Festival du court-métrage de Clermont-Ferrand 2018 // MIAM 2

miam2bann

Blanquette

J’ai déjà vu ce petit film d’animation en 2016, dans une sélection de compétition nationale. Il met en scène un repas familial, conversations et apartés, bruits de gamelles et de mastication. Un court léger, frais, intemporel, graphiquement également.

Lunch ladies

J’avais entendu parler de ce court, j’avais hâte de le voir. Deux cantinières fans de Johnny Depp se morfondent dans la cuisine sordide de leur lycée, où les étudiants leur mènent une vie difficile. Jusqu’au jour où une pompom girl va trop loin… et se retrouve au menu du repas du lendemain. Ce film est atrocement drôle et trash.

Pour retourner

J’ai également déjà ce film en 2016, dans la sélection Polar. C’est l’histoire d’un détenu affecté aux cuisines de la prison, et qui a gagné le respect de tous ses colocataires d’infortune. Lorsqu’il est enfin libéré, il tente de retrouver son job précédent et se heurte à la connerie de son ancien employé. Qu’à cela ne tienne, retournons là où se trouve le respect. J’aime beaucoup ce film, plein d’espoir et de leçons de vie.

Les pieds sous la table

J’ai vu ce court-métrage 3 fois en quelques semaines, je peux vous réciter les dialogues par cœur. Vu en conf’ de presse, vu à la cérémonie d’ouverture, et vu dans cette sélection. Heureusement, il est très bon ! Deux amis se retrouvent pour déjeuner mais le repas vire à la dispute. Absurde et truculent, comme savent (savaient?) l’être la bande à Deschamps (réalisation François Morel).

O-Bento

J’attendais de voir ce film avec impatience… bento, Japon… ça promettait de belles images et je n’ai pas été déçue. Le bento japonais est l’équivalent de notre gamelle mais en beaucoup plus attrayant et esthétique. Le soin apporté à sa préparation est le reflet de l’affection, du respect que l’on porte à celui qui va le déguster. C’est ce que va apprendre une jeune femme grâce à un jeune collègue qu’elle pensait un peu bêta.

Full English breakfast

Excellent petit documentaire de 1998 qui offre un tour d’horizon des petits déjeuners servis dans des restaurants de différents standings en Angleterre. Beans, bacon and eggs, toasts, scrambled eggs… ces assiettes sont toujours super appétissantes mais je crois que je serais incapable d’avaler ça le matin. Vingt ans plus tard j’aimerais savoir si cette tradition persiste. J’ai noté le nom d’un restaurant présenté dans le film “The cat and cucumber café”, vingt ans, donc, avant les vidéos virales de chats sursautant à la vue d’un concombre déposé derrière eux (à ne pas relayer, hein, c’est de la maltraitance, un peu). Et vous savez quoi ? Cet établissement existe encore ! Sa page Facebook https://www.facebook.com/pages/Cat-Cucumber/158679684158488

Le repas dominical

Et encore un film déjà vu en 2016 (la vache ! je m’étais salement énervée sur cette séance), qui fait un peu penser au premier de cette série, Blanquette. Un film d’animation qui raconte le repas dominical de Jean, à peine rentrée de soirée arrosée, et qui doit se farcir ses parents et ses tantes un peu connes. Une belle tranche de vie.

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :