Playlist musicale réveil de printemps

Les températures printanières, les balades plus fréquentes sur l’asphalte clermontois sont autant d’invitations aux escapades musicales, au grand ménage des oreilles, bref, aux découvertes de nouveaux sons.

Voici donc quelques albums qui ont trouvé une place de choix dans mes écouteurs ces derniers jours mais je vous préviens, ça part dans tous les sens ! Rock, chanson française, sonorités des balkans, pop-folk psychédélique, pop anglaise en deuil… pirouettes et grand écart de rigueur mais si l’on devait trouver un point commun à tous ces albums, ce serait le voyage, sans conteste.

Séverin

C’est grâce à France Inter que j’ai découvert le titre “En vacances”. J’adore les paroles, la légèreté de la mélodie… bref, c’est une addiction plutôt embarrassante car le pouvoir de persuasion de Séverin est peu compatible avec une activité professionnelle prenante. J’ai découvert le reste de l’album, Transatlantique, lors de sa sortie début février mais les autres titres n’arrivent pas à la cheville de ce mantra entêtant, obsédant. On s’approche un peu de Delerm ou Bénabar pour le côté tranche de vie humoristique et/ou mélancolique. J’aime beaucoup ce clip, particulièrement représentatif de l’époque actuelle, avec un feed Insta particulièrement anxiogène (même si ce feed ressemble plus à celui de Twitter ou Facebook ;))

https://www.cairatuverras.com/

The Marshals

Les terres bourbonnaises fécondes viennent de livrer un cinquième album pour The Marshals “Les Bruyères Session”, enregistrées du côté de Bourbon-l’Archambault du 8 au 11 septembre 2018. N’avez-vous pas senti la terre trembler à ces dates-là ? Parce que ce nouvel album nous fait une nouvelle fois vibrer de ses rythmes puissants, chaloupés, de blues et de rock dont les racines puisent loin dans les sources les plus sauvages et ébouriffées du genre. L’album sortira le 1er mars et cette sortie sera fêtée dignement le lendemain, le 2 lors d’une release party à Veyre-Monton. Je vous recommande vivement d’aller vous déhancher sur Les Bruyères Session !

Mon best 3 : Northern blow, Gold and glitter, Dark room

https://www.facebook.com/TheMarshals/

Merci Freemount Records et Mike pour l’écoute en avant-première !

Pochette The Marshals Les Bruyeres Session LD.jpg

Beirut

J’avais quelque peu oublié Beirut ces dernières années, malgré les quelques albums figurant sur mes étagères et l’incroyable “Nantes” que j’ai tant écouté. Mais c’est en entendant Gallipoli à la radio (France Inter toujours hein…) que j’ai eu envie d’écouter son dernier album, nommé Gallipoli également. On y retrouve ce son si particulier teinté de cuivres puisant au cœur des musiques des Balkans mais plus apaisé, plus mélodique et surmonté d’une voix plus assurée, limpide, encore plus velours qu’avant. On retiendra également quelques titres 100% instrumentaux, tout aussi envoûtants. Gallipoli est un loukoum, un doux voyage, qu’on entreprend de la démarche souple de celui qui ne va nulle part, cheveux au vent.

Mon Best 3 : Gallipoli, Varieties of exile, Landslide

https://www.beirutband.com/

Two medicine

L’album Astropsychosis est le premier de ce groupe, qui est un rejet, via Paul Alexander, du groupe Midlake que j’ai tant aimé et qui ne fait plus rien (en tant que Midlake) depuis des années. Plus pop et électro que Midlake, Two Medicine en a toutefois la grâce, l’élégance et cette ambiance poético-psychédélique qui était la signature de l’incroyable album The trials of Van Occupanther. C’est un album très doux, planant, une caresse auditive (un spa auditif, comme aurait dit Frédéric Beigbeder), une délicieuse balade qui semble sortie des seventies fleuries, avec une pointe de Pink Floyd (sur Oblivion notamment) et ce duo de voix à l’unisson qui donne aux mélodies un relief irréel. Le son de l’album me rappelle également certains titres de Bardi Johannsson l’Islandais en compagnie de Keren Ann, que j’ai désormais envie de réécouter.

Mon best 3 : Gold, SF, Voice

http://twomedicineband.com/

Cette version acoustique de Gold en vidéo est de toute beauté <3

Mark Hollis

C’est une info plutôt discrète relayée ces derniers jours par les médias (article du Monde) : Mark Hollis, la voix du groupe Talk Talk est décédé. J’avoue qu’à part Such a shame (qui était sur une compil’ best hits truc bidule II que j’avais adolescente) et It’s my life, je ne connaissais rien d’autre de la carrière de ce monsieur. J’ai pris le temps d’écouter son album solo éponyme et c’est un vrai petit bijou de dépouillement et d’émotion brute, loin des compos et arrangements baroques des années 1980. On y retrouve cette voix aussi délicate que puissante, toujours élégante. J’ai beaucoup de mal avec la musique des années 1980 mais j’avoue que cette voix est (était, snif) extraordinaire.

Mon best 3 : The colour of spring, The watershed, Westward bound

Salut l’artiste (ce clip… <3)

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s