Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand 2018 // F4

f4bann.jpg

Une seconde série de la compétition national particulièrement réjouissante. C’est simple : j’ai tout aimé. Du lourd, du léger, du drôle… beaucoup de sensibilité.

Bye bye les puceaux

Une cité, des adolescents comme tous les ados du monde, qui se cherchent et qui veulent devenir des adultes un peu plus vite. Inès et Abdel échangent un peu via des SMS avant de décider “de le faire” ensemble, comme on se débarrasserait d’une corvée. Sauf qu’un contretemps de dernière minute va contrecarrer leurs plans. Un joli regard sur la cité, frais et drôle.

Marlon

Elle a 14 ans et sa mère est en prison. On ne sait pas trop ce qu’elle a fait, si ce n’est que c’est très grave. Marlon a la tête sur les épaules mais ne se fait pas à la situation. Sa première visite à sa mère en prison va lui ouvrir les yeux, peut-être. C’est un joli film portée par une ado particulièrement charismatique, traitant d’un sujet délicat abordé sous l’angle de la compassion et de l’humanité qui existe en chacun de nous, même les criminels.

Master of the classe

Berry enseigne le français a de petits enfants étrangers. Il n’est pas titulaire de son poste et se retrouve à subir une inspection. Un peu dépassé, il enchaîne les bourdes et casse les pieds à ses collègues. C’est à se demander s’il est fait pour ce métier… Ce court particulièrement drôle met l’accent sur les difficultés du métier d’enseignant, parfois un peu subi.

Kötü Kiz (vilaine fille)

Ce petit film d’animation nous raconte l’histoire d’une petite fille turque qui se souvient, avec ses mots d’enfant, de ses vacances chez ses grands-parents… et d’un drame épouvantable. Un film particulièrement difficile, mais nécessaire.

La nuit je mens

Pauline voit sa soirée déguisée annulée et décide de traîner sur un site de rencontres pour passer le temps. Elle engage une conversation avec un certain Jim, musicien. Ils décident de se voir chez elle le soir-même sauf que lorsqu’elle ouvre la porte… ce n’est pas exactement ce à quoi elle s’attendait. Pas très sexy, maladroit, elle va malgré tout le faire entrer afin de discuter un peu, car après tout, il est plutôt sympa. Un film particulièrement sensible, très touchant.

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :