Balade matinale au puy des Goules

goules9_banniere.jpg

Il n’est pas forcément nécessaire de monter très haut pour avoir une superbe vue sur la chaîne des Puys. Au contraire, même. Le puy des Goules en est le parfait exemple ! J’ai fait cette mini-randonnée l’an dernier, au lever du soleil, dans l’espoir d’assister au vol des dizaines de montgolfières convoquées pour l’événement “Vol au-dessus d’un nid de volcans”. L’endroit du décollage est toujours tenu secret afin d’éviter l’accumulation de curieux donc j’ai fait le (mauvais) pari du puy des Goules comme site d’observation. J’en aurai quand même aperçu deux, au loin, c’est toujours mieux que rien. Je reste un peu amère quant à la façon dont les choses se sont passées : quelqu’un aurait pu me donner de précieuses indications sur le décollage mais a préféré ne rien me dire (“hihi je say pas du tout où on est hihi”). Quand je pense que cette personne était invitée à monter en montgolfière un peu, par ricochets, grâce à moi, j’ai un peu les boules. Je suis toujours trop naïve quand j’attends une éventuelle reconnaissance, j’y réfléchis maintenant à deux fois avant de mettre des gens en relation, sachez-le, oust les profiteurs ! Bref. Parenthèse “aigreur” refermée.

Monter au petit matin c’est quand même une sacrée récompense pour avoir mis le réveil au milieu de la nuit (ou presque). Il y a la belle lumière rasante, les belles couleurs automnales (c’était le 24 septembre), une petite brume mystérieuse, les perles de rosée, les chasseurs… wait, what ? Oui, j’ai croisé les chasseurs en redescendant, gilet orange et pétard à l’épaule, faisant le guet au bord du sentier. Bon, pour le coup j’ai trouvé l’organisation respectueuse des randonneurs → pouce en l’air (oui, car je ne suis pas anti-chasse, juste anti-chasseurs-alcoolos-viandards).

☀️

Donc le puy des Goules ! Départ du grand parking, au col du même nom. Le sentier n’a rien de difficile sauf dans la dernière montée, bien bien raide. La récompense est au bout du chemin, avec un joli petit cratère et une vue bien dégagée sur le puy de Dôme et la chaîne des Puys. Un photographe bien équipé avait fait le même pari foireux que moi, il est reparti rapidement. Moi, malgré les infos décevantes qui me parvenaient sur les réseaux sociaux, je suis restée un bon moment à admirer la vue, malgré le froid. Les lumières du matin sont tout de même les plus jolies, dommage que je n’aie jamais le courage de me lever aussi tôt pour en profiter plus régulièrement (y a la peur des chasseurs, aussi, hein).

goules1

⬆️ Petit arrêt dans les virages, à la Pierre carrée

goules2

goules3

goules4

goules5

goules6

goules7

goules8

goules9

goules10

2 Commentaires

  1. Fannysfood

    Tes photos sont magnifiques… Comme toujours !!
    Bisous ma belle !

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :