Les expos du festival du court-métrage 2017

Chaque année, le festival du court-métrage est l’occasion de proposer d’autres formes d’expression artistique, avec de nombreuses expos dans la ville. J’ai profité d’une courte après-midi pour en voir trois, n’ayant pas le temps de faire des séances de films. Je vous recommande vivement d’y faire un tour, même rapide, c’est surprenant, dépaysant, drôle, décalé, inspirant… à l’image du festival ! 

Salle Gilbert-Gaillard // Bogoshorts s’expose – du 4 au 25 février 2017

Cette année, la Colombie est à l’honneur dans plusieurs programmes spéciaux, il était normal d’y consacrer une exposition et d’autant plus qu’il existe le festival Bogoshorts à Bogota, cousin exotique du festival de Clermont. D’un côté on trouve des photos de la ville de Bogota, graphique, inquiétante, photogénique et cinégénique. De l’autre ce sont des affiches du festival, vraiment très belles, presque aussi belles que celles du festival de Clermont ;) Les visiteurs sont encouragés à trouver des titres à certaines (ou à dessiner, coucou Val), je n’ai pas été très inspirée pour ma part.

Du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h – Gratuit

bogoshorts1

bogoshorts3

bogoshorts2

💀 👻 😈

Hôtel du Département // Se fendre la gueule – du 30 janvier au 18 février 2017

Quand les plasticiens de la région s’approprient le thème de l’année, c’est toujours réjouissant ! J’avais adoré l’expo consacrée à la thématique de l’espace l’an dernier, et celle-ci, sur le thème de l’humour noir, est très réussie également. Les artistes donnent vraiment l’impression de s’éclater et j’y retrouve avec bonheur des noms que j’apprécie beaucoup (Nokat, Marie Deschamps, Eric Domalain, Marjorie Herrero…) et j’en découvre de nouveaux. Peintures, installations, détournements, il faut parfois chercher l’humour dans l’intitulé de l’oeuvre, ouvrez l’œil !

Du lundi au samedi de 14h à 18h – Gratuit

fendregueule_nokat

fendregueule_trump

fendregueule_fin

fendregueule_raoul

Centre Camille-Claudel // Anatomie du Labo 9 – du 3 au 18 février 2017

Comme chaque année maintenant, des artistes et étudiants sont invités à broder autour des films proposés dans la programmation Labo. Les films Labo sont souvent des créations expérimentales, au parti pris artistique audacieux, il est donc facile (enfin façon de parler) de se laisser porter par les images, l’ambiance… et de créer des extensions faites de peintures, dessins, sculptures. Je n’ai malheureusement pas vu de série Labo pour le moment, juste un film “Decorado”, lors de la présentation du festival à la presse, et il a inspiré quelques œuvres de cette exposition, qui s’apprécie toutefois pour elle-même, sans qu’il soit nécessaire d’avoir vu les films.

Du lundi au samedi de 14h à 19h – Gratuit

labo9_1

labo9_2

labo9_3

Notez que d’autres expos sont visibles pendant le festival : un BD-reportage sur Kinshasa à la résidence universitaire Dolet, ainsi qu’une expo d’affiches du festival, une expo d’affiches de ciné humoristiques à La Jetée, une expo à la Maison des Beaumontois, une autre à la librairie Nos racines d’Auvergne. Voilà. Enjoy !

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :