moi, je crois aussi que je pourrais…Et aussi de trouver du popcorn partout sur les sièges!
    Merci beaucoup pour votre article Ghislaine! Il est parfait comme d’hab!

    • @Lisalpha : oui on dirait que tous ces gens convergent vers mon blog, ce qui ne manque pas de me faire un grand plaisir ;) Oui les coups de pied dans le siège… j’y ai eu droit aussi pendant cette séance, grâce à un groupe de « jeunes ». Quant au popcorn, il n’y en a pas dans les salles que je fréquente et c’est tant mieux ! Le seul avantage du Ciné Dôme c’est en effet la fermeture de la salle avant la séance suivante, mais je n’y vais quasiment jamais.

  7. Lisalpha

    En tout cas, ça me donne envie de lutter à nouveau! lol parce que c’est trop chouette les génériques de fin!

  8. romain

    c’est pour ça que je regarde les films en VOD sur ma télé ;)
    Je en vais presque plus au cinéma à cause de ça et des spectateurs qui consultent leurs portables pendant la projection, qui discutent, qui sont malades et qui toussent et se mouchent …

    • @Romain : bah oui mais faut attendre..Mais c’est vrai que les gens à l’article de la mort qui choisissent de venir décéder dans une salle de ciné, ça m’a toujours mise hors de moi. Quand je suis malade et que je tousse, je n’y vais pas, j’aurais trop honte. L’autre soir au théâtre (Cour des 3 coquins), on nous a demandé expressément de ne pas consulter nos téléphones, même pour regarder l’heure, car les lumières gênent les comédiens. Une évidence mais il faut semble-t-il encore le rappeler aux indélicats !

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :