Ballades d’automne

A chaque saison ses sonorités et l’automne est par excellence la saison de la nostalgie, de la couleur orange, des pattes d’eph… Enfin bref, voici une petite playlist musicale des albums qui me réconfortent en ce moment.

San Carol – Houdini

Il est de ces albums dans lesquels on entre comme on s’installerait dans son fauteuil préféré. Une étrange sensation de comme-à-la-maison, une musique dans laquelle on s’enroulerait comme dans un plaid réconfortant. C’est ce qui m’est arrivé avec cet Houdini, du groupe San Carol. J’y ai retrouvé des sonorités d’Archive, ou de Thom York, avec de longues nappes planantes et saturées (Turn to dust, Parachutes), ainsi que des ambiances plus crooner, façon George Michael (pardon, le pire c’est que je n’écoute PAS George Michael) ou Jay-Jay Johanson (Doesn’t matter). Porté par l’excellent label auvergnat Freemount Records, Houdini réussit le tour de passe-passe de s’imposer comme un classique, sans poudre aux yeux (je sais, c’était facile. Trop).

www.facebook.com/sancarolmusic

www.deezer.com/fr/album/68023172

https://freemountrecords.bandcamp.com/album/houdini

Sortie officielle le 19 octobre 2018 (merci Freemount pour l’écoute en avant-première)

sancarol.jpg

***

REM – Automatic for the people

remJe ne possède que deux albums de REM, achetés durant mon adolescence, au collège. Si Out of time est un album lumineux, que j’aime beaucoup (il me rappelle l’automne, je l’ai beaucoup écouté à l’automne, à l’époque), Automatic for the people est un album plus sombre, complexe, introspectif. Avec le recul, j’admire sa diversité, son intemporalité. Souvent dépouillé (Drive, Everybody hurts, Nightswimming), ses mélodies sont entêtantes et ses textes lourds d’émotions. Un album qui prend un nouveau relief à chaque écoute.

***

Freedom Fry – Yeah You

Le duo franco-américain a révélé il y a quelques jours de nouvelles chansons particulièrement réjouissantes : Yeah you et Zombie love.  C’est drôle, la première mefreedomfry rappelle The Lumineers “Ho Hey” (cf. pub Nescafé (paye tes références)), tandis que la deuxième me rappelle Peter Bjorn & John “Young folks” (ça sifflote, donc forcément). C’est un peu étrange comme sensation mais pas désagréable vu que j’aime beaucoup les deux titres qu’elles m’évoquent. J’avais découvert Freedom Fry je ne sais plus comment, probablement sur une compil Magic à l’époque, avec le titre Summer in the City qui a beaucoup beaucoup tourné dans mes écouteurs lors de mes balades. L’univers pop vintage de Freedom Fry et leurs mélodies gracieuses et sautillantes sont un véritable remède à la morosité.

www.freedomfrymusic.com

***

Espers – III

J’ai ressorti cet album de 2009 sans trop savoir pourquoi, j’avais envie de réécouter “Caroline”. Je n’ai aucune idée de si ce groupe tourne encore, Wikipedia a l’air de penser que non. Bref, c’est un album aux sonorités pop folk particulièrement mélancoliques, qu’on croirait sorti tout droit des années 1970. Un album qui s’accommode parfaitement de la proximité de Freedom Fry et REM dans cette playlist automnale.

***

Nick Drake – pour l’ensemble de sa fulgurante carrière

Né en 1948, mort en 1974, probablement par suicide médicamenteux, Nick Drake était un génie, tout simplement, mais qui n’a pas eu la reconnaissance qu’il aurait méritée de son vivant. Trois albums à tomber par terre, d’une délicatesse folle et souvent lumineux, lui qui était si sombre. En cette période il est une chanson que j’adore écouter dans ma voiture, en partant (ou en revenant) en vadrouille dans la nature : Saturday sun.

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :