Faites chauffer la colle !

Comme il fait pas beau, il faut trouver des activités d’intérieur. Et au lieu de faire mes comptes, de ranger le dressing, d’aller à la déchetterie ou de monter le meuble à four, j’ai décidé de me lancer dans ma première création DIY.

Bon. Tu me promets de faire preuve d’indulgence, de bienveillance ? Tu te moques pas ? Tu jures ? Tu craches ?

J’avais conservé des feuilles de journal froissées, reçues en guise d’éléments de calage dans des colis en provenance de l’île du soleil levant, où je m’approvisionne en boîtes colorées pour accueillir mes déjeuners (tiens c’est là, un expat frenchie en plus). J’avais pour ambition de relooker un meuble de ma chambre, dont la couleur détonne avec le reste, en le recouvrant de ces journaux. Je précise que ce meuble accueille tous les bouquins ayant un rapport avec le Japon, romans, estampes, photos…Bref. Mais j’ai décidé de me faire la main sur une boîte à chaussures.

Avant toute chose, il a fallu que je me renseigne sur la marche à suivre car le bricolage et moi, ça fait deux. Pas que je sois maladroite ni à court d’idées, mais ça prend du temps, ça salit et souvent à la fin on est déçu. Ce qui est un peu le cas d’ailleurs ici. Mais bon. Des éléments positifs viennent malgré tout m’encourager. Bref. Donc sur internet (où je n’ai pas passé des jours et des nuits, enfin si, mais pas pour ça) j’ai trouvé des blogs de DIY très sympathiques où on te dit « tadaaaaa ! Regarde la belle boîte que j’ai faite ! » mais sans t’expliquer le truc step by step. Du coup, j’ai noté tout un tas d’erreurs que j’ai commises et qui ne m’arriveront plus.

Le seul truc que j’ai réussi, c’est la colle. Note bien que je suis quand même passée dans un magasin d’arts créatifs pour acheter une fiole de vernis colle au cas où je rate ma tambouille. Je n’ai pas eu à l’ouvrir et c’est tant mieux.

J’ai trouvé une super recette de colle, par hasard en errant sur les blogs DIY*. Et j’ai enfin compris l’origine de l’expression entendue moult fois dans mon enfance, à savoir « faites chauffer la colle ! » (quand on pète un truc). Donc j’ai découvert (tu te moques pas hein !) qu’on pouvait fabriquer de la colle en deux coups de cuillère à pot avec de la farine, du sucre et de l’eau (et du feu en dessous). Je suis un peu vénère de découvrir ça à 35 piges. Personne m’avait jamais montré (t’as dit que tu te moquais pas !). C’est très facile à faire, ça pue pas, tu peux mettre les doigts dedans et te gratter le pif ou les yeux après sans risquer les urgences, quand y en a plus, pas besoin de tout laisser en plan et de foncer au magasin, t’en refais, quand y en a trop, tu peux conserver quelques jours au frigo et sinon, tu jettes et ça pollue pas. Bordel mais pourquoi on m’avait caché ça ?? Bon. Donc deux cuillères à soupe de farine, une cuillère à café de sucre (le tout en bio, s’il-vous-plaît), de l’eau et tu fais comme une béchamel, tu tournes, tu tournes jusqu’à ce que ça épaississe, attention aux grumeaux, et quand ça ressemble à de la béchamel, tu retires du feu et tu verses dans un pot. Et en avant Guingamp.

Donc avec mon pot de colle, il me fallait un pinceau. Quand je me suis rendu compte de ça hier soir à 18h, je suis allée voir chez Carrouf Market sans trop d’espoir et en effet, ils n’ont pas de trucs de bricolage de ce genre. J’ai donc acheté (tu te moques pas bordel !) un pinceau de cuisine pour beurrer les moules. Pour étaler de la béchamel, je me suis dit que c’était raccord. Et pour tout te dire, je n’ai aucun regret, ce pinceau était parfait.

Donc là où j’ai merdé sur ma boîte, c’est que j’ai voulu faire l’intérieur et l’extérieur dans la foulée. Grosse erreur. La prochaine fois je ferai l’extérieur en premier, laisserai sécher, puis ferai l’intérieur ensuite. Deuxième erreur, j’ai mis trop de colle, j’ai voulu tout badigeonner en dessous et par dessus les coupures de journal mais au final, ça a trop mouillé le carton, qui a gondolé grave. Une fois sec, j’ai cru que je ne remettrai jamais le couvercle et le fond du carton n’est plus plat. Troisième erreur, travailler à la lumière artificielle. Je n’ai pas fait attention que certaines feuilles de journal étaient plus blanches que d’autres. Du coup, ça fait un peu bizarre-dégueulasse ici ou là. Mais je n’ai aucun endroit décent pour faire ce genre de bricolage dans mon appart ; là j’étais assise sur le carrelage dans mon entrée avec des pages de « Puy-de-Dôme en mouvement » étalées par terre pour protéger. J’ai bien une cave mais bonjour l’ambiance. Je crois bien que c’est ce qui viendra à bout de ma motivation à faire ce genre de trucs.

Japanbox

Bon les points positifs : j’aime bien mon intérieur rouge (papier de soie), j’aime bien la photo du type hilare avec ses tulipes, j’aime bien l’effet papier mâché-froissé qui n’était pas prévu au départ (et qui est dû à mon tartinage abusif de colle), et je suis très fière de ma colle bio, dont il me reste un pot entier qu’il va falloir que j’utilise fissa. Je ne sais pas si je refais une boîte à chaussures ou si j’attaque le meuble. J’ai pas des quantités industrielles de journaux par contre…mais bon, j’ai eu d’autres idées d’habillage à base d’impression de photos donc ça doit pouvoir se faire avec des journaux même si ça n’a pas le côté authentique.

Autre point positif non négligeable : j’aime bien fabriquer des trucs avec mes dix doigts.

Bon maintenant…qu’est-ce que je vais bien pouvoir mettre dans cette putain de boîte ??

*recette trouvée ici, ça devrait plaire à l’un d’entre vous…(pas fait exprès !!)

18 Commentaires

  1. Val

    J’étais impatiente de voir ce que tu avais bricolé, et je ne suis pas déçue ! La boîte va aller dans le meuble ?
    Et le chat, il n’a pas eu envie de participer et de patauger dans la colle ?
    Je voulais t’encourager à aller au ciné demain pour une des dernières séances du film sur Rabhi, mais si tu fais déjà la colle aussi bio, tu n’as plus grand chose à apprendre… alors il vaut mieux que tu attaques une deuxième boîte.

    • @Val : j’imagine que la colle à farine tu dois connaître depuis belle lurette !
      La boîte, oui je pense qu’elle va aller dans le meuble mais reste à savoir ce que je vais mettre dedans…
      Hikari s’est bien approchée pour voir ce que je manigançais mais elle n’est pas restée. Autre raison d’utiliser de la colle inoffensive d’ailleurs, quand je vois l’état de ses yeux quand j’utilise du dissolvant à ongles !
      Pour Rabhi tant pis…je pense que je vais plutôt aller voir The place beyond the pines en centre ville.

  2. Val

    Non, non, jamais utilisé cette colle… Mais si je me décide un jour à faire des collages, je me laisserai peut-être tenter.
    Par contre, ce qui me parle beaucoup, c’est les positions ou les lieux improbables pour bricoler.

    Au fait, je n’ai pas pu attendre pour aller voir l’expo au conseil général : j’y étais à l’ouverture ! Pas déçue là aussi. Sûr que j’irai rencontrer la demoiselle aux Arts en balade.

    • @Val : je n’ai aucune idée de la « longévité » de la colle par contre…je retrouverai peut-être ma boîte à chaussures dans son état initial dans quelques jours ^^
      Et oui, bricoler par terre au risque de shooter dans le pot de colle et de ruiner l’appart…sans parler de l’ergonomie pour les sciatiques ou autres…ça va vraiment m’arrêter !
      Je savais que j’allais titiller ta curiosité pour le CG ;) Y avait des trucs sympas, hormis les oeuvres « plans ». J’ai pas noté le nom par contre… tu me rediras.

  3. Je n’apporte pas grand chose au débat mais j’aime bien le résultat final avec ta boite!
    Mon dada DIY, depuis que j’ai une machine à laver qui marche, c’est la teinture de tissus, je transforme tout ce qui est blanc chez moi, avec des résultats plus ou moins heureux parfois.

    • @Fred : (je me demandais qui c’était^^) Bon, merci d’aimer mon résultat final ! Pour les tissus, j’ai vu tout un tas de trucs dans le magasin d’arts créatifs, pour les tissus, pour « pocher » des motifs, etc… Sans compter les milliers de trucs dont je n’avais aucune idée de l’utilité !
      Faudra nous montrer tes créations :)

  4. Mum

    Tes lacunes en bricolage sont dues à la pauvre éducation que tu as reçue. Tu as du mérite ! Le résultat est concluant et il faudra persévérer.

  5. galuchon

    Sans vouloir te froisser, nous savons que le bricolage et toi, ça fait deux (le meuble à four toujours pas monté au bout de 6 ans le prouve…). Cela étant, ton oeuvre est plutôt réussie, nonobstant quelques gondolages de-ci de-là.
    Quant à ce que pourras mettre dans ta boîte à chaussures, je ne vois qu’une paire de L0ub0utin pour s’accorder au fond rouge.

    • @galuchon : je vois que tu tiens soigneusement les comptes pour le meuble à four ;)
      Pour la paire de chaussures hors de prix…autant dire que ce n’est pas le genre de truc que je porte !! Mais t’as l’air de t’y connaître, t’as des comptes en Suisse ? :)

  6. galuchon

    Rigole, mais il fut un temps ou ma famille en possédait ! Il faut dire que nous y avons vécu 2 ans avant d’émigrer pour 3 ans aux US.
    Donc, contrairement à certains, ce fut en toute légalité.

  7. galuchon

    En tant qu’abonné, je ne peux qu’approuver. Quoi que certains puissent dire de Plenel, c’est un site de grande qualité.

  8. La « colle a la farine » a une longévité qui n’a rien a envier aux colles commerciales. Effectivement par contre, l’eau contenue demande une bonne gestion des collages, comme pour toutes les colles liquides utilisées pour coller du papier.

  9. Dom.

    Ça lui plaît bien, à l’un d’entre-nous, la boite comme l’Esprit Cabane. Quoique… j’ai un peu de mal à imaginer la tête de la cabane résultant de la mise en œuvre de tous les conseils qu’elle abrite. De ses habitants encore moins…  Esprit Maison de Campagne plutôt ? Boaf, l’important c’est l’Esprit, chacun remplit son repère avec ce qu’il veut hein :-)

    • @Dom : roh ! une cabane peut être coquette nan ? Une table basse « palettes » pour l’apéro et des repose-couteaux « escargots » pour le saucisson ! Non ? Que tu ranges après dans une boîte à godasses gondolée :)

T'as un truc à rajouter ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :